Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Le personnel de la Ravoire

Documents confiés à C.H.e.P.P.  par d’anciens pensionnaires :

Le docteur Vaquette, dit « Toto », dans son-bureau au rdc à gauche de l’entrée principale (doc. Bleuette Dupas, 1963-64)

La Ravoire à Noël : le docteur Vaquette (Doc. Pascal Viricel, 1970-71)

Une infirmière de la Ravoire et Pascal (Doc. Pascal Viricel, 1970-71)

L’infirmière Christiane Maire, dite « Maimaire » (doc. M.Claude Girard, 1964)

Mme Bouchenin s’occupait du ménage et de la cantine (doc. Josiane Binne, 1965-66)

L’infirmière Nicole Bordet (Doc. Dominique Poulet, 1964)

L’infirmière Mme Duval avec un groupe de garçons (Doc. Dominique Poulet, 1964)

 Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter

4 commentaires

  1. magnin clement dit :

    Oh ! Mme DUVAL comme je me souviens bien de vous et aussi de MME GAVART, Mme SCOPEL et Melle BOURGUIGNON et  » maman Eliane  »

    Des larmes s’échappent de mes yeux mais mon coeur est heureux

  2. covemaeker dit :

    bonjour
    mme marie claude girard vient de me prevenir du deces de maman dino , je vous mets le texte si rapportant pour ceux qui l on connue et appreciee:

    Madame Hélène di Georgio (à La Ravoire elle était connue sous le nom de Maman Dino), elle était femme de ménage au deuxième étage chez les filles. Son mari Monsieur Dino di Georgio (Papa Dino) était au premier étage chez les filles aussi. Il est décédé au début des années 80. Un couple tout à fait charmant, une Maman Dino très méticuleuse, qui cirait nos chambres et qui nous faisait la morale car à 15 ans prendre les patins pour entrer dans la chambre ne nous effleurait pas l’esprit. La pauvre, elle en a frotté pour effacer nos dégâts. On l’adorait. J’ai toujours gardé le contact avec elle et j’étais passée la voir l’année dernière dans sa maison de retraite, elle était très contente. Un couple sans enfant, très attaché à nous. Ils habitaient un petit chalet de poupée entouré d’un jardinet, le tout très coquet et très bien entretenu à Marlioz. C’était adorable.
    avec toutes nos condoléances a sa famille

  3. Lacaille Christian dit :

    Madame Duval ! Quelle surprise. en venant sur ce site, je ne m’attendais pas à la voir en photo. Je suppose que c’est bien la Madame Duval, déjà infirmière à la Ravoire lors de mon séjour en 1950-1960. Madame Duval qui savait tellement bien piquer, que je ne remarquais pas l’aiguille dans mon bras. Et qu’elle était douce et gentille !

    Et Madame Gatignolle, qui se souvient d’elle ? Elle venait – si je ne me trompe – de Chedde à Solex. J’avais à peine dix ans, mais j’en pinçais pour elle.

    J’avais un bon pote Bernard, un mec de Saint-Germain-en-Laye.

    Christian