Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

L’immigration à Passy

Plan et références :

Autour du Maire de Passy et des autorités consulaires transalpines, les Italiens de Chedde (photo : Ballivet, coll. Serge Ravasi, Traditions et évolution de Passy p. 116, noms p. 117)

a. La communauté italienne
Lire notre revue
Vatusium n° 10, p. 32 (voir extrait ci-dessous).

Voir aussi : Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 132-134 ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 116, 119, 140 (Chedde) ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 99, 116-117 ; Ludovic Cailluet, Chedde, un siècle d’industrie au pays du Mont-Blanc, p. 71, 73-74, 126 à 127.

Des ouvriers italiens viennet louer leurs services de maçons dans les fermes. Ici aux Ruttets (Coll. Georges Buttoud, Traditions et évolutuion de Passy, p. 117)

b. Les graniteurs
Lire notre revue Vatusium n° 2, p. 11 (extractions aux Plagnes).
Voir aussi :
– Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 72-73.
Christine Burnier, Jean-Paul Gay, Les graniteurs. Les maîtres de la pierre au Pays du Mont-Blanc, coll. Nostalgie, éd. La Fontaine de Siloé, 252 pages, 2008 (disponible à la bibliothèque de Passy).

c. L’intégration des « étrangers », Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 145 (voir aussi rubrique Vie des gens à Passy > « conseil de révision ») ; Ludovic Cailluet, Chedde, un siècle d’industrie au pays du Mont-Blanc, p. 17, 73-74, 127-128.

d. L’immigration de la Première Guerre mondiale : Suisse, Serbie, Empire colonial, Ludovic Cailluet, Chedde, un siècle d’industrie au pays du Mont-Blanc, p. 43.

e. L’immigration entre les deux guerres : Suisses, Polonais, Nord-Africains, Ludovic Cailluet, Chedde, un siècle d’industrie au pays du Mont-Blanc, p. 72 à 74.

f. L’immigration après la guerre,
Ludovic Cailluet, Chedde, un siècle d’industrie au pays du Mont-Blanc, p. 126 à 128 (Italiens, célibataires maghrébins).

Lire notre revue Vatusium n° 10, p. 32. Extrait de l’article L’ÉMIGRATION DES SAVOYARDS, par le professeur Paul Guichonnet, doyen honoraire de l’Université de Genève :
(…) La Savoie, longtemps pays pauvre, est parvenue à un niveau socio-économique qui la classe aux premiers rangs en France. De terre d’exode, elle est devenue terre d’accueil et connaît grâce à l’immigration, une spectaculaire croissance démographique. À partir des années 1960, la neige et l’hiver, qui obligeaient les hommes à l’exode saisonnier, sont devenus des ressources essentielles, qui retiennent les gens au pays et attirent de nouveaux-venus. (…)
Pour lire l’article complet et découvrir de nombreux documents iconographiques, se reporter au numéro 10 de Vatusium : cliquez ici.

Autres pages sur la population passerande.
A découvrir également…
L’habitat permanent à Passy au XXe siècle : les logements ouvriers
L’usine de Chedde.

Nous contacter ; Commander nos publications