Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les ex-voto du temple de Mars à Passy

Lire notre revue Vatusium n° 1 bis, p. 22 (ex-voto), Vatusium n° 9, p.14 ; Vatusium n° 17, p. 39 (photos).
Voir aussi : Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 17 ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 16-17 (3° ex-voto) ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 78b (ex-voto) ; Passy hier et aujourd’hui, p. 12-13 ; Albert Mermoud, Mémoire du MtBlanc d’antan, p. 69.

Photos disponibles sur le site geologie-montblanc, rub. géologie appliquée.

« Au XVIIe siècle, deux ex-voto sont retrouvés au lieu-dit « le Temple » en amont des Outards. Ces plaques de marbre sont très explicites, elles portent des remerciements au dieu Mars de la part de fonctionnaires romains d’importance. On en tire immédiatement la double conclusion suivante : ce bourg romain avait une certaine importance et comportait un temple au dieu Mars. » (Extrait de Vatusium n° 9, p. 14)

Ces ex-voto ont scellés sous le porche de l’église St-Pierre au Chef-lieu de Passy.

Porche de l’église St-Pierre au Chef-lieu de Passy où sont scellés les trois ex-voto du temple des Outards cliché Bernard Théry)

Premier EX-VOTO scellé sous le porche de l’église St-Pierre au chef-lieu de Passy (Cliché Bernard Théry)

1e ex-voto :
Remarque : Les « u consonnes » et les « u voyelles » sont écrits de la même manière par un « V » ; ils étaient prononcés de la même manière : « ou ».

 

 

Transcription Traduction
MARTI
A . ISVGIVS A F
VOLTVATVRVS
FLAMEN AVG
II VIR AERARI
EX  – VOTO
A Mars*
Auguste**, Isugius fils d’Auli
Voltinia Vaturus,
Flamine d’Auguste,
Duumvir du Trésor Public,
En vertu d’un vœu.

Deuxième EX-VOTO scellé sous le porche de l’église St-Pierre au chef-lieu de Passy (Cliché Bernard Théry)

2e ex-voto :

 

 

Transcription Traduction
MARTI AVG
PRO SALVTE
L . VIBI . L . FIL
FLAVINI
LVIBIUS . VESTNVSPATER
II VIR IVR DIC
III VIR LOC . P . P
EX – VOTO
A Mars* Auguste**,
pour le salut de
son fils Lucius Vibus
Flavanius,
Lucius Vibus Vestinius
son père,
Duumvir pour la justice,
Triumvir aux Propriétés Publiques,
en vertu d’un vœu.

« Dans la première inscription, il s’agit d’un ancien Allobroge de la tribu Voltinia, ralliée aux Romains, devenu prêtre [flamine] après avoir été intendant du trésor public ; dans la deuxième, il est question d’un fonctionnaire romain, l’un des deux magistrats [duumvir] rendant la justice et l’un des trois magistrats [triumvir] chargés de régler les contestations entre l’Etat et les particuliers. » (P. Soudan, Histoire de Passy, p. 16 ; les notes entre crochets ont été ajoutées par C.H.e.P.P.)
* Mars était, chez les Romains, le dieu de la guerre et le père de Romulus et Remus, les fondateurs de Rome.
« Mars est le plus important des dieux de la guerre honorés par les légions romaines. Son culte connaît deux moments forts, au mois de Mars et en Octobre, début et fin de la saison guerrière.
Les Romains avaient nommé le premier mois de l’année en son honneur, qui coïncidait avec le retour des beaux jours et la reprise de la guerre après l’hiver. Par la suite, Janvier, mois d’élection des magistrats, a été convenu comme commencement de la nouvelle année. Mars est devenu le troisième, et c’est ainsi que décembre, étymologiquement le dixième mois, est devenu le douzième. » (Source : Wikipedia)
Il n’est pas étonnant de trouver à Passy, zone frontalière, un temple dédié à Mars .

** Le terme « augustus » est, en latin, un terme religieux qui signifie « saint, consacré » ; il sera accordé à Octave, le premier empereur, et par la suite à tous ses successeurs.

Troisième EX-VOTO scellé sous le porche de l’église St-Pierre au chef-lieu de Passy (Cliché Bernard Théry)

« Un autre ex-voto au dieu Mars découvert en 1930 mais assez détérioré fait état d’un magistrat de Vienne, qui est aussi un des deux intendants du trésor public. » (Vatusium n° 1bis, p. 22). Il a vu « son vœu au dieu Mars réalisé. » (P. Soudan, p. 17)

Troisième ex-voto, partie haute (cliché Bernard Théry)

3e ex-voto :
MARTI AVG
MARRIVS O( ?)..
O ( ?) ITGEMEL …
O ( ?) RNI …
AERAR …
MARTI …

O ( ?)
NORIT (caractères plus petits)
SVNT

…ICA

V…CON

…X … OT …

Troisième ex-voto, partie basse (cliché Bernard Théry)

« Les inscriptions prouvent que Passy appartenait bien à la cité de Vienne, les trois personnages mentionnés sur les ex-voto étant des notables romains ou gallo-romains ayant exercé dans cette cité, des magistratures d’un rang élevé dans la Justice, le Trésor, les Travaux publics. » (Albert Mermoud, Mémoire du Mont-Blanc d’antan, p. 69)

« Ces inscriptions font référence à la tribu Voltinia, à laquelle appartenait la Narbonnaise, mais encore, les trois personnages mentionnés sont des notables viennois ayant exercé dans cette cité des magistratures d’un rang élevé, « duumvir aerarii » (Trésor), « duumvir jure dicundo » (justice), « triumvir locorum publicorum persequendorum » (Travaux publics), « quaestor N.P.» (Trésor encore). »
(Extrait de l’article de Pierre BROISE, « Antiquités gallo-romaines du Faucigny », 1988, p. 273 publié par la Société d’Histoire et d’Archéologie de Genève, Bulletin 1986, tome XVIII, 3e livraison.)

Autres pages sur Passy au temps des Romains.

Nous contacter ; Commander nos publications

Lettre d’information-Newsletter