Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Boulodrome municipal de Passy et terrain de boules

Références :

Lire notre revue Vatusium n° 9, p. 25 (photo).
Voir aussi :
Mémoire de Chedde n° 19, p.18-19.
le site de l’Office de tourisme de Passy.
Un terrain de boules est en accès libre au Plateau d’Assy.

Le boulodrome a été rénové en 2011. Voir le Bulletin municipal de Passy, n° d’octobre 2011, page 20.

Le boulodrome municipal de Passy (cliché Bernard Théry)

Extrait de l’article « LES JEUX DE BOULES » par Dino Marchet, Revue Mémoire de Chedde n° 19 (mai 2004), p. 18-19.

« (…) Tout de suite après l’arrêt de la guerre (années 45 à 50), nos parents avec des amis français et d’autres immigrés italiens se retrouvaient le dimanche après-midi durant la belle saison pour jouer au « 48 ». (…) Ce qui était au départ un jeu bon enfant a évolué vers la création d’une société Pétanque Cheddoise et vers la compétition au travers de concours, ce qui a permis à des Cheddois d’être connus et réputés dans toute la région au jeu de la pétanque et de la lyonnaise.

(…) Au début, on jouait avec des boules pleines en acier qui provenaient de l’usine. C’était des boulets de quatre-vingts millimètres de diamètre environ utilisées dans la charge des broyeurs dit « à boulets ». Ensuite on utilisa les boules cloutées utilisées à la lyonnaise. C’était une boule en bois et sur la périphérie il y avait des clous à tête carrée plantés. C’était des objets d’art, les boulistes doivent s’en souvenir.

Vers les années 50, la pétanque fit son apparition. (…) Vers les années 55/60 la lyonnaise attira des joueurs et les parties, le dimanche jusque tard le soir se déroulaient chez Métral au boulodrome couvert ou dehors suivant le temps et chez Chiesa principalement. Tous les cafés de Chedde avaient un ou deux jeux de boules. (…)

Les « bons » participèrent aux concours dans toute la région Rhône-Alpes où ils se firent un nom. Ils étaient reconnus comme de potentiels vainqueurs à chaque concours. (…)

C’est Kermel qui dessina le premier projet du bâtiment qui devait abriter le boulodrome couvert communal. Le projet intéressa la municipalité et fut réalisé en 1972.
Tout le monde bouliste nous envie ce boulodrome unique dans la région et de grandes figures mondiales de la boule vinrent participer aux concours renommés qui étaient organisés. »

Pour en savoir plus, en particulier sur les règles du « 48 »,  lire l’article complet « LES JEUX DE BOULES » par Dino Marchet, dans la revue Mémoire de Chedde n° 19 (mai 2004), p. 18-19.

Autres pages sur les installations sportives municipales de Passy.
A découvrir également…
PATRIMOINE CIVIL DE PASSY.
PATRIMOINE de PASSY.

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter