Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Origine des roches, des fossiles et des reliefs de Passy

Lire notre revue Vatusium n° 6, p. 8 à 13, article « Histoire géologique de Passy », par Sylvain Coutterand et Michel Delamette (photos de fossiles, cartes des glaciations) ; Vatusium n° 7, p. 5, article « Autour de la plaine de Passy, les paysages vus par un géographe », par Henri Rougier, professeur à l’Université Lyon III.

 Voir aussi  Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 15 ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 11-12, 130 (carte géologique) ; Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 18 à 24, 311, note (tuf et cargneule). 

Maquette en relief de Passy réalisée de 2004 à 2007 par Michel JOLY (800 heures de travail), visible à la mairie (cliché Bernard Théry)

Maquette en relief de Passy réalisée de 2004 à 2007 par Michel JOLY (800 heures de travail), visible à la mairie (cliché Bernard Théry)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy ; dans la vallée la ville de Passy (cliché Bernard Théry)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy ; dans la vallée la ville de Passy (cliché Bernard Théry)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Stéphane Théry)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Stéphane Théry)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Jean-Baptiste Poumaere)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Jean-Baptiste Poumaere)

L’histoire géologique de la Terre et l’épisode marin (du Jurassique à la fin de Crétacé) se racontent en centaines et dizaines de millions d’années (Ma) : 500 Ma.

Coupe générale et schématique de l’étagement des strates (source : site cancoillotte)

Coupe générale et schématique de l’étagement des strates (source : site cancoillotte)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Bernard Théry)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Bernard Théry)

L’histoire de la formation des Alpes se raconte en dizaines de millions d’années : vers – 25 Ma, la totalité des Alpes sort de l’eau.

Les Alpes occupent « une place de choix dans l’histoire de la Géologie. Leur étude a en effet « permis d’identifier de très importants déplacements de roches non seulement verticalement mais surtout horizontalement sur des distances de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de kilomètres, phénomène nommé « charriage » par les géologues. Ces charriages, impliquant des raccourcissements considérables, ont pour origine la collision des plaques continentales (tectonique des plaques).

« L’histoire de la formation des reliefs au Pays du Mont Blanc a commencé il y a plus de 25 Ma. (…) Par contre, dans le bassin de Chamonix (en particulier au-dessus du Tour et dans le secteur du Vorassey-Col du Tricot), on retrouve la partie inférieure de la série sédimentaire de Platé manquant sur le versant de Passy.

Ce dispositif conduit à interpréter l’origine des roches de Platé comme résultant d’une expulsion d’une grande partie des roches du bassin de Chamonix lors des déformations ayant affecté le Pays du Mont-Blanc au milieu du Tertiaire.

Les roches constituant Platé se sont mises en place par charriage d’une partie des dépôts du Bassin de Chamonix par-dessus les Aiguilles Rouges » (Vatusium n° 6, art. de Sylvain Coutterand et Michel Delamette, p. 8-9)

De l’époque secondaire à l’époque actuelle (schéma de Sylvain Coutterand, Vatusium n° 6, p. 9)

De l’époque secondaire à l’époque actuelle (schéma de Sylvain Coutterand, Vatusium n° 6, p. 9)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Jean-Baptiste Poumaere)

Couches sédimentaires du massif de Platé, à Passy (cliché Jean-Baptiste Poumaere)

L’histoire des dernières glaciations (au Quaternaire) se raconte, elle, en centaines et dizaines de milliers d’années : 380 000 ans pour le Mindel, 270 000 ans pour le Riss, de 70 000 à 25 000 ans pour la glaciation du Würm.

Tableau synoptique de la préhistoire (Site Larousse)

Tableau synoptique de la préhistoire (Site Larousse)

A l’occasion des « 40 ans de la sculpture en montagne », le peintre-sculpteur Nigel ROBINSON a réalisé une sculpture-coquillage, rappelant les ammonites retrouvées en montagne, sur le désert de Platé.

Nigel ROBINSON, « Marée haute », détail de l’installation artistique avec la contribution des enfants des écoles de Passy pour les « 40 ans de sculpture contemporaine à Passy », 2013 (cliché Bernard Théry, parvis des Fiz, juillet 2013)

Nigel ROBINSON, « Marée haute », détail de l’installation artistique avec la contribution des enfants des écoles de Passy pour les « 40 ans de sculpture contemporaine à Passy », 2013 (cliché Bernard Théry, parvis des Fiz, juillet 2013)

Pour en savoir plus sur les plissements de la roche :

Site geoparc des Alpes cottiennes http://geoparc-alpescottiennes.eu/?aff=p-mark&ref=49

exemple : pli couché de St-Clément (au nord d’Embrun)

Pour s’initier à la géologie « Fascicule Technique à l’usage des Géologues Amateurs » (Site remarquable ) http://www.fossiliraptor.be/fascicule.htm

Voir aussi notre page sur le désert de Platé

Autres pages de notre site sur l’histoire géologique de Passy, en particulier :

Saussure trouve l’explication des plissements alpins (courbures de la roche, plissements alpins)
Plissement alpin près du torrent de Reninge à Passy
Cristaux et cristalliers de la chaîne du Mont-Blanc
Blocs erratiques en granit à Passy
Le travail des graniteurs raconté par les élèves de M. Dunand en 1932

Découvrez le n° 17 de notre revue Vatusium, La traversée de Passy au XVIIIe siècle, et ses nombreux BONUS, ajoutés sur ce site.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy

– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy

– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy

– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy

– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été

– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix

– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy

– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à la lettre d’information-Newsletter