Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

La peste aux XVIe et XVIIe siècles à Passy

Written By: BT

Page en construction

La peste, par Van Mieris Frans le Jeune (1689-1763), Paris, Bibliothèque nationale, 1725

Lire notre revue Vatusium n° 12, p. 31. Extrait :

« Les Juillards sont un curieux village dont les maisons traditionnelles sont en nombre limité de nos jours. Autrefois, elles étaient beaucoup plus nombreuses, mais alentour, on dégage, en creusant, les restes de bâtiments plus anciens, non reconstruits. Une légende dit qu’à la suite d’une « peste », le village aurait été volontairement incendié par le seul survivant pour éradiquer la maladie c’est-à-dire faire un acte de purification des lieux. La disparition d’un grand nombre de maisons peut s’expliquer aussi par le fait que les Fivel ont essaimé à travers la commune : à Bay, aux Storts et jusque dans la vallée, à Plain Passy et au Péchieu notamment.

Le bassin du village en pierre de schiste est daté de 1617 ; il semble que ce soit le bassin le plus ancien de la commune encore en usage. Il est curieux de constater que 1617 correspond précisément à la fin d’une des épidémies de peste qui ont frappé la Savoie. »

Voir aussi Albert Mermoud, Mémoire Mt-Blanc, p. 223 (1629-30), 227.

Autres pages sur Passy aux XVIe-XVIIe siècles.
Le retable de la chapelle de Joux, à Passy, une protection contre la peste…

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter