Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Le Trophée des Alpes ou Trophée de la Turbie

 

Le TROPHEE des ALPES, à Eze, entre Menton et Nice

Voir notre revue Vatusium n° 1 bis, p. 13.

Voir aussi : Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 11 ; M. Hudry et al. , Découvrir l’histoire de Savoie, p. 27.

Le Trophée des Alpes appelé aussi Trophée de la Turbie a été construit, il y a 2000 ans (-6, -7 avant Jésus-Christ), en l’honneur d’Octave Auguste. Cet Empereur Romain, fils adoptif de César, avait ramené sous la domination de Rome 45 tribus celto-ligures des Alpes qui refusaient de se soumettre à Rome, dont les Ceutrons de Passy. (…)

La tribu des Ceutrons ou Centrons, peuplade celto-ligure, est baptisée Acitavones sur ce célèbre monument situé près de Monaco, au-dessus d’Eze-sur-mer. (Passy hier et auj., p. 11)

Trophée des Alpes (Vatusium n° 1 bis, p. 13)

« Le trophée des Alpes élevé en l’honneur de l’empereur romain Auguste au point haut de la voie romaine nommée la via Aurelia célèbre la victoire définitive sur quarante-quatre tribus turbulentes qui entravaient autrefois les multiples passages alpins. Plus qu’une attaque pour accaparer des marchandises, ces peuples turbulents imposent alors à ceux qui empruntent leurs cols un contrôle des relations commerciales et des mouvements militaires inacceptables pour la cité impériale Rome. Mentionnant d’autres peuples rhètes et alpins, il relate en particulier indirectement la soumission de -23 à -13 des derniers peuples celto-ligures indépendants qui peuplent la région entre Menton et  Vintimille. Ici la soumission a permis la continuation de la voie aurélienne et les vaincus bénéficiant de la clémence impériale ont reçu en -10 la cité des Alpes maritimes, dont la capitale construite en face de Nikaia est Cemenelum, aujourd’hui Cimiez un simple quartier de Nice. » (…)

Sur la façade ouest du Trophée de La Turbie, à l’arrivée de la Via Julia, est gravée la dédicace du Sénat en l’honneur de l’Empereur suivie du nom des 44 peuplesligures pacifiés, qui s’étendaient sur l’ensemble de la chaîne alpine, de l’Adriatique à la Méditerranée, énumérés dans l’ordre géographique, de l’Orient à l’Occident. Pline l’Ancien en a donné une transcription :

INSCRIPTION du TROPHEE des ALPES

« IMP · CAESARI DIVI FILIO AVG · PONT · MAX · IMP · XIIII · TR · POT · XVII · S · P · Q · R · QVOD EIVS DVCTV AVSPICIISQVE GENTES ALPINAE OMNES QVAE A MARI SVPERO AD INFERVM PERTINEBANT SVB IMPERIVM P · R · SVNT REDACTAE · GENTES ALPINAE DEVICTAE TRVMPILINI · CAMVNNI · VENOSTES · VENNONETES · ISARCI · BREVNI · GENAVNES · FOCVNATES · VINDELICORVM GENTES QVATTVOR · COSVANETES · RVCINATES · LICATES · CATENATES · AMBISONTES · RVGVSCI · SVANETES · CALVCONES · BRIXENETES · LEPONTI · VBERI · NANTVATES · SEDVNI · VARAGRI · SALASSI · ACITAVONES · MEDVLLI · CENNI · CATVRIGES · BRIGIANI · SOGIONTI · BRODIONTI · NEMALONI · EDENATES · VESVBIANI · VEAMINI · GALLITAE · TRIVLLATI · ECDINI · VERGVNNI · EGVITVRI · NEMATVRI · ORATELLI · NERVSI · VELAVNI · SVETRI »

Traduction :

« À l’empereur César, fils du divin César, Auguste, Grand pontife, empereur pour la XIVe fois, l’an XVII de sa puissance tribunitienne, le Sénat le peuple romain ont fait ce monument, en mémoire de ce que, sous ses ordres et ses auspices, tous les peuples alpins, qui s’étendaient de la mer Supérieure jusqu’à la mer l’Inférieure[3], ont été soumis à l’empire romain. Peuples alpins vaincus : les Triumpilins, les Camunes, les Vénostes, les Vennonètes, les Isarciens, les Breunes, les Génaunes, les Focunates, quatre nations vindéliciennes, les Consuanètes, les Rucinates, les Licates, les Caténates, les Ambisuntes, les Rugusces, les Suanètes, les Calucons, les Brixentes, les Lépontiens, les Vibères, les Nantuates, les Sédunes, les Véragres, les Salasses, les Acitavons, les Médulles, les Ucènes, les Caturiges, les Brigians, les Sogiontiens, les Brodiontiens, les Némalones, les Édénates, les Ésubians, les Véamins, les Gallites, les Triulattes, les Ectins, les Vergunnes, les Éguitures, les Némentures, les Oratelles, les Néruses, les Vélaunes, les Suètres. » (Source : Wikipedia, extrait d’un document placé dans le domaine public)

Maquette du TROPHEE des ALPES

Pour en savoir plus, cliquez ici sur le site de Wikipedia ou sur le site de La Turbie : cliquez ici.

Autres pages sur Passy au temps des Romains.

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter