Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Passy à l’époque des Burgondes

Written By: BT

Plan et références :

Lire notre revue Vatusium  n° 1 bis, p. 9 et Vatusium n° 14, p. 5.

Voir aussi : Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 15 ; Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 19 ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 25 ; Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 79-80 (fin de l’empire romain, invasions dues au climat) ; M. Hudry et al. , Découvrir l’histoire de Savoie, p. 36 à 39.

a.  Le 1e royaume burgonde, 443-534.

« Dans la Gaule, l’empire romain décadent eut à subir les invasions des barbares venant du nord et de l’est. Celle des Alamans vers l’an 250 ne fut qu’épisodique (…). Par contre, celle des BURGONDES allait amener des modifications ethniques profondes et durables. Cette peuplade, (…) franchit le Rhin vers les années 400. »  (Paul Soudan)

carte_gdes_invasions_406

Le général romain AETIUS, responsable des Gaules,  infligea aux Burgondes en 435 une sanglante défaite « mais traita néanmoins un peu plus tard avec elle (en 443), en attribuant aux restes de ces hordes guerrières la jouissance de la SABAUDIA, qui désignait alors une région englobant la vallée du Rhône, du lac du Bourget à celui du Léman et des versants français et suisses du Jura. Ce fut donc une invasion quasi pacifique sous-entendant une certaine collaboration avec les populations gallo-romaines existantes. Il en résulta le premier royaume de Bourgogne avec Genève comme capitale initiale, transférée ensuite à Lyon (…). » (Paul Soudan)
Pour en savoir plus, lire l’intégralité des explications dans Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 25.

carte_roy_burgonde_compr

« Lorsqu’Attila envahit la Gaule en 451, ce fut Aétius qui réunit Burgondes, Saxons, Alains, Francs et Wisigoths, et battit les Huns aux Champs catalauniques en 451. Cette bataille se déroula en réalité au lieu-dit campus mauriacus près de Troyes et marqua la fin de l’invasion des Huns, menés par Attila en Gaule. Aetius y commanda la coalition romano-barbare aux côtés du roi des Wisigoths Théodoric Ier et de Burgondes, d’Alains, de Saxons et de Francs qui étaient ses alliés. » (Extrait du site Histoire du monde ).

Flavius AETIUS

Flavius AETIUS

b. Tombes burgondes à Passy, aux Outards

« Arrivée des Burgondes à Passy et installation du culte chrétien. (…) Aux Outards, on trouve la maison dite « Saint-Pierre ». Sur les montants de la porte sont gravés deux blasons, qui semblent être des réemplois d’une construction plus ancienne (…). (Extrait de Vatusium n° 1 bis ,p. 9)

 

Monnaie burgonde (source : martinecoppier.fr)

Boucles burgondes (Source : archeojurasites.org)

Pour compléter cette approche de la présence burgonde à Passy, voir notre page L’arrivée des Burgondes… christianisés : Ve siècle 

Autres pages sur Passy au Moyen Âge.
A découvrir également…
– le site Sabaudia :
* Voir le dossier
« Du  royaume burgonde au royaume de Bourgogne :  les terres savoyardes de 443 à 1032 ».
Auteur : Laurent Ripart. Cliquez ici. En particulier, « 
Le socle burgonde : milieu Ve-début VIe siècle« .

* Chronologie 443-1032, sur le site Sapaudia : cliquez ici.
le site Memo : excellente synthèse sur les Burgondes : cliquez ici.
– Wikipedia : cliquez ici.

Pour en savoir plus sur Flavius AETIUS, voir les sites suivants :

Histoire du monde 
Site Herodote
Site Memo
Blog d’Hilaire de Cremiers

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy

L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882

–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

Lettre d’information-Newsletter