Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

L’église Notre-Dame-des-Alpes

… (dite église du Fayet, 1935-1938). Eglise consacrée le 26 juin 1938.

Bien que située sur le territoire de Saint-Gervais-les-Bains, l’église Notre-Dame des Alpes (dite église du Fayet) est fortement rattachée à l’histoire et à la ville de Passy. Construite à quelques mètres de la limite entre les deux communes, elle est d’une part devenue l’église paroissiale des Passerands des Plagnes en remplacement de celle de leur hameau ; elle a d’autre part servi de modèle pour l’église du Plateau d’Assy, Notre-Dame-de-Toute-Grâce.

Lire notre revue Vatusium n° 2, p. 19.
Voir aussi Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 85. Extrait :

« Jusqu’en 1936, les curistes qui fréquentent l’établissement thermal montent à la messe à Charavais et les paroissiens du Fayet doivent se rendre à l’office à Saint-Gervais siège de leur curé. Devant une aussi évidente nécessité de regroupement, se crée la nouvelle paroisse du Fayet-Les Plagnes. Le curé Costaz, dernier curé du village, est remplacé par le curé Léon Domenget qui s’installe désormais en l’église Notre-Dame-des-Alpes bâtie sur la commune de Saint-Gervais à la limite de Passy-L’Abbaye. »

Pour une très bonne approche historique la construction de l’église, lire le document : « L’église Notre-Dame des Alpes à Saint-Gervais-le Fayet : une collaboration entre un architecte savoyard et un artiste genevois » : Fichier pdf.

Notre-Dame-des-Alpes (cliché Bernard Théry)

Façade de l’église Notre-Dame-des-Alpes et statue de la Vierge ; au fond, à droite, l’école primaire de Passy-l’Abbaye (cliché Bernard Théry)

L’architecte Maurice Novarina « décide d’intégrer l’église dans le milieu montagnard savoyard par les formes : toits bas comme les chalets, clocher ressemblant a une cheminée et renfermant trois cloches, portail enfoncé dans la façade. Il choisit, comme à Vongy (N.D. du Léman à Thonon-les-Bains) et au Plateau d’Assy, des matériaux du pays : granite pour les murs, chêne pour la charpente et la voûte. » (Wikipedia)

Notre-Dame-des-Alpes, façade et clocher (cliché Bernard Théry)

Les sculptures extérieures sur la façade de l’église sont de François Baud.

Notre-Dame-des-Alpes : le porche (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : sculptures à droite du porche (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : sculptures à gauche du porche (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes vue du nord-est (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : le clocher vu du nord (cliché Bernard Théry)

Plaque commémorant la consécration de l’église Notre-Dame-des-Alpes (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : intérieur de l’église (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : le chœur et la fresque du fond (cliché Bernard Théry)

« La fresque du chœur située au fond de l’église derrière l’autel est réalisée à la cire d’abeille et représente l’Assomption de Notre-Dame des Alpes qui protège les principaux saints de Savoie. Nous pouvons y voir de gauche à droite : François Jaccard, Boniface de Cantorbéry, Marguerite de Valois, Jean d’Espagne, Humbert de Savoie, saint François de Sales, Jeanne de Chantal, Anthelme de Chignin, Louise de Savoie, le Père Favre, Amédée de Savoie, Jeanne-Antide Thouret. Le tout est éclairé par un puits de lumière venant de la voûte de l’église. » (Wikipedia)

Notre-Dame-des-Alpes : le banc de communion (cliché Bernard Théry)

« Les vitraux sont de Paul Bony et d’Alexandre Cingria (1879-1945). Les maîtres-verriers Jean Hebert-Stevens et Jean Gaudin des ateliers Gaudin de Paris en ont tiré des ensembles de vitraux faits de morceaux de verre joints au ciment ce qui est novateur pour l’époque de leurs construction. » (Wikipedia)

Notre-Dame-des-Alpes : vitraux enserrés dans le béton (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : le même vitrail et sa lumière (cliché Bernard Théry)

« Ces vitraux illustrent la vie de la Vierge Marie (l’Annonciation, le Mariage, la Nativité, l’Adoration des Mages) et des épisodes de la vie de Jésus (scène lorsqu’il retrouve ses parents, le Calvaire, la Pentecôte, l’Assomption). » (Wikipedia)

Notre-Dame-des-Alpes : détail d’un vitrail (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : détail d’un vitrail (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : une partie de vitrail (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : une partie de vitrail (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : une partie de vitrail (cliché Bernard Théry)

Notre-Dame-des-Alpes : une partie de vitrail (cliché Bernard Théry)

Autres pages sur les églises et le temple de Passy

Voir aussi
Passy Mini-guide culturel (doc. pdf de 48 pages), p. 20-21 : l’art sacré des années 1930.

Nous contacter ; Commander nos publications