Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Le viaduc des Egratz à Passy (1981)

Written By: BT

Voir notre revue Vatusium n° 9, p. 44 à 48. Pour lire un extrait, l’article  « Le chantier du viaduc : un chantier géant pour un travail de romain », par J.P. Roudier et J. Burnier, cliquez ici.
La voie express du Fayet à Chamonix, construite de 1977 à 1981, était destinée à dédoubler l’ancienne route construite au flanc de Tête Noire de 1861 à 1866 à la demande de Napoléon III. Cela a nécessité la construction, au-dessus de Chedde, d’un viaduc impressionnant qui relie Passy à Servoz.

Chantier du viaduc des Egratz (Vatusium n° 9, p. 45)

Chantier du viaduc des Egratz : autolanceur (Vatusium n° 9, p. 45)

Le ministre des transports Charles Fiterman, a inauguré ce viaduc le 22 décembre 1981, en compagnie du préfet et d’Albert Ala, maire de Passy.
C’est la voie montante qui emprunte désormais le viaduc tandis que l’ancienne route, aujourd’hui à sens unique, sert de chaussée descendante.

Le viaduc des Egratz vue de Joux ; au second plan, l’ancienne route qui sert de voie descendante (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz vu du Perrey (cliché Bernard Théry)

Ce pont est le 17e dans la liste des ponts les plus longs de France (site Wapedia )

Le viaduc des Egratz vu des Soudans ; au fond, les aiguilles de Chamonix (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz, au pied de Tête-Noire, vu des Soudans (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz et l’usine de Chedde vus des Soudans (cliché Bernard Théry)

Schéma de la partie aval du viaduc des Egratz (Vatusium n° 9, p. 46)

FICHE TECHNIQUE (extraite de Vatusium n° 9, p. 44) : Ensemble de l’ouvrage : 2275 m. Viaduc 1 : 1 469 m. Hauteur des piles : 18 à 68 m ; Pente : 6,5  ; Terrassements : remblais 345 000 m3 ; Déblais : 35 000 m3
Les ponts courants : Pont de désenclavement de l’EDF 42 m de long. Confortement de la falaise des Egratz : 60 ancrages passifs.

Le viaduc des Egratz vu de la Frasse, à Chedde (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz vu de l’aire d’atterrissage des parapentes, à Passy-Chedde (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz vu de l’usine de Chedde, à Passy (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz surplombe l’usine de Chedde ; le camion rouge donne une idée des dimensions de l’ouvrage d’art(cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz et les toitures de l’usine de Chedde (cliché Bernard Théry)

Aux Egratz, la voie ferrée qui monte à Servoz et le viaduc (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz et le train qui assure la liaison entre Le Fayet, Passy et Chamonix (cliché Bernard Théry)

Le viaduc des Egratz et ses piles impressionnantes vues de l’Arve (cliché Bernard Théry)

Piles du viaduc des Egratz (cliché Bernard Théry)

Pour en savoir plus sur les données techniques de ce pont en poutre-caisson, voir le site Structurae qui propose aussi une bibliographie sur cet ouvrage d’art.

Le pont des Egratz sur la voie ferrée Le Fayet-Servoz et le viaduc (cliché Bernard Théry)

Deux courbes dans le payasage des Egratz : l’arche du pont SNCF e tle viaduc (cliché Bernard Théry)

La première partie du viaduc des Egratz et son appui sur le massif des Egratz ; en arrière plan, la corniche de l’ancienne route(cliché Bernard Théry)

Pour tout savoir sur le béton, voir le site LCPC (Laboratoire central des Ponts et Chaussées), dossier technique « Valorisation des bétons à hautes performances dans les piles et pylônes de grande hauteur dans les ouvrages d’art ».

Le viaduc des Egratz vu du coteau de Passy (Vatusium n° 9, p. 46)

Schéma de la partie amont du viaduc des Egratz (Vatusium n° 9, 47)

FICHE TECHNIQUE (extraite de Vatusium n° 9, p. 44) : Viaduc 2 : 186 m, 4 travées. Le mur des Gures : ancré par tirants précontraints. Viaduc 3 : 544 m, 11 travées. On a prévu en plus un ouvrage de raccordement amont avec franchissement de voie ferrée sur 65 m, deux ouvrages d’entrecroisement aux extrémités.

Le viaduc des Egratz et la voie descendante (photo site Dauphiné Libéré, 14-01- 2011)

Lire aussi : Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 49 (photo aérienne) ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 161.

Voir :
– le site de la Mairie de Passy, Regard sur Passy > rubrique Patrimoine passerand > La plaine.

– le blog passy-culture : cliquez ici et ici.

Pour découvrir d’autres photos, C.H.e.P.P. a sélectionné les sites suivants :
Site de l’ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc) : cliquez ici.

Site Structurae (nombreuses photos) : cliquez ici.

Site Clio-photo « Photographies à usage pédagogique » : cliquez ici.

Site paysagesdemontagne : cliquez ici.

Autres pages sur Routes, autoroute de Passy et viaduc des Egratz.
A découvrir également…
Les voies et moyens de communication de Passy.
GEOGRAPHIE HUMAINE de PASSY.
GEOGRAPHIE de PASSY.

Voir aussi :

Passy Mini-guide culturel (doc. pdf de 48 pages), p. 36 : le viaduc des Egratz (1981).

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter