Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Testament de Pierre Bosson, philanthrope de Passy (1737-1822)

Lire notre revue Vatusium n° 3, p. 27 (monument) ; Vatusium n° 9, p. 18-19 ; Vatusium n° 10, p. 36-37 (article « La passion pour l’instruction ; la fondation Pierre Bosson ») ; Vatusium n° 16, p. 16 à 19 (historique détaillé), 18 et 20 (tombe).

Voir aussi Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 124-125 ; Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 26, 32-33 ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 80 ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 155-156.

 Pierre Bosson est né à Passy le 23 septembre 1737, fils de Nicolas et de Françoise Daigue ; étant parti jeune pour Paris, il réalisa une fortune qu’il donna par testament le 12 septembre 1820.

Monument érigé par la commune de Passy au bienfaiteur Pierre Bosson, à l’entrée du cimetière du Chef-lieu (cliché Bernard Théry)

Dans ce testament on lit :

(…) « Je désire qu’ils soient établis dans les communes ci-après situées dans l’ancien départe­ment du Léman dépendant ci-devant de la France et aujourd’hui sous la domination du roi de Sardaigne, quatre écoles gratuites pour les garçons seulement à la fondation et entretien desquels je pourvoirai plus bas savoir :
– une pour la commune de Chedde où je suis né
– une pour la commune de Joux et des Soudans
– une pour la commune de la Motte et de Maffrey (…)

Dans chaque école, le maître instituteur aura un traitement annuel de 600 F et, en outre de ce traitement, il sera logé, chauffé et éclairé aux frais de chaque commune. (…)

L’autorité administrative retiendra la somme qu’elle croira nécessaire pour les frais de premier établissement des écoles tels que : petits meubles, livres et autres objets. Et quant au surplus, l’emploi en sera fait par elle en acquisition de biens patrimoniaux au profit des communes ci-devant désignées…

Dans les revenus des biens acquis, sera pris annuellement le traitement de 600 F de maître instituteur et ce qui restera desdits revenus, sera employé en achat de prix, qui seront distribués chaque année entre les élèves des écoles (moi­tié en argent moitié en livres). »

Le philanthrope Bosson étant décédé à Paris, le 4 juin 1822, son corps fut inhumé au cimetière du père Lachaise, d’où il fut exhumé le 4 novembre 1878 et transporté à l’école de Chedde. Le 11, il fut mis au cimetière de Passy, suivi d’un convoi de plus de 600 personnes. Sur son tombeau, on éleva à sa mémoire un monument, qui rappellera ce grand homme aux générations futures.

Autres pages sur les écoles primaires de Passy.

A découvrir également…
L’enseignement à Passy.
Le PATRIMOINE CIVIL  de PASSY.
Le PATRIMOINE de PASSY.
HISTOIRE DES VILLAGES DE PASSY DU XVIe A NOS JOURS.
HISTOIRE de PASSY DE LA PREHISTOIRE AU XXIe SIECLE.

Nous contacter ; Commander nos publications

Lettre d’information-Newsletter