Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

La maison forte de La Pérouse

Voir notre revue VATUSIUM n° 9, p. 12 et Vatusium n° 11, p. 6 .

Voir aussi : Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 25 ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 42 ; Dominique Dilphy, Les châteaux et maisons fortes du Pays du Mont-Blanc, p. 19.

La maison forte de LA PEROUSE, chemin du Vieux château (cliché Bernard Théry)

Dans l’étroit chemin médiéval du Vieux Château, on découvre la maison forte de La Pérouse ; actuellement, cette bâtisse est en forme de « U » : l’arrière a été fermé il y a une quarantaine d’années ; la partie est était une ferme et la partie ouest seule constituait le « château ».

Au pied du coteau de Passy, à proximité de Marlioz elle est restée extérieurement à l’état d’origine, malgré quelques transformations.

Massive bâtisse rectangulaire à l’aspect d’une ferme, et flanquée sur sa face ouest d’une tour carrée munie de petites ouvertures.

Citée à la fin du XIIIe siècle comme possession de Rodolphe Mistralis (alias Métral) et de son neveu Amédée, premiers métrals* de Chamonix, elle devint ensuite la propriété de la famille de Cornillon, originaire du bas-Chablais, qui la conserva jusqu’à la Révolution. (VATUSIUM n° 9, p. 12) * Métral : Agent seigneurial chargé des tâches fiscales, policières et judiciaires.

La Pérouse, portail actuel

Porte d’entrée (Vatusium n° 9, p. 12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre sculptée représentant un visage , en bas d’une porte (cliché Bernard Théry)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bel escalier tournant sur la droite, en marbre noir. Il était de coutume de trouver en architecture militaire des escaliers tournant vers la droite, les assaillants (souvent droitiers) ne pouvant dès lors plus utiliser leur épée de la meilleure manière en montant à l’assaut des assiégés. (source : site castlemaniac). Cliché Bernard Théry, avec l’aimable autorisation du propriétaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agencement d’un mur intérieur découvert lors d’une restauration récente (cliché Bernard Théry, avec l’aimable autorisation du propriétaire)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Face sud de la tour et de la maison forte de La Pérouse (cliché Bernard Théry)

 

Façade ouest de la maison forte de La Pérouse ; elle montre la tour de nos jours tronquée. (cliché Bernard Théry)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tour de La Pérouse, face nord (cliché Bernard Théry)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les anciennes écuries de la maison forte de La Pérouse (cliché Bernard Théry)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Date au sol des anciennes écuries : 1865

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres pages sur les maisons fortes de Passy

Nous contacter ; Commander nos publications
S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter