Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les boissons d’autrefois à Passy

Eau, cidre et vin…

Un pressoir, aux Plagnes (cliché Bernard Théry)

Lire notre revue Vatusium n° 7, p. 39 (alcoolisme), 44 (cidre) ; Vatusium n° 11, p. 37 (photo d’une presse) ;

Voir aussi Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 142-143 ; Paul Soudan, Historique de l’usine de Chedde, p. 33 ;  Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 87 (cidre) ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy,  p. 51 (cidre).

« Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le vin reste un produit de luxe pour les personnes peu fortunées. Au cours du XIXe siècle encore, cette boisson précieuse est réservée aux jours de fête et aux dimanches. Quotidiennement, les paysans boivent du cidre produit en grande quantité. Vers 1890, à la ferme, le litre de vin est vendu 0,40 franc (le litre de lait vaut alors 0,15 franc et le kilo de pommes de terre 0,08). » (Yves Borrel, Mont-Blanc Magazine n° 12, septembre/octobre 1983, p. 42-43 ; avec l’aimable autorisation de l’auteur)

Voir aussi nos autres pages en rapport avec ce sujet :
  La vigne à Passy ;
Les meules, pressoirs et récipients divers

 

Nous contacter ; Commander nos publications

Lettre d’information-Newsletter