Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

La cascade de Chedde et ses secrets

Extraits de notre revue Vatusium n° 15, p. 54 à 59 sur  la centrale de la Motte :

Un peu d’histoire

L’Ugine, affluent rive droite de l’Arve à Passy, est équipée pour la production hydroélectrique depuis les années 1970. Une autorisation a été accordée pour une durée de 75 ans, jusqu’en 2044, à M. Pierre Pastéris lui permettant de turbiner l’eau entre les cotes 984 et 690 m pour une puissance maximum brute de 480 kW correspondant à un débit d’équipement de 230 l/s.

Par la suite, le décret du 28 mars 1975 concédait sur le même site à M. Pierre Pastéris la gestion de l’aménagement hydroélectrique de La Motte sur l’Ugine pour une puissance brute concédée de 4 550 kW avec un débit d’équipement de 1 600 l/s. Cette concession est valide jusqu’au 31 décembre 2018. (…)

Ill. Premier équipement : deux turbines et deux alternateurs (Vatusium 15, p. 58)

Premier équipement : deux turbines et deux alternateurs (Vatusium 15, p. 58)

LA CENTRALE

(…) L’eau turbinée est restituée à l’Ugine à la cote 690,0 m par un canal de fuite. Cette restitution se fait à hauteur du deuxième palier en amont immédiat du « cœur » de la cascade.

Le 2nd équipement, créé plus récemment en 1994, se développe à l’amont hydraulique de la précédente. Il se développe au niveau 731 NGF dans un local quasiment enterré ayant fait l’objet d’un traitement acoustique spécial où se trouve une turbine Pelton à un jet tournant à 600 trs/mn alimentée par le piquage décrit dans le chapitre précédent. Il entraîne un alternateur synchrone d’une puissance d’environ 2 200 kVA[1].

Les cellules de protection de 5500 V sont situées dans le même bâtiment à proximité de l’alternateur de même que l’armoire d’automatisme. L’énergie produite est évacuée vers le poste de transformation par une ligne souterraine de 5,5 kV d’une longueur d’environ 60 m.

La restitution se fait dans l’Ugine à la cote de 726,25 m, soit en amont du 1er palier de la cascade de Chedde. (…)

Pour en savoir plus, voir dans Vatusium n° 15, pages 54 à 59, le texte complet.

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter



[1] kVA : kilovoltampère ou puissance électrique apparente. La puissance apparente est utilisée pour quantifier la capacité de puissance d’un transformateur.