Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Visiteurs du XIXe siècle et récits de voyage à Passy et dans la vallée de Chamonix

Plan et références (voir indications bibliographiques en bas de page) :

Jacqueline Dupraz et Pierre Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix

1. Peintres de la fin du XVIIIe et du XIXe siècle : 

Basilius Grundmann (1726-1798), Jacqueline Dupraz et Pierre Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix, p. 83, 117, 123, 125, 147, 154.
Jean-Etienne Liotard, Richard Pococke en costume oriental, 1738, Vatusium n° 17, p. 26.
Marc-Théodore Bourrit (1739-1819), Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 73 ; Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 339 ; Jacqueline Dupraz et Pierre Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix, p. 97 ; Vatusium n° 17, p. 30 (autoportrait), 53 (gravure).
– Jean-Antoine Linck (1766-1843), J. Dupraz et P. Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix, p. 21, 87, 133 ; Vatusium n° 17, p. 31 (cascade d’Arpenaz). Exemples : Nant d’Arpenaz, 1789, La chaîne du Mont-Blanc, Le Dru et les Bois, Dru et Mer de Glace, etc. (C.E. Engel, p. 208-210).

Pierre-Louis De la Rive (1753-1817, peintre). Exemples : Vue du Mont-Blanc depuis Sallanches, 1802, C.E. Engel, p. 207.
Général Louis-Albert-Guislain Bacler d’Albe (1761-1824, cartographe et peintre français). Exemples : le Fameux Mont-Blanc dans le Haut-Faucigny.
 – Louis Marc Bacler d’Albe (1805-1887), dessinateur, peintre et lithographe français, fils du général) ; il a reproduit les Vues des environs du Mont-Blanc, d’après les dessins de son père (C.E. Engel, p. 210-211), Vatusium n° 17, p. 42 (nant Bordon et Arve), p. 44 (Pont aux Chèvres), Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 246, note ; J. Dupraz et P. Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix, p. 15 à 19, 29, 63, 64, 67, 71, 77 ; Vatusium n° 17, p. 42 (nant Bordon et Arve), p. 44 (Pont aux Chèvres).
Gabriel Lory, père (1763-1840) (vers 1810) et fils (Lory Mathias Gabriel, dit Lory fils, 1784-1846), 1815, Voyage à Chamonix ; J. et P. Dupraz, p. 8, 23, 28, 34, 43, 62, 75, 89, 91, 98, 115, 116, 129, 136, 137, 142, 143 ; C.E. Engel, p. 210-211.
Joseph Malord William Turner (1775-1851). Exemples : 1801, Château de Saint-Michel en Savoie (1803), C.E. Engel, p. 277.

–  Samuel Birmann (1793-1847), Souvenirs de la Vallée de Chamonix (1826), J. et P. Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix, p. 25, 73, 99, 131, 138, 139 reproductions ; Paul Guichonnet et al., Mont-Blanc, conquête de l’imaginaire (cascade Chedde, p. 160, lac de Chedde, p. 170…).
Louis Bleuler (1792-1850), peintre suisse, Voyage aux bords du Rhin pittoresque et de la Suisse, 1845, Vatusium n° 17, p. 41.

– Samuel Grundmann, vers 1825 (J. et P. Dupraz, p. 83 ; Paul Guichonnet et al., Mont-Blanc, conquête de l’imaginaire. Exemples : Lac de Chède, p. 170)
– (Isidore)
Laurent Deroy (1797-1886),
Vues de Suisse et de Savoie, entre 1854 et 1861, La Suisse pittoresque et monumentale, 1860, Vatusium n° 17, p. 40.
Jules Coignet (1798-1860),
peintre paysagiste français, Vatusium n° 1bis, p. 25 ; (Montagne des Fiz après éboulement de 1751, album de Désiré Raoul-Rochette, 1826), Vatusium n° 17, p. 47 (idem).
– Adolph Wegelin (1810-1881), 

– Eugène Guérard Charles François (1821-1866, peintre), La poste de Sallanches à Chamonix » (1850), Vatusium n° 17, p. 55 ; J. et P. Dupraz, p. 79.

2.Visiteurs et récits de voyage à Passy pendant le Premier Empire, 1804-1815 (par ordre chronologique des voyages)

– Johann-Gottfried Ebel (1768-1830),Manuel du voyageur en Suisse, 1805 (tome 2, p. 215, éd. 1818).
François-René vicomte de Chateaubriand (1768-1848), Voyage au Mont-Blanc (1805), in Œuvres complètes de M. le vicomte de Chateaubriand, tome XIII, Voyage en Suisse, en Italie, etc., Paris, Pourrat frères, éditeurs, 1836 ; J. et P. Dupraz, p. 108 ; Ch. Durier, p. 157.
Mme Julie Récamier (1777-1849),C.E. Engel, La Littérature alpestre, p. 194.
 – Grillet, Dictionnaire historique des départements du Mont-Blanc et du Léman, 1807 (Ch. Durier, p. 59 note 1).
– Henri Huchet comte de la Bédoyère
(1782-1861),Voyage en Savoie et dans le Midi de la France, 1804 et 1805, « Bonneville, Cluse, Chamonix », 1807 (Ch. Durier, p.59 note 1 ; C.E. Engel, p. 194).  
– Mme Elisabeth Vigée-Lebrun, (1755-1842) Souvenirs, t. III, Voyage en Suisse en 1808 et 1809, lettre 7, p. 271 à 276  (publiés en 1835) (C.E. Engel, p. 194)
– Philippe-Xavier Leschevin (1771-1814), 1810, Voyage à Genève et dans la vallée de Chamouni en Savoie ayant pour objet les Sciences, les Arts, l’Histoire, le Commerce, l’industrie, les Mœurs des habitants, etc. etc, 1812, Ch. Durier, p. 59 note 1 ; Vatusium n° 17, p. 54.

L’Impératrice Joséphine  à Passy (juin 1810), première épouse de Napoléon Ier (1763-1814), Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 73 ; Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 341.

 Le voyage de l’Impératrice Marie-Louise à Passy et Chamonix (juillet 1814)Paul Soudan, p. 73 ; Albert Mermoud, p. 341.

3. Visiteurs et récits de voyage à Passy pendant la Restauration sarde (1815-1860)

a. Période française de la Restauration française 1815-1830 (par ordre chronologique des voyages)

Shelley, Mary Shelley et Byron en 1816 :
* Shelley
(1792-1822, Percy Bysshe, poète britannique),Lettres à Peacock, Mont-Blanc (poème, 1816) ; C.E. Engel, p. 223-227.
* Lady Mary Shelley (1797-1851, née Mary Wollstonecraft Godwin, dite), femme de lettres britannique, auteur de Frankenstein ; en 1816, J. et P. Dupraz, p. 28, 90, 96, 98, 120 ; C.E. Engel, p. 227.
* George Gordon lord Byron (1788-1824, poète britannique), 1816 ;  Manfred, 1817,(C.E. Engel, p. 228-229).

Marquis Edmond de Turenne, Notes, voyage de juillet 1817 (Ch. Durier, p. 162).
– Docteur André Mattey (1818), Les Bains de St-Gervais près du Mont-Blanc (cité dans Nouvelles Annales des voyages et des sciences géographiques, 1841, p. 368) ; J. et P. Dupraz, p. 10, 18, 37, 42, 44, 46, 48, 50, 58, 90.

Pictet Jean-Pierre (1739-1781), Nouvel itinéraire des vallées autour du Mont-Blanc, 1818, Vatusium n° 17, p. 40-41, 43, 46.

Désiré Raoul-Rochette (1790-1854), Lettres sur la Suisse écrites en 1819, 1820 et 1821 (Lettre XXVII p. 324 (St-Martin) et XVIII p. 338 (Passy) ; et Lettres sur la Suisse écrites en 1824 et 1825, 1826. (Paris : Nepveu, 1820-1823, 1823-1827, 3 vol.), Voyage pittoresque dans la vallée de Chamouni et autour du Mont-Blanc (1826),  J. et P. Dupraz,p. 10, 22, 32, 46, 50, 54, 56, 58, 71, 80, 92, 100, 110, 116, 122, 128, 130 ; C.E. Engel, p. 255 ; Ch. Durier, p. 166.
Albert Montémont, (1788-1861, médecin, écrivain, ministre des finances). Voyage aux Alpes et en Italie, 1824 ; J. et P. Dupraz, p. 8, 28, 66, 70, 72, 114, 124, 130, 141. Histoire universelle des voyages effectués par mer et par terre dans les cinq parties du monde sur les divers points du globe, contenant la description des mœurs, coutumes, gouvernements et arts, industrie et commerce, productions naturelles et autres. Paris : Armand-Aubrée, s.d. [1833-1837].
– Charles Nodier (1780-1844) seul en 1824.
Victor Hugo à Passy en 1825, en compagnie de Charles Nodier, Voyage aux Alpes, Vatusium n° 1, p. 30 et Vatusium n° 1 bis, p. 36 ; Vatusium n° 6, p. 40 ; P. Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 38-39 ; Paul Soudan, p. 74 ; J. et P. Dupraz, p. 30, 42, 44, 62, 66, 70, 72, 76, 78, 82-83, 86, 88, 104-106 ; C.E. Engel, p. 239.

John Auldjo (1805-1886, le premier Britannique à gravir le Mont-Blanc ; voyageur, géologue, écrivain et artiste, il était consul britannique à Genève). En 1827, il vit le mont Blanc se refléter dans le lac de Chedde, fut transporté d’admiration et se jura d’atteindre cette cime lumineuse ; Narrative of an ascent, 1828 [trad. de l’anglais par Michel Tailland], Récit d’une ascension au sommet du Mont-Blanc, les 8 et 9 août 1827, éd. Guérin, 2001 ;  C.E. Engel, p. 266, 268 ; Ch. Durier, p. 156.
– Robert Glutz-Blotzheim, Nouveau manuel du voyageur en Suisse, 1827 (Ch. Durier, p. 59 note 1).           

b. Période française de la Monarchie de Juillet, 1830-1848 (par ordre chronologique des voyages)

Alexandre Dumas père (1802-1870) en 1832, (seulement de Martigny à Chamonix ?)
Impressions de voyage en Suisse (Ch. Durier, p. 351 note), articles pour la Revue des Deux Mondes (C.E. Engel, p. 254), J. P. Dupraz, p. 118 ; voir aussi Julien Bregeault, Excursions romantiques à la mer, Annuaire du C.A.F. 1896 (Ch. Durier, p. 433).
Rodolphe Töpffer (1799-1846, romancier et dessinateur suisse), 1832, Voyages en zigzag ; Alpes suisses. (C.E. Engel, p. 257 à 259, 322).
John Ruskin, (1819-1900, écrivain, poète, peintre et critique d’art britannique), 1833, 1835,Modern painters, 1856 ; Voir  Ecrits sur les Alpes (textes réunis et commentés par Emma Sdegno et Claude Reichler, traduction d’André Hélard, PU Paris-Sorbonne, 2013) ;J. et P. Dupraz, p. 46, 134, 148 ; C.E. Engel, p. 289-298.
Théobald Walsh (comte de Serrant en Anjou) né en 1792, Voyage en Suisse, en Lombardie et en Piémont : suivi du tableau résumé de la Suisse depuis 1830, et d’un itinéraire, 1834.
Antoine Fée (1789-1874), Promenades en Suisse, 1835. Course à Chamonix, p. 110 sq. (sur les ruines du château de St-Michel) C.E. Engel, p. 253.
Charles Le Mercher de Longpré, baron d’Haussez (1778-1854), Voyage d’un exilé. De Londres à Naples et en Sicile : en passant par la Hollande, la Confédération germanique, le Tyrol et l’Italie. (1835)Excursion à Chamonix ; C.E. Engel, p. 255. Charles Le Mercher de Longpré Haussez.
Comte Henri de Tilly-Blaru (officier français en exil), 1835, Ascensions aux cimes de l’Etna et du Mont-Blanc (Récit d’un voyage en Sicile avec l’ascension de l’Etna et de la première ascension française du Mont-Blanc, effectuée du 8 au 10 octobre 1834 (pp. 33 à 114), C.E. Engel, p. 266, 268.
George Sand et Franz Liszt en 1836, Une course à Chamonix, conte fantastique, 1838, J. et P. Dupraz, p. 132 ; C.E. Engel, p. 240 ; Ch. Durier, p. 157.
Daniel Stern, 1836, (nom de plume de la comtesse Marie d’Agoult, 1805-1876, femme de lettres française), Souvenirs- Journal de Nohant, Ie partie, chap. 5, 15 juin 1837, C.E. Engel, p. 240 ;  voir aussi Julien Bregeault, Excursions romantiques à la mer, Annuaire du C.A.F. 1896 (Ch. Durier, p. 433).
Henriette d’Angeville (1794-1871), deuxième femme à gravir le Mont-Blanc en sept. 1838,Album (voir le récit fait d’après des notes de M. Augerd par Ch. Durier, p. 174 à 178 ; B. Iselin, p. 107 à 115).
Edouard Desor, 1838, Glaciers du Mont-Blanc in Excursions et séjours dans les glaciers et les hautes régions des Alpes, de M. Agassis et de ses compagnons de voyage, 1844, Chapitre 2, p. 36, Voyage de Martigny à Chamonix (Ch. Durier, p. 162) ; Vatusium n° 17, p. 62 (le pain et la hache).
Nouvelles Annales des voyages et des sciences géographiques, 1841.
Dr James David Forbes (1809-1868), physicien, glaciologue et alpiniste écossais, 1842, The Tour of Mont-Blanc, C.E. Engel, p. 271-275 ; Ch. Durier, p. 162.
Gerard de Nerval, Voyage de Paris à Cythère, C.E. Engel, p. 240.
Charles Dickens, août 1846, Correspondance (sur la vallée de Chamonix), C.E. Engel, p. 256.
N.B. : Alphonse de Lamartine (1790-1869) a évoqué les Alpes et le Mont-Blanc dans ses œuvres mais ne s’est jamais rendu sur place… et ses descriptions sont fantaisistes (C.E. Engel, p. 242 à 247).

c. Période française de la IIe République et du début du Second Empire,  1848-1860, avant « l’Annexion » (par ordre chronologique des voyages)

Eugène Guérard Charles François (1821-1866, peintre), Série les Touristes : « La poste de Sallanches à Chamonix » (1850), J. et P. Dupraz, p. 79.
Gustave Flaubert (1821-1880), Notes de voyage (Pyrénées, Alpes), C.E. Engel, p. 260.
Albert Smith (1816-1860), Story of Mont-Blanc, 1852 (ascension du Mt-Blanc de 1851) ; (Ch. Durier, p. 114).
Albert Wills, Wanderings among the High Alps (ascension du Wetterhorn dans l’Oberland bernois), 1856 ; The Eagle’s Nest, 1860 ;  C.E. Engel, p. 299.

4. Visiteurs et récits de voyage de  « l’Annexion » à la fin du Second Empire, 1860-1870 (par ordre chronologique des voyages)

 Napoléon III et l’impératrice Eugénie en 1860, Voyage en Savoie de l’empereur Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, 27 août-5 septembre 1860 : récit authentique d’après les documents de l’époque (1911), par le baron d’Alexandry d’Orengiani.
Louis Pasteur (1822-1895), En septembre 1860 : découverte importante sur le développement des micro-organismes lié à la qualité de l’air.
Jules Michelet (1798-1874), vers 1865 (réside à St-Gervais), La Montagne, 1868 ; C.E. Engel, p. 314-316.
Francis Wey (1865), La Haute-Savoie. Récit de voyage et d’histoire, J. et P. Dupraz, p. 11, 15, 20, 24, 30, 32, 36, 38, 42, 48, 50, 53, 54, 60, 86, 90, 92, 138, 140.
Théophile Gautier (1811-1872) en juin 1868 et 1881, Vacances du lundi. Le Mont-Blanc, chap. 2, 4 (Moniteur universel du 31 août 1868) et Vues de Savoie et de Suisse ; poème  « Les Yeux bleus de la montagne » ; J. et P. Dupraz, p. 26, 34, 68, 146 ; C.E. Engel, p. 283, 325-326 ; Ch. Durier, p. 159-160.

5. Visiteurs et récits de voyage pendant les débuts de la IIIe République, 1870-1900 (par ordre chronologique des voyages)

Le baron Achille Raverat, La Haute-Savoie. Promenades historiques, pittoresques et artistiques en Genevois, Sémine, Faucigny et Chablais(1872, rééd. 1994, 2000). Sa présence sur le terrain est contestée.
– Charles Durier (1830-1899),historiographe du Mt-Blanc et Président du Club Alpin Français, Le Mont-Blanc, 1877, ouvrage couronné par l’Académie française (5e éd. 1897, 8e éd. Fischbacher, 1923, rééd. Assoc. Sirius international, 1981).
– Stéphen d’Arve (1820-1909) : Histoire du Mont-Blanc et de la Vallée de Chamonix. Ascensions et catastrophes célèbres depuis les premières explorations (1786) jusqu’à nos jours. Préface par Francis Wey. Nouvelle éd.,  revue augmentée de 12 chapitres. Paris, Delagrave, 1878.
André Perrin, Le prieuré de Chamonix. Histoire de la vallée et du prieuré de Chamonix du XIème au XVIIème siècle, d’après les documents recueillis par A. Bonnefoy, notaire à Sallanches, 1887

Références :

– Claire-Eliane Engel, La Littérature alpestre en France et en Angleterre aux XVIIIe et XIXe siècles, 1930, rééd. avecpréface de Paul Guichonnet, 2009.
Nouvelles Annales des voyages et des sciences géographiques, 1841.
Charles Durier, Le Mont-Blanc, 1877, rééd. 1981.
– Marc Boyer, Histoire générale du tourisme, du XVIe au XXIe siècle, 2005.
Jacqueline Dupraz et Pierre Dupraz, Le livre d’or du pays du Mont-Blanc et de Chamonix, 2002.
– Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, 1999 ; Passy hier et aujourd’hui, 2009.
– Paul Soudan, Au Pays du Mont-BlancHistoire de Passy, 1978.
– Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, 2001.
– Paul Guichonnet et al., Mont-Blanc, conquête de l’imaginaire, 2002.
– François Coutin, Histoire de la Collégiale de Sallanches, 1996.
– F.-Henri Métral, Monographie de Passy, 1904.
Bernard Iselin, J. Claude Plat, Ces dames qui ont illustré la Savoie, 2003.
– M. Hudry et al. , Découvrir l’histoire de Savoie, p. 236.
– Revue Vatusium (association CHePP).
– Revue Mémoire de Chedde
– Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 29

Autres pages sur les VISITEURS CELEBRES de PASSY et RECITS de VOYAGE au Pays du Mont-Blanc.
A découvrir également…
Passy au XVIIIe siècle.
Passy au XIXe siècle.
Relief et panoramas de Passy.
Présentation de Passy, aujourd’hui.
AUTRES ELEMENTS BIBLIOGRAPHIQUES SUR PASSY ET LA SAVOIE : Récits de voyageurs.

 Nous contacter ; Commander nos publications

S’abopnner à notre lettre d’information-Newsletter