Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les Passerands des 157e RI, 158e RI et 159e RI en 14-18

Lire notre revue Vatusium n° 18, 2015 « Les Passerands dans la Grande Guerre », 1ère partie : 1914 et 1915.

Cette page BONUS complète notre article « A la recherche des poilus de Passy » publié dans Vatusium n ° 18, pages 6 à 8.

12 Passerands ont servi dans les 157e, 158e et 159e REGIMENTS D’INFANTERIE ALPINE pendant la Grande Guerre.
A ceux-là s’ajoutent les Passerands des autres RIA : 97e RI (46 soldats), 99e RI (8 soldats) et 140e RI (18 soldats). Au total, au moins 84 Passerands ont servi dans les Régiments d’infanterie alpine.

Une section du 157e Régiment d’Infanterie – 30e Compagnie  – 2e section, Valréas, décembre 1914 :

Une section du 157e Régiment d’Infanterie - 30e Compagnie - 2e section, Valréas, décembre 1914 (site dumoul.fr)

Une section du 157e Régiment d’Infanterie – 30e Compagnie – 2e section, Valréas, décembre 1914 (site dumoul.fr)

Introduction

Voir nos pages sur…
– Les Passerands dans les troupes alpines en 14-18 
– Les Passerands chasseurs alpins en 14-18, histoire et uniforme 
– Les Passerands des Régiments d’Infanterie Alpinehistoire et uniforme
– Les Passerands du 97e RIA en 14-18
Les Passerands du 140e RI en 14-18
Les Passerands chasseurs skieurs

Voici les noms de ces Passerands, classés par ordre alphabétique (état actuel de notre recherche ; en rouge les  2 Passerands « morts pour la France »en bleu les 5 blessés ou évacués).

157e RI (3 Passerands)

Année 1914 (1 Passerand)

VOUILLOZ Joseph, classe 1911, Armée active, incorporé au 157e RIA le 10 octobre 1912. Aux armées le 15 août 1914, soldat de 1ère classe le 17 décembre 1916. A l’infirmerie de Celles (C.H.R.) du 8 octobre 1916, évacué sur ambulance 1/54 le 17 octobre 1916 au 13 novembre, évacué à l’hôpital militaire d’Epinal du 13 novembre au 1er décembre 1916 ; rejoint le 14 décembre 1916 après permission de 7 jours. Cité à l’ordre du 157e RIA du 8 avril 1916 : « Au front depuis le début, s’est toujours distingué pour sa bravoure et son courage, notamment le 29 mars 1916 [Verdun]. » Croix de guerre avec étoile de bronze. Blessé le 19 mars 1917 en Serbie. Décédé à l’ambulance 13/21 à Koritza (Albanie) le 25 mars 1917 de ses blessures de guerre.

Année 1915 (ajouter 2 Passerands)

TISSOT Joseph Ulysse, classe 1915, Armée active, incorporé au 99e RI le 15 déc.1914 ; passé au 157e RIA le 11 mai 1915 ; blessé le 10 juin 1915 à Flirey, en Meurthe-et-Moselle ; passé au 224e RI le 19 novembre 1916.

VIARD Dosithé Adolphe, classe 1915, Armée active, incorporé au 99e RI le 15 octobre 1914 ; passé au 157e RIA le 11 mai 1915 ; passé au 210e RI le 10 juin 1916.

158e RI (5 Passerands)

Année 1914

BUTTOUD Pierre Elie, classe 1909, réserviste rappelé au 158e RIA ; caporal le 26 septembre 1915 ; évacué du 18 au 24 février 1916 ; puis du 1er au 6 juin 1916 ; évacué malade le 26 octobre 1916 ; rejoint aux armées le 20 février 1917.

Année 1916 (ajouter 1 Passerand)

BOUILLET Jean François, classe 1909, réserviste rappelé le 2 août 1914 au 97e RI, blessé le 22 octobre 1914 à Maroeuil au N.O. d’Arras , rejoint le dépôt le 17 décembre 1914. Placé en sursis d’appel, puis détaché à l’usine de Chedde le 12 juillet 1915. Relevé d’usine le 18 décembre 1916 ; aux armées le 29 décembre 1916. Passé au 158e RIA le 29 décembre 1916 ; puis 30e RI, intoxiqué par les gaz le 28 septembre 1918 devant Tahure (Marne), évacué sur hôpital Champigny, retour aux armées le 8 octobre 1918.

Année 1917 (ajouter 1 Passerand)

DECRET Anatole, classe 1903, réserviste rappelé au 30e RI ; nommé caporal le 1er octobre 1915 ; détaché à l’usine Berliet de Lyon le 9 décembre 1915 ; passé au 158e RIA le 1er juillet 1917 ; démobilisé le 12 février 1919.

Année 1918 (ajouter 2 Passerands)

MERZARIO Guido Angel, classe 1917, Armée active, fils d’étranger né le 19 octobre 1897 à Marlens (canton de Faverges) inscrit en vertu de la loi du 3 juillet 1917 ; incorporé au 158e RIA le 16 avril 1918 ; passé au 9e RI le 7 septembre 1918 ; passé au 158e RI le 28 juin 1919. Renvoyé dans ses foyers le 21 mars 1921.

RAPIN Achille Edouard, classe 1918, Armée active, incorporé le 2 mai 1917 au 158e RIA, aux armées le 2 janvier 1918 ; passé au 279e RI le 22 avril 1918 ; passé au 25e RI le 20 février 1919 ; passé au 1er Rgt d’infanterie coloniale le 24 juillet 1919 ; renvoyé dans ses foyers le 14 juin 1920.

 159e RI (4 Passerands)

 Année 1910 (pour mémoire) : Théophile Fivel (Voir Vatusium n° 18, p. 56)

Le Passerand Théophile Fivel

Le Passerand Théophile Fivel

Année 1914

BOSSONNEY Edmond André François, classe 1911, Armée active, incorporé le 8 octobre 1912 au 159e RIA ; passé le 19 mars 1913 au 14e escadron du train ; passé le 16 juillet 1914 au 44e Rgt artillerie campagne ; passé le 1er avril 1916 au 26e Régt Artillerie 4e Brigade, artillerie de la 7e DI, tué le 27 septembre 1916 à Feuillères dans la Somme.

Année 1915 (ajouter 2 Passerands)

GAYDESCOMBES Eugène, classe 1906, réserviste ; exempté lors du Conseil de révision, puis classé bon pour le service armé le 14 octobre 1914 et incorporé au 140e RI ; passé au 159e RIA 3e compagnie le 14 février 1915 ; blessé le 6 mars 1915 à Berthauval, Pas-de-Calais ; proposé pour changement d’arme le 25 février 1916 et passé au 2e Rgt d’artillerie de campagne le 14 mars 1916 ; classé services auxiliaires en 1916 ; passé au 28e BCA le 1er avril 1917. Démobilisé le 22 mars 1919.

GUBERT Ulysse Adolphe, classe 1914, Armée active, incorporé au 140e RI le 20 novembre 1914 ; passé au 159e RIA le 14 février 1915 ; blessé le 6 septembre 1916 à Barleux dans la Somme ; rentré au dépôt le 10 décembre 1916. Classé service auxiliaire le 3 février 1917.

Année 1916 (ajouter 1 Passerand)

LONG Eugène Alfred, classe 1894, Territorial ; exempté en 1895 lors du Conseil de révision ; pris bon service armé le 10 novembre 1914 au 107e Rgt Territorial d’Infanterie ; classé services auxiliaires le 1er juillet 1915 ; renvoyé provisoirement dans ses foyers le 8 juillet 1915 ; rappelé au 14e escadron du train le 14 novembre 1915 ; passé au 159e RIA le 1er février 1916 ; en sursis d’appel comme batteur à Passy jusqu’au 30 septembre 1916 ; rentré au dépôt le 2 octobre 1916 ; détaché aux travaux agricoles le 22 mai 1917 catégorie A ; passé au 30e RI le 10 novembre 1917. Campagnes contre l’Allemagne : du 10 novembre 1914 au 8 juillet 1915 ; du 14 novembre 1915 au 16 septembre 1916 ; du 2 octobre 1916 au 22 mai 1917.

AUTRES PHOTOS DES REGIMENTS D’INFANTERIE ALPINE

Voir les photos de notre page – Les Passerands des Régiments d’Infanterie Alpinehistoire et uniforme

Un bataillon du 157e RIA devant la Maison Internationale, alt. 1995 m, à la frontière italienne 

Un bataillon du 157e RIA devant la Maison Internationale, alt. 1995 m, à la frontière italienne (site ubaye-en-cartes)

Un bataillon du 157e RIA devant la Maison Internationale, alt. 1995 m, à la frontière italienne (site ubaye-en-cartes)

Quelques visages déterminés de « Bombardiers » des 111e et 157e RI en stage de formation sur obusier Aasen, probablement en 1915 ;

un soldat montre à gauche un projectile 

Quelques visages déterminés de « Bombardiers » des 111e et 157e RI en stage de formation sur obusier Aasen, probablement en 1915 (site pages14-18)

Quelques visages déterminés de « Bombardiers » des 111e et 157e RI en stage de formation sur obusier Aasen, probablement en 1915 (site pages14-18)

Autres photos disponibles :

157e RIA, avant la guerre : Site histoiremilitaria2

Le 157e RIA le 8 novembre 1918 : site chtimiste.com

Autres photos du 157e RI : site chtimiste

Photos du 158e RI : site europeana1914-1918.eu 

Autres photos du 159e RI disponibles : Site military-photos.com

site chtimiste : carnet de guerre d’Agricol Darier, armurier au 159e RI

site poilus38.com

HISTORIQUES des RIA

Historique du 157e RIA

Site Wikipedia ; Site chtimiste.com
Site tableaudhonneur.free.fr  : Historique du 157e Régiment d’Infanterie. Campagne 1914-1918. Anonyme, Gap, Imprimerie Brun et Piallat, 1922. Transcrit par Jean-Luc Dron et Paul Chagnoux (liste des MPF), 2012.

Le 157e RIA en Grèce : site geneanet.org

Historique du 158e RIA

Site chtimiste.com

Site gallica.bnf : Historique du 158e régiment d’infanterie

Transcription sur le site tableaudhonneur.free.fr : Historique du 158e Régiment d’Infanterie numérisation : P. Chagnoux, 2012

Historique du 159e RIA

Site chtimiste ; Site Wikipedia ;

Site ablain-st-nazaire.fr : Le Grand Éperon [le Mont des Fontaines, Kanzel pour les Allemands ]
Le Grand Éperon fut arraché à l’ennemi le 15 mars 1915 par le 158e régiment d’infanterie composé de Lyonnais et surtout de Vosgiens. Les pertes furent énormes en tués et en blessés. Suite à cette terrible bataille, le 158e R.I. reçoit la nomination de Régiment de Lorette :

Sources et sites à consulter pour en savoir plus :                                            

ADHS site
JMO des RIA Mémoire des hommes Journaux des unités 1914-1918 

JMO partiel du 158e RI PERIODE DU 1er DECEMBRE 1915 au 12 JUIN 1916 Artois, Verdun, Champagne : site chtimiste.com

Sur le 158e RI, site pages14-18

site dumoul.fr 

site ubaye-en-cartes

site pages14-18

Voir nos autres pages sur
– Passy pendant la grande Guerre
en particulier

– Les Passerands des Régiments d’Infanterie Alpinehistoire et uniforme
Les fantassins de Passy en 14-18 : biffins et havresac 

et notre page consacrée au monument aux morts de Passy.

– Passy de 1920 à nos jours.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
– L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882
–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter