Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Définition et répartition du crétinisme en France et en Europe

Lire notre revue Vatusium n° 16, p. 69 à 72, article « Comment peut-on être « crétin » ? »

Plan et références :

a. DIDEROT L’Encyclopédie, 1ère édition, 1751, tome 4, p. 459, article « crétins », Vatusium n° 16, p. 69.
b. Définition moderne du crétinisme
c. Répartition du crétinisme en France et en Europe, Vatusium n° 16, p. 69.

Les Alpes : Atrophiés des hautes Montagnes 1883 (Source Internet)

Les Alpes : Atrophiés des hautes Montagnes 1853 (Source Internet)

Avant de voisiner dans la bouche du capitaine Haddock avec les « Bachi-Bouzouks », « moules à gaufres », « cornichons » et autres « anthropopithèques », le « crétin des Alpes » apparaît en 1754 dans la célèbre Encyclopédie de Diderot (1) ou plus exactement dans un mémoire (2) source du philosophe, lu quatre ans auparavant à la Société royale de Lyon par le comte de Maugiron.

C’est à ce dernier que revient le mérite d’avoir signalé le problème du crétinisme. L’article de Diderot en reprend les termes.
Voici l’article complet (l’orthographe du XVIIIe a été conservée) :

« CRETINS, s. m. plur. (Hist. mod.) On donne ce nom à une espèce d’hommes qui naissent dans le Valais en assez grande quantité, & surtout à Sion leur capitale. Ils sont sourds, muets, imbecilles, presque insensibles aux coups, & portent des goêtres pendans jusqu’à la ceinture ; assez bonnes gens d’ailleurs, ils sont incapables d’idées, & n’ont qu’une sorte d’attrait assez violent pour leurs besoins. Ils s’abandonnent aux plaisirs des sens de toute espèce, & leur imbecillité les empêche d’y voir aucun crime. La simplicité des peuples du Valais leur fait regarder les Cretins comme les anges tutélaires des familles, & ceux qui n’en ont pas se croyent assez mal avec le ciel. Il est difficile d’expliquer la cause & l’effet du Cretinage. La malpropreté, l’éducation, la chaleur excessive de ces vallées, les eaux, les goêtres même, sont communs à tous les enfans de ces peuples. Ils ne naissent pas cependant tous Cretins.
Il en mourut un à Sion pendant le séjour que fit en cette ville M. le comte de Maugiron, de la société royale de Lyon ; on ne voulut point lui permettre de le faire ouvrir. Il s’est borné à examiner (apparemment sur le vivant) les deux sexes ; il n’y a rien remarqué extérieurement d’extraordinaire que la peau d’un jaune fort livide. Voyez Valais. Ce détail est tiré d’un mémoire de M. le comte de Maugiron, dont l’extrait nous a été communiqué, & qui a été lu à la société royale de Lyon. »

Notre région des Alpes n’a pas eu le monopole du « crétinisme »… De nombreux cas ont été relevés au XXe siècle dans les Pyrénées, le Massif central, le Calvados, …etc. et en Europe.

Carte d'Europe du goitre, par BIRCHER, 1883.

Carte d’Europe du goitre, par BIRCHER, 1883.

En 1873, le Dr Jules Baillarger remet un rapport « sur le goître et le crétinisme » (3). Une version numérique est disponible en pdf sur le site santé du gouvernement français

Voici les données chiffrées concernant la Haute-Savoie, l’arrondissement de Bonneville, le canton de St-Gervais et Passy :

Nombre et proportion des idiots et crétins dans les 89 départements 

La Savoie arrive en 2e position (16 crétins pour 1000 habitants), la Haute-Savoie en 14e. (1232 crétins pour une population de 273 768 habitants, soit 4,5 crétins pour 1000 habitants)

Nombre et proportion des idiots et crétins dans les 89 départements (rapport  du Dr J. Baillarger, p. 96, 1873)

Nombre et proportion des idiots et crétins dans les 89 départements (rapport du Dr J. Baillarger, p. 96, 1873)

Carte de la distribution géographique du crétinisme et de l’idiotie en France (rapport  du Dr J. Baillarger, p. 96, 1873)

Carte de la distribution géographique du crétinisme et de l’idiotie en France (rapport du Dr J. Baillarger, p. 96, 1873)

Répartition des goitreux, crétins et idiots par arrondissements. Tableau des exemptions pour goitre, crétinisme et idiotisme (1856-1865) :
arrondissement de Bonneville : examiné, 5974 ; goitreux, 334 soit 55,4 pour 1000 ; crétins et idiots, 14 soit 2,3 pour 1000.

Tableaux de la répartition des goitreux, crétins et idiots en Haute-Savoie, puis par arrondissements (rapport  du Dr J. Baillarger, p. 112, 1873)

Tableaux de la répartition des goitreux, crétins et idiots en Haute-Savoie, puis par arrondissements (rapport du Dr J. Baillarger, p. 112, 1873)

Répartition des goitreux, crétins et idiots par cantons et par communes.

Canton de St-Gervais : 719 examinés, 43 goitreux, 2 crétins.
Canton de Sallanches : 615 examinés, 25 goitreux, 1 crétin.

Dans l’arrondissement de Bonneville, les principales communes atteintes sont d’après l’enquête :
1° Goitre : Pontchy, Vougy (Bonneville) ; Cluses, Magland, Scionzier (Cluses) ; Aranthon, La Roche, Passeirier, St-Laurent (La Roche) ; Servoz (St-Gervais), Domancy (Sallanches) ; Morillon, Samoëns (Samoëns).
2° Crétinisme : Les mêmes communes que pour le goitre plus celles de Marignier (Bonneville) ; Passy (St-Gervais) ; Sallanches.

Tableau de la Répartition des goitreux, crétins et idiots par cantons et par communes  (rapport  du Dr J. Baillarger, p. 113, 1873)

Tableau de la Répartition des goitreux, crétins et idiots par cantons et par communes (rapport du Dr J. Baillarger, p. 113, 1873)

Carte de France du crétinisme publiée dans le dictionnaire Larousse en 1921.

Carte_France_cretinisme_Larousse_1921_web

Carte de France du crétinisme, Larousse, 1921

Sur les véritables causes de la maladie du « crétinisme », voir notre revue Vatusium n° 16, p. 71-72.

(1) L’Encyclopédie, 1ère édition, 1754, tome 4, p. 459.
(2) Référence du mémoire : Maugiron (Timoléon-Guy-François de, comte de Montléan). Voyage en Suisse. 1750. Lettre et mélange de dissertation Ecritte à la Societé Royalle de Lyon par Le Marquis de Maugiron membre de cette académie. Lu dans la séance du 22 juillet, 1750.12 pages.
(3) Rapport du Dr Jules Baillarger, 1873 : Recueil des travaux du comité consultatif d’hygiène publique de France et des actes officiels de l’administration sanitaire. Tome II, Deuxième partie Enquête sur le goître et le crétinisme.

Voir nos autres pages sur… 

–  La lutte contre le crétinisme et les goitres
– Antoine Fée rencontre une « femme goitrée » et un « crétin » à Chedde en 1835
– A la recherche des causes du crétinisme
– Plutôt le goitre que l’uniforme

Voir notre page sur Horace Bénédict de Saussure et ses compagnons à la conquête du Mont-Blanc

Autres pages sur le patrimoine hospitalier de Passy

Nous contacter ; Commander nos publications 
Lettre d’information-Newsletter