Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Inondation de la plaine de Passy lors de la catastrophe de St-Gervais en 1892

INFORMATION IMPORTANTE :

Message d’alerte  pour le 23 août 2013

Références :

Lire notre revue Vatusium n° 6, p. 32 ; Vatusium n° 11, p. 48 ; Vatusium n° 15, p. 35 et 39.

Albert MERMOUD, Mémoire Mt-Blanc d’antan, p. 48 à 53 :  La rupture d’une poche d’eau glaciaire au-dessus de Bionnassay en 1892.

La plaine de Passy après la catastrophe de 1892 (Conservatoire d’Art et d’Histoire d’Annecy, Mémoire du Mont-Blanc d’antan, p53)

Le monument de Passy aux victimes de la catastrophe de 1892, derrière l’église du chef-lieu (cliché Bernard Théry)

Autres pages sur la rivière Arve et Passy.

Voir aussi :

Passy Mini-guide culturel (doc. pdf de 48 pages), p. 37 : stèle commémorative.

A découvrir également…
Le thermalisme aux portes de Passy.

Relations et études faites par des contemporains :

La catastrophe de Saint-Gervais-les-Bains par M. Charles Durier, vice-président du club alpin français. 12 juillet 1892 : récit et témoignages des survivants. Extrait :« Quand j’arrivai, le 18 juillet dernier, à Bonneville, la population était encore sous l’impression de stupeur causée par le désastre de Saint-Gervais. On venait de découvrir deux cadavres sur les bords de l’Arve, à 5 kilomètres en amont. (…) » Fac-similé du texte de CHARLES DURIER, RECIT CATASTROPHE DE 1892

La Catastrophe de Saint-Gervais (12-13 Juillet 1892) par J. Vallot, revue « La Nature » N°1003,  20 aout 1892 (Site GLOUBIK Sciences)

La Catastrophe de Saint-Gervais : Théorie de l’accident, Marc Le Roux, « La Science Illustrée » N° 246 du 13 août 1892, pour plus d’explications sur l’écoulement de ce torrent de boue (Site GLOUBIK Sciences).

Voir aussi le roman historique de Catherine GERFAUD-VALENTIN, Une Vague dans la montagne, Neva Editions, 2011.

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter