Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Le sanatorium de la Ravoire au Chef-lieu de Passy

Written By: BT

Plan :

La Ravoire à Passy en 1963 (Doc. Didier Covemaeker)

Les bâtiments du sanatorium de la Ravoire

Le personnel de la Ravoire

Documents médicaux de la Ravoire

Photos-souvenirs de pensionnaires de la Ravoire

Passy vu par les pensionnaires de la Ravoire

Autres pages sur Les sanatoriums du plateau d’Assy à Passy.
Autres pages sur le PATRIMOINE HOSPITALIER de PASSY.
A découvrir également…
Le « plateau d’Assy »
Les chapelles des sanatoriums de Passy.

PATRIMOINE de PASSY.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy

L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882

–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

 Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter

 

 

2 Comments

  1. covemaeker didier dit :

    souvenirs de la ravoire

    Grace a internet en 2006, j ai trouve un blog « la ravoire sanatorium passy », ce blog appartient a marie Walter. Pendant plusieurs semaines, j y suis passé tous les soirs, puis un jour, patrick R. et marie se racontaient ce qu ils avaient vecu la bas. La je me suis inscrit, pour parler de cette maladie  » la tuberculose » et pour savoir ce que la ravoire etait devenue.
    J etais petit en 1964 (5 ans) je ne me souvient pas des noms des personnes qui etaient la .
    il y a eu des bons moments: salle de cinema , television ( zorro) la bibliotheque les sorties a la cascade , annecy et les balades dans les forets de sapins.
    il y a eu aussi de tres mauvais moments ( les medicaments rimifon , et pascala).
    Apres d autres sont venus nous rejoindre jacques B. qui etait plus age que moi , il m a donne quelques noms de personnes qui etaient avec moi a ce moment la , et qu on a retrouves , dont une personne qui habite ma meme ville que moi et que je connaissais mais sans savoir que l on avait vecu la meme chose et la meme annee.
    en 2010 je suis revenu a la ravoire 46 ans apres ! que d emotions de revoir ma chambre , et celle ci ouverte a tout vent , j en profite pour remercier monsieur le maire de passy qui m a recu et qui m a permis d aller la visiter . esperons qu on puisse un jour la rehabiliter meme en partie c est le passe d un tres grand nombres d enfants qui y ont sejournes
    une pensee et mos remerciements au docteur vaquette et le personnel, les infirmieres christiane maire dite « maimaire » mmes scopel fivel gavard et toutes les autres dont les noms m echapent

    j en profite pour remercier l’association « Culture, Histoire et Patrimoine de Passy » pour le travail effectue pour faire connaitre le sanatorium de la Ravoire oublie depuis si longtemps
    didier covemaeker

  2. Marie Walter dit :

    Cela fait vraiment plaisir de voir que tous nos documents sont à jamais liés à un site de Passy et à son histoire. A un moment de notre vie nous avons fait parti de l’histoire de cette région, et nous nous en souvenons

    Nous nous sommes retrouvés même si nous venions de différentes période, unis par notre histoire commune. La maladie aurait pu fausser nos souvenirs et les rendre tristes mais comme cette maladie nous a construit, cette maladie nous a rendu plus fort.

    Personnellement je ne pourrais jamais oublié cette période de ma vie, ni les personnes que j’ai pu croiser à cette période.

    J’ai ouvert mon blog en 2006 et je ne pensais pas que j’allais retrouver des personnes qui avaient vécu la même histoire que moi.

    Pour certains d’entre nous cette maladie fut une honte et pour certains ce fut facile de vivre avec cette maladie, mais pour nous tous elle reste une partie de notre vie qui pour ma part je ne veux pas oublier.

    Merci à l’association « Culture, Histoire et Patrimoine de Passy » de nous avoir donner ces pages. Merci d’avoir lié notre histoire à la votre.

    Merci de ne pas avoir oublié ces enfants de différentes périodes.