Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Le Lac Vert de Passy

Written By: BT

Références :
Lire notre revue Vatusium n° 6, p. 36 ; Vatusium n° 15, p. 66 (photo aérienne).
Voir aussi : la Brochure du 40e anniversaire de la station de Passy-PLAINE-JOUX, 1965-2005, p. 4-5 ;
Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 150 ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 153 (classé en 1908).

 C‘est très probablement lors de l’effondrement de la montagne en 1471 que le Lac Vert s’est peut-être formé. Mais il ne s’agit là que d’une hypothèse. (extrait de Vatusium n° 6, p. 36).

Le lac VERT et, à sa surface, le reflet du Mont-Blanc (cliché Bernard Théry)

Le Lac Vert « se situe au milieu d’un chaos d’éboulis. Il s’est créé lors de cet éboulement de 1471 par formation d’une dépression due aux glissements rotationnels de la masse rocheuse. Il est alimenté par des eaux d’infiltration, de résurgence et des sources sous-lacustres. Son eau très claire montre un fond pierreux avec du limon et sa couleur verte est due à la présence d’algues bleues (les cyanophycées). Sa surface est de 8.900 m2 avec une longueur de 110 m et une largeur de 80 m, une profondeur maximale de 9,3 m moyenne de 3,5 m. Sa température de surface est de 8,5° et au fond de 7,5°. » (Brochure du 40e anniversaire de la station de Passy-PLAINE-JOUX, 1965-2005, p. 4-5)

Le lac VERT (cliché Bernard Théry)

« La Commune a aménagé en 1972 un exutoire pour régulariser le surplus d’alimentation, ce qui a remonté le niveau du lac d’un mètre. Les eaux du lac sont récupérées plus bas et alimentent directement ou par infiltration 3 lacs au milieu de la forêt qui, depuis le haut de Servoz et Nant Noir, s’étend jusqu’au Lac Vert. Ce sont le lac du Bois de Joux d’en Bas, ovale de 20 m x 10 m d’une profondeur de 1,30 m, le lac du Bois de Joux d’en Haut, carré de 18 m x 19 m d’une profondeur de 3,80 m et le lac des Darbolets, en haut du Vieux Servoz, trapèze de 35 m x 16 m d’une profondeur de 1,80 m. Ces lacs sont en voie de comblement et ne sont plus que des marécages. »

Reflets des sapins sur le lac VERT (cliché Bernard Théry)

« Le Lac Vert, serti au milieu des sapins, était un lieu de passage obligé pour se rendre dans les alpages. On le joignait par des chemins muletiers et charretiers depuis Chedde/Joux et la Motte par le Nant Noir et les Prés des Bois, depuis « le Mont » à Servoz et depuis Plaine-Joux. Un chalet de bois avait été construit vers les années 1880. Il servait de relais – café et auberge pour les paysans de Passy et Servoz puis plus tard pour les premiers touristes montés en car. Il était tenu jusqu’après les années 1945 par la famille Borgeat de Servoz puis, par la famille Bochatay de Vaudagne qui exploitait aussi le Châtelet d’Ayères et l’alpage de Petton avec quelques vaches. Le dernier occupant fut Robert Maitre du Plateau d’Assy. »

En 1930, lorsque la station du bas du Plateau d’Assy se construisait, la Municipalité Théophile Vallet fit construire la route du lac qui part un peu plus haut que Sancellemoz, pour aboutir à travers les bois au Lac Vert. Cette route s’est effondrée au passage du Nant Bordon lors d’un gros orage (…) en 1984 et elle est actuellement fermée à toute circulation.

Le lac Vert et son bar-restaurant (cliché Bernard Théry, 2012)

En 1972, la commune a remplacé le vieux chalet par le grand bâtiment de bois actuel, bar-restaurant construit en bordure de forêt, face au Mont-Blanc, dégageant une grande place-parking entre lui et le Lac Vert et tenu par les frères Bottollier-Curtet Roger et Jean-Claude.

Le lac Vert, restaurant (cliché Bernard Théry, janvier 2012)

Site classé au début du XXe siècle, il reçoit de tout temps de nombreux visiteurs, mais contrairement à ce qui se dit*, Victor Hugo n’est pas passé en ce lieu. * Dans son voyage au Mont-Blanc, Hugo s’arrête auprès d’un « délicieux petit lac » situé au bord de la route entre Chedde et Servoz dont le nom lui semble être « Lac Vert ». Il s’agissait du Lac de Chède aujourd’hui disparu.

Le Lac Vert en hiver :

Le lac Vert… sous la neige de janvier (cliché Bernard Théry)

Le lac VERT et le Mont-Blanc en hiver (cliché Bernard Théry)

Quand le Lac Vert devient… blanc (cliché Bernard Théry)

Plongée… sur le Lac Vert (cliché Bernard Théry)

La PISTE aux ETOILES à la surface du lac VERT … (cliché Bernard Théry)

Voir aussi le site de l’Office de tourisme de Passy.

Autres pages sur les lacs naturels de Passy.

Voir aussi

Passy Mini-guide culturel (doc. pdf de 48 pages), p. 38 – 39.

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter