Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Nominations et révocations des maîtres à Passy au XIXe siècle

Lire dans notre revue Vatusium n° 16, p. 13-14, l’article « Nominations et révocations » qui évoque le cas de deux régents « révoqués pour faute professionnelle » en 1850 et d’une régente écartée de l’enseignement en 1859  parce qu’elle allaite…

La maîtresse d’école, par Quesnel, 1830 (source : site Le temps des instituteurs)

La maîtresse d’école, par Quesnel, 1830 (source : site Le temps des instituteurs)

Voici un autre exemple dont les archives municipales se font l’écho en 1873, sous la IIIe République. Il s’agit de l’institutrice de Joux :

Haro sur l’institutrice qui vient d’accoucher… !

« Un membre expose que Mme Berchet institutrice adjointe en cette commune au hameau de Joux étant accouchée le 30 mars dernier a depuis cette époque jusque vers le 20 du courant été obligée de suspendre sa classe, que maintenant elle recommence à réunir ses élèves en sa chambre particulière autour d’une table qui n’est point appropriée à la circonstance et dont les élèves se plaignent alléguant des maux d’estomac et qu’elle avait primitivement en classe un enfant qui par son bas âge portait les élèves à la dissipation et maintenant il y en a deux et qu’il serait le cas de demander le changement de cette institutrice.

Le conseil, persuadé de cet exposé, désire que cette demande soit prise en considération.

Ainsi fait et délibéré en séance les jours, mois et an ci-dessus et ont les membres présents signés après lecture à la fin de la séance. »

Archives municipales de Passy, 1873 : délibération sur l'institutrice de Joux qui vient d'accoucher

Archives municipales de Passy, 1873 : délibération sur l’institutrice de Joux qui vient d’accoucher

Autres pages sur…

Les régents ou instituteurs de Passy 

 – L’enseignement à Passy   

 Nous contacter ; Commander nos publications 
Lettre d’information-Newsletter