Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Résumé de l’article d’Alfred Roelly « La forêt, communale et domaniale, de Passy »

  1. La forêt communale, (pages 4-28) 

Alfred Roelly, ingénieur forestier à la retraite,  propose, dans un article agrémenté de nombreuses photos, d’abord un peu d’histoire depuis la dernière glaciation, pour mettre en relation les variations climatiques, l’implantation des forêts et l’installation de communautés humaines.  Un tableau chronologique couvre la période d’environ -12 000 ans avant J.C. à nos jours, et permet un aperçu très clair de l’évolution de la végétation selon les variations climatiques de notre région.

La mise en place d’une législation forestière à travers les âges est expliquée avec des exemples de différentes époques et des situations particulières

   A partir de 1860, avec le rattachement de la Savoie à la France, est appliqué un nouveau régime forestier, d’abord impopulaire mais progressivement mieux compris et accepté. C’est la base de celui que nous avons encore aujourd’hui.

Il est question ensuite de la gestion de la forêt communale, son évolution en densité, les aménagements successifs concernant les coupes de bois  selon l’évolution des besoins.

Puis est traitée la question de l’utilité sociale et récréative de la forêt.

 Dans la deuxième partie de cet article, l’auteur propose d’abord une promenade guidée dans la forêt communale d’aujourd’hui, en montant à travers les différents étages de végétation, de 550 mètres d’altitude au niveau du plan d’eau de Passy, en passant par les versants chauds du Coteau et les Gures à 700-900 m, puis de Joux (800-1200 m) jusqu’à Tête-Noire et au col de la Forclaz à 1533 m, décrivant au passage et avec de belles photos, la variété d’arbres, arbustes et autres plantes rencontrés aux différents étages de cette forêt.

 2. La forêt domaniale  (pages 29-32)

Alfred Roelly donne quelques informations sur des travaux de protection entrepris dans la forêt domaniale par le service de la Restauration des Terrains en Montagne.

Tout au long des articles on trouve des encadrés avec des définitions de termes utilisés par les forestiers et bûcherons, ce qui rend la lecture aisée et passionnante pour les non-initiés.

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter