Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Le sanatorium de Plaine-Joux, projet inabouti

Written By: BT

Projet : 1930-1984.
Références : Plaine-Joux, hier et aujourd’hui, p. 12 ; Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 78.

Voici le récit fait dans la Brochure du 40e anniversaire de la station de Passy-PLAINE-JOUX, 1965-2005, p. 12 :

Le sanatorium de Plaine-Joux

« Au cours de l’année 1926, le docteur Bruno, ce médecin américain du comité de défense contre la tuberculose de la mission Rockefeller mais aussi homme d’affaires très introduit dans son pays, frère d’un des plus grands antiquaires de New York, se rend acquéreur d’une grande partie des terrains de Plaine-Joux. Son intention est la construction d’un hôtel de cure sanatoriale en ce lieu.

L’hôtel de luxe doit comprendre un bâtiment central d’une cinquantaine de chambres individuelles avec balcon solarium et plusieurs chalets de six à dix chambres. H.J. Le Même en sera l’architecte concepteur.

L’établissement doit s’adresser à une clientèle fortunée française et étrangère, surtout américaine, et devra concurrencer les établissements suisses plus ou moins similaires. Le financement doit être assuré par des actionnaires d’outre-Atlantique. Les travaux commencent au printemps 1930 mais s’arrêteront rapidement faute d’argent. En effet, la crise de 1929 (le krach boursier de Wall Street le 24 octobre 1929) a gravement touché les U.S.A. ruinant bon nombre d’Américains actionnaires potentiels.

Le sanatorium de Plaine-Joux était un projet ambitieux. Toutefois, il ne pourra aboutir en raison des circonstances économiques. Deux projets furent ébauchés (Doc. Michèle Soudan-Vallet)

L’ébauche du bâtiment subsistera pendant 50 ans en lisière de la forêt qui s’étend depuis le Lac Gris. Le public le nommera « la ruine » ou « le temple » de Plaine-Joux : une vingtaine de piliers en béton armé supportant à 4 ou 5 mètres du sol une grande dalle. Il sera rasé en 1984, et le terrain restructuré et aplani deviendra le parking actuel. »

Sur le site de l’Académie des beaux arts, voir le document pdf d’Anne Tobé « Le plateau d’Assy, montagne magique, l’art inspiré », p. 108 : cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

« La ruine », à l’emplacement du parking actuel (Brochure Plaine-Joux, hier et aujourd’hui, p. 12)

Autres photos disponibles sur les sites suivants :

– Site citechaillot-expositions virtuelles, Photos du projet de Henry Jacques Le Même et Pol Abraham, 1927-1928 : cliquez ici.
– Site de la Réunion des Musées nationaux : cliquez ici.

Autres pages sur Les sanatoriums du plateau d’Assy à Passy.
A découvrir également…
PATRIMOINE HOSPITALIER DE PASSY.
PATRIMOINE de PASSY.

 Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter