Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les débuts du ski à Passy et ses environs

Lire notre revue Vatusium n° 2, p. 45 ; Vatusium n° 13, p. 23, 50 (photos) ; Vatusium n° 17, p.24 à 55.

Plan et références :

Les premiers « touristes » du XVIIIe, Vatusium n° 17, p. 24 et suiv.
Mort de F.-A. Eschen au Buet en 1801, monument aux Gorges de la Diosaz Vatusium n° 17, p. 48-49.
Découverte de la vallée et du Prieuré de Chamouny (Chamonix) au XVIIIe, Vatusium n° 17, p. 53.
La traversée des Houches au XVIIIe siècle, Vatusium n° 17, p. 50 à 52.
Nant et glacier des Buissons [Bossons] au XVIIIe siècle, Vatusium n° 17, p. 52

Voir aussi : Plaine-Joux, hier et aujourd’hui, p. 16 ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 57, 59 ; Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 385 (histoire du ski).

Brochure du 40e anniversaire de la station de Passy-PLAINE-JOUX, 1965-2005, page 16 :

« On a connaissance de jeunes de Servoz, véritables pionniers, qui sont montés randonner au début des années 1930 en passant par le Mont et le Lac Vert jusqu’à Plaine-Joux . Ils ont imprimé les premières traces de ski dans la neige immaculée du Plateau.

Déjà dans les années 1920, les Plagnards s’essaient au ski, suite aux Jeux Olympiques de Chamonix (Vatusium n° 2, p. 45)

Mais, ce sont les élèves de l’école de garçons de Chedde qui, les premiers, ont utilisé Plaine-Joux comme champ de ski de 1935 à 1938. Le directeur de l’Ecole Armand Ducrey, surnommé plus tard le père Nanbouc à cause de sa barbe, et l’instituteur Gaston Reydet, tous deux passionnés de ski, ont acquis avec le soutien de la direction de l’usine et l’aide du Ski­-Club de Varan créé en 1927, un lot de skis en bois de frêne fabriqué par la menuiserie Félisaz de Servoz. Moyennant une infime cotisation, tout élève pouvait avoir à sa disposition pour toute la saison d’hiver une paire de skis. Tous les jeudis après-midi jour de relaxe scolaire et tous les samedis après-midi où l’on allait en classe à cette époque-là, les élèves intéressés étaient réunis soit sur le Pré Michollin, près de la Tour à Chedde, soit au Plan sous les Plagnes à la sortie de l’Abbaye. Les deux instituteurs étaient les moniteurs et apprenaient aux enfants le chasse­-neige et le steem-boggen.

Avec la construction du téléphérique Chedde Plaine-Joux, il parut intéressant à nos deux maîtres d’emmener leurs élèves skier sur le Plateau. Certains se souviennent très bien d’avoir emprunté la benne et d’avoir skié là-haut. Les jeunes allaient, skis sur l’épaule depuis la gare d’arrivée jusqu’à l’orée de la forêt, descendaient la piste des Larses puis remontaient en damant le terrain d’évolution. Les cheddois du Ski-Club de Varan ont eux aussi foulé les premiers champs de ski de Plaine-Joux. »

Voir nos pages 

– Ski à Passy, le bal des débutant(e)s, 1938-51
– Le maître de Passy et ski, 1947-52
– Descentes et émotions à ski, 1939-49
– Neige, tremplin et saut à ski, 1947-51
– Pistes de ski et compétitions, 1947-49

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter