Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Vatusium n° 16 : Les écoles de Passy, une histoire étonnante

Le nouveau numéro de notre revue VATUSIUM est disponible depuis le 2 août 2013 dans les lieux de vente habituels (12 €).

72 pages passionnantes et 90 illustrations sur les écoles de  Passy…

Les textes et documents qui n’ont pas trouvé place dans la revue sont présentés sur ce site et signalés dans le sommaire sous la mention « BONUS ».

couvvat16_imprimeur_web

LE MOT du PRESIDENT

Notre association CHePP est heureuse de vous présenter cette année les résultats de sa recherche sur les écoles de Passy, une histoire étonnante…
Étonnant, en effet, de découvrir à quel point la Savoie était, au XIXe siècle, en avance pour l’instruction par rapport à la France, comment la gratuité de l’instruction a pu être assurée dans plusieurs hameaux 60 ans avant les lois de Jules Ferry grâce aux nombreuses donations des Passerands et en particulier celle de Pierre Bosson.
Étonnant de constater la volonté farouche des Passerands de faire instruire leurs enfants, y compris leurs filles, de relever le grand nombre des écoles de hameau, de ces « chapelles-écoles » ou parfois de ces « fermes-écoles », qui sont venues compléter celle de la paroisse St-Pierre au chef-lieu, depuis longtemps siège de l’instruction au moyen-âge.
Étonnant de découvrir comment étaient nommés et… révoqués les régents et régentes de Passy.
Étonnant de voir sur les clochetons de ces écoles publiques et républicaines les symboles chrétiens de la croix et du coq… On note d’ailleurs qu’il n’y a jamais eu d’école congréganiste à Passy ;
Étonnant de découvrir la qualité de l’enseignement dispensé à Passy, réconfortant d’y trouver des instituteurs « modernes » pratiquant, par exemple, la méthode Freinet et faisant imprimer par leurs élèves le journal de classe « Face au Mont-Blanc » ;
Étonnant et stupéfiant de constater le niveau d’instruction à la fin du XIXe siècle, en arithmétique et en français, pour des enfants d’à peine 12 ans… Déjà au début du siècle Lamartine disait à propos de la Savoie : « C’est là que j’ai admiré ces études sérieuses qui ont fait de vous le peuple le plus littéraire, le plus libéral, le plus intellectuel de tous les peuples… ». Et Mgr Chalandon, évêque de Belley, déclarait en octobre 1855 : « Savoyards, vous avez la réputation méritée d’être le peuple le plus instruit de l’Europe » ;
Étonnant et admirable le travail des petits Passerands et leurs cahiers remarquablement calligraphiés à la plume ;
Étonnant et impressionnant le courage des écoliers d’autrefois quand ils devaient parcourir à pied des kilomètres pour venir à l’école ;
Étonnant d’apprendre l’existence des jardins scolaires dans les écoles des hameaux ;
Étonnant de lire dans les archives que le Conseil de Passy finançait les exercices de tir à l’école et de se rappeler comment l’éducation civique, patriotique, républicaine et militaire fut assurée dans les écoles primaires de 1870 à 1914 ; Étonnant et sympathique de connaître les noms des jeunes Passerands lauréats au concours cantonal…
Étonnant de constater qu’au milieu du XIXe siècle la question du crétinisme faisait encore l’objet de délibérations au Conseil municipal et que les véritables raisons de cette maladie étaient méconnues ;

Plutôt que la liste des enseignants et des travaux de chaque école, nous avons préféré évoquer les différents sites scolaires de Passy. Nous avons privilégié les sujets d’ordre général et certaines particularités, souvent éteintes aujourd’hui, pour présenter ces écoles chères au cœur des Passerands.

Faute de place, nous n’avons pu intégrer dans ce numéro tous les documents, récits et archives, trouvés au cours de notre recherche. Des documents complémentaires vous sont proposés dans un « BONUS » sur ce site Internet (voir les liens ci-dessous).

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Le Président Pierre Dupraz

SOMMAIRE de cette revue et BONUS 

(certaines pages complémentaires sont en construction) 

QUELQUES POINTS D’HISTOIRE

Du régent à l’instituteur, par Jean-Yves Juillard, p. 4
BONUS :
– Ordonnance du duc Emmanuel-Philibert en 1562 sur les obligations des maîtres et maîtresses d’écoles
– Avis sur les petites Ecoles donnés par Monseigneur Jean d’Arenthon d’Alex, 1661

– Jean-Pierre Vallet, Monographie des écoles de Passy depuis 1783 (1892) : sommaire
– J. P. Vallet, Monographie des écoles de Passy,  chap. 2 Les écoles : transcription
– F.-Henri Métral,  Monographie de Passy, 1904, Les écoles, p. 18-24

La commune au secours de l’instruction, p. 11

BONUS :  Les cours d’adultes à Passy en 1896

Pourquoi envoyer ses enfants à l’école ? p. 12

REGENTS et INSTITUTEURS

Nominations et révocations des régents et des régentes, p. 13
BONUSNominations et révocations des maîtres à Passy au XIXe siècle  : cas de l’institutrice de Joux en 1873
– Formation des maîtres et périodiques pédagogiques

L’instruction à Passy : financement, p. 15
BONUS : Les revenus des écoles, le budget et la comptabilité de la commune de Passy en 1851
– Le traitement des maîtres et des maîtresses à Passy
– F.-Henri Métral,  Monographie de Passy, 1904, Les écoles, p. 18-24

La fondation Bosson, p. 16
BONUS :  Fondation Pissard (1889-1891)
Legs Fivel-Demoret pour l’école de Bay, 1914

Le combat pour l’instruction des filles…, p. 21
BONUSDélibération de 1849 : demande de traitement des régentes pour les filles
Distribution des prix : Discours prononcé en septembre 1874 dans une école de filles
Classes mixtes à Passy : regards croisés en 1951

Les « hussards noirs » de la République, extrait de l’Argent, Charles Péguy, 1913, p. 25
BONUS : – Epreuves du Brevet de capacité, session de 1874

Chedde : Un illustre régent, par Paul Guichonnet, p. 26

L’éducation civique, patriotique, républicaine et militaire dans les écoles primaires de Passy, de 1870 à 1914, p. 28.
BONUS : 
l’enseignement du tir dans les écoles primaires de Passy
– 
Le « Cahier de mise au net » d’Eugène Delale, 1882

– Rédactions et dictées patriotiques dans le Cahier d’Eugène Delale, Passy, 1882 

LES SITES SCOLAIRES DE PASSY

Cinq écoles pour un chef-lieu, p. 30
BONUS : L’école du Chef-lieu de Passy

L’école Freinet, p. 34

La Méthode Freinet au Chef-lieu, par Christiane Fivel et Michèle Rollet, p. 35

BONUS : Voir notre page La méthode Freinet à Passy et le journal de classe « face au Mont-Blanc »  qui donne les liens de toutes les pages « bonus » 

Armand Ducrey, instituteur à Chedde, par sa fille, p. 38

BONUS : Les chapelles-écoles de la fondation Bosson : L’école de Chedde-le-Haut

L’école de Joux, O. Marchal, p. 40
BONUS : Historique de l’école de Joux par Mme Marchal (1953-1985) 

Parcours d’un écolier des Soudans, par Jean Perroud, p. 48

L’école des Ruttets, p. 45
BONUS : L’école des Ruttets : histoire d’une construction  ;
– Une cour, un préau et un jardin pour l’école des Ruttets (1916-1918)

Les écoles de jadis, souvenirs de C. Legrand, p. 46
Extrait de Vatusium n° 16, p. 46 :  Souvenirs d’une écolière de Maffrey

Les écoles du Plateau d’Assy, par Jean-Paul Fivel, p. 47

BONUS :  les écoles du Plateau d’Assy, de la ferme-école à l’école

En poste au Plateau, par Guy Lionnaz Perroux, p. 48

L’école de Bay, par J.P. Fivel, p. 50
BONUS : 1931, démolition de l’école de Bay et installation provisoire dans la maison Curral pendant les travaux 

Souvenirs des écoles du haut, Michel Sirop, p. 52

Les écoles de la Jonction, p. 53
BONUS :  Les écoles de Chedde Centre et de la Jonction ;
– Pestalozzi : « L’avenir des nations est dans les écoles du peuple »  (au fronton de l’école de Chedde)

Le certificat d’études primaires
, p. 54.
BONUS :  Exemples d’épreuves données au CEP : 1955.
BONUS :  Le Concours cantonal : sujets des épreuves et lauréats de Passy au concours cantonal de 1876

La protection des oiseaux, p. 55
BONUS :  La protection des oiseaux insectivores enseignée aux écoliers de Passy 

Legs et dons, p. 56

Les écoles des Plagnes et de l’Abbaye, p. 57
BONUS :
– l’école des Plagnes
– L’école de Montcoutant
– l’école de l’Abbaye

Souvenirs de l’Abbaye, par J.P. Toussaint, p. 61

L’école  de La Motte, p. 63
BONUS :  Les chapelles-écoles de la fondation Bosson : l’école de la Motte ;
– Comptabilité de la régence de la Motte de 1828 à 1850

L’école de Maffrey, p. 64
BONUS : Les chapelles-écoles de la fondation Bosson : l’école de Maffrey
Le retable de la chapelle-école de Maffrey

L’école  de Mont-Coutant, p. 64

Les écoles de Marlioz, p. 65

L’écriture, p. 66

Le cahier de mise au net d’Eugène Delale, écolier du Chef-lieu de Passy en 1882, p. 67.
BONUS :  
Le cahier de mise au net d’Eugène Delale : présentation

TRANSCRIPTION et/ou REPRODUCTION de l’INTEGRALITE du cahier :

– Cahier d’Eugène Delale, Passy, p. 1-15, semaine du 27 février au 4 mars 1882
– Cahier d’Eugène Delale, Passy, p. 16-27, semaine du 6 au 11 mars 1882
– Cahier d’Eugène Delale, p. 28-38, semaine du 13 au 18 mars 1882
– Cahier d’Eugène Delale, p. 39-50, semaine du 20 au 25 mars 1882
– 
Cahier d’Eugène Delale, p. 51-64, semaine du 27 mars au 5 avril 1882

SYNTHESES :

– Rédactions et dictées patriotiques dans le Cahier d’Eugène Delale, Passy
– Cahier d’Eugène Delale, école de Passy Chef-lieu, 4 mars 1882 : Problème de géométrie VI 
– Enoncés des 30 problèmes du cahier d’Eugène Delale 
La protection des oiseaux insectivores enseignée aux écoliers de Passy, Cahier d’Eugène Delale, 24 mars 1882, p. 45

Les jardins scolaires, p. 68

BONUS :  Les jardins scolaires de Passy et leurs objectifs pédagogiques

LUTTE CONTRE LE GOITRE ET LE CRETINISME

Comment peut-on être crétin ? p. 69
BONUS :
– Définition et répartition du crétinisme en France et en Europe
– Les hypothèses de H.B. de Saussure en 1786 dans son Voyage dans les Alpes, chapitre « Des crétins et des lbinos »
– Antoine Fée rencontre en 1835 un « crétin » près de la cascade de Chedde (texte intégral).
– Témoignage de P. Grolier sur le crétinisme près de St-Gervais-les-Bains tiré du Musée des familles de 1856. (texte intégral)
– A la recherche des causes du crétinisme
– Plutôt le goitre que l’uniforme
– Bibliographie sur le goitre et le crétinisme

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter