Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

L’école de La Motte

Lire notre revue Vatusium n° 4, p. 16 (chapelle), Vatusium n° 12, p. 12 (chapelle-école); Vatusium n° 16, p. 16-17, 63 (texte et photo sur l’école), 68 (jardin scolaire).

Voir aussi Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 124, 127 ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 87, 155.

L’école de la Motte au cœur du hameau ; au fond, les Egratz, l’Aiguillette des Houches et les aiguilles de Chamonix (cliché Bernard Théry)

L’école de la Motte au cœur du hameau ; au fond, les Egratz, l’Aiguillette des Houches et les aiguilles de Chamonix (cliché Bernard Théry)

L’école de la Motte a bénéficié de la fondation Bosson en 1822. « L’école a été jumelée avec une chapelle fondée deux siècles plus tôt en 1622. » (Vatusium n° 4, p. 16 et n° 12, p. 12)

L’école de la Motte, fondation Bosson (cliché Bernard Théry)

L’école de la Motte, fondation Bosson (cliché Bernard Théry)

1828-1850 Comptabilité de la régence de la Motte.

A l’occasion de la remise à plat de la gestion de la Fondation Bosson en 1850 (Voir Vatusium n° 16, p. 17), le détail de la comptabilité de la régence de La Motte apparaît dans les archives municipales de Passy. Voir notre page consacrée à ce sujet.

L’école de la Motte (cliché Bernard Théry)

L’école de la Motte (cliché Bernard Théry)

Dans sa Monographie de Passy de 1904, F.-Henri Métral donne les précisions suivantes p.20-21 :

« École de la Motte.
Par testament du 25 Décembre 1786, Nicolas Daigue-Quenoud a donné tous ses avoirs.

Par acte du 12 Novembre 1825, Me Crottet notaire, Victor-Amédée Vallet a vendu l’emplacement de la maison d’école pour le prix de 45 livres.

Par acte du 20 Septembre 1848, Me Crottet notaire, dame Alexandrine-Marguerite Cabaré, veuve Crottet, a donné 2 000 frs.

Par testament du 22 Avril 1881, Me Conseil notaire, Désailloud Mathieu a légué 800 frs, qui ont servi en 1882 pour un achat de 30 frs de rente. (Mathieu Désailloud, natif des Houches, était un ancien instituteur du hameau de la Motte, Vatusium n° 16, p. 20)

Par acte sous seing privé du 11 Octobre 1885, enregistré à Sallanches le 17 Octobre, Dlle Marie-Félicie Vallet vend aux chefs de famille de la Motte pour le service de l’école, une parcelle de terre pour le prix de 140 frs. Sur cette parcelle, il fut établi en 1887 un hangar pour les pompes et une cour de 89 centiares.

Par acte sous seing privé du 24 Janvier 1899, enregistré à Sallanches le 4 Février, le sieur Tissot Pierre-Louis a vendu, (moyennant la somme de 40 frs), le tiers d’une source sur une pièce de terre inscrite à l’ancien cadastre sous le numéro 18 396 et au nouveau en la section I sous le numéro 357, pour conduire ces eaux devant la maison d’école, où elles arrivèrent les premiers jours de Mars.

Par acte sous seing privé du 24 Janvier 1899, enregistré à Sallanches le 6 Mars, les propriétaires des terres situées entre la source Tissot et la maison d’école, consentent à laisser pratiquer un canal pour amener les eaux à l’école.

Par acte du 7 Mars 1901, Me Conseil, notaire à Saint-Gervais, Patty Joseph-Henri a vendu une pièce de terre de 2 ares 8 centiares inscrite au cadastre en la section 1, sous le numéro 336 pour 332 f. 15 Cmes pour en faire un jardin. »

1911-1915, agrandissement de l’école de la Motte : Lire Vatusium n° 16, p. 63. Voici les références et intitulés des Archives municipales de Passy qui ont servi à la rédaction de l’article :

– Délibération du 14 février 1911 : agrandissement de l’école de La Motte (p. 158)

– Délibération du 12 juin 1911 : agrandissement de l’école de La Motte (p. 164-165)

– Délibération du 16 novembre 1911 : agrandissement de l’école de La Motte

– Délibération du 25 novembre 1912 : vote d’un emprunt et d’une imposition extraordinaire pour agrandissement de l’école de La Motte

– Délibération du 21 février 1913 : Emprunt à la Caisse des Dépôts et Consignations pour agrandissement de l’école mixte de La Motte (p. 10 à 12)

– Délibération du 27 mai 1913 : Dispense de purge d’hypothèque, école de la Motte (p. 20-21)

– Délibération du 25 février 1915 : Réception d’œuvre des travaux d’agrandissement de l’école de la Motte (p. 113-114)

– Délibération du 11 juin 1915 : Procès verbal de réception d’œuvre de l’école de la Motte (p. 122)

L’école de la Motte, façade, clocheton et agrandissement (cliché Bernard Théry)

L’école de la Motte, façade, clocheton et agrandissement (cliché Bernard Théry)

1900, Création d’un jardin scolaire de 2,8 ares pour l’école de la Motte. Lire Vatusium n° 16, p. 68 .Voici les références et intitulés des Archives municipales de Passy qui ont servi à la rédaction de l’article :
– Délibération du 12 mai 1900 : Vente pour un jardin scolaire pour l’école de la Motte.

– Délibération du 16 août 1900 : exemption de la purge légale des hypothèques pour  l’acquisition d’un jardin pour l’école de la Motte.

En 1911, une partie de ce « jardin d’école » sera utilisée pour agrandir l’école de la Motte.

 

L’école de la Motte et son agrandissement (cliché Bernard Théry)

L’école de la Motte et son agrandissement (cliché Bernard Théry)

Le hameau de la Motte et son école ; en bas, le rocher de la Motte et la cascade de Chedde (pilote Roland Sarkis, cliché Bernard Théry)

Le hameau de la Motte et son école ; en bas, le rocher de la Motte et la cascade de Chedde (pilote Roland Sarkis, cliché Bernard Théry)

Voir nos autres pages sur

– Comptabilité de la régence de la Motte de 1828 à 1850
la chapelle de la Motte
Le coq des chapelles-écoles
le village de la Motte
la fondation Bosson
les jardins scolaires

Et aussi toutes nos pages  sur
L’enseignement à Passy

Nous contacter ; Commander nos publications

 Lettre d’information-Newsletter