Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Bibliothèque de CHePP : achats 2019

Written By: BT

Comme les années précédentes, depuis 2013, notre association a acheté en 2019 des livres qu’elle met à la disposition des Passerands à la Bibliothèque de Passy-Chedde.

Voici les nouveaux titres achetés en 2019. Ce sont des ouvrages en rapport avec notre patrimoine régional.
Présentation des ouvrages à la fin de cette page.

LISTE des LIVRES achetés en 2019 par CHePP et confiés à CBPT Passy-Chedde :

RECITS, ESSAIS ET DOCUMENTS

Sur l’histoire :
Pierre HOFFMANN, Ces Savoyards qui ont fait l’histoire, éd. Papillon Rouge, 2018.
Julien COPPIER, Châteaux et maisons fortes de Haute-Savoie, Sutton Editions, 2017.
Patrick JAGOU, Henri des PointièresHenri Molliex, paysan, ouvrier, poète savoyard, Coll. Témoignages, éd. les Passionnés De Bouquins, 2018.



Sur l’histoire :
Pierre HOFFMANN, Ces Savoyards qui ont fait l’histoire, éd. Papillon Rouge, 2018.
Julien COPPIER, Châteaux et maisons fortes de Haute-Savoie, Sutton Editions, 2017.
Patrick JAGOU, Henri des PointièresHenri Molliex, paysan, ouvrier, poète savoyard, Coll. Témoignages, éd. les Passionnés De Bouquins, 2018.



Sur l’histoire :
Pierre HOFFMANN, Ces Savoyards qui ont fait l’histoire, éd. Papillon Rouge, 2018.
Julien COPPIER, Châteaux et maisons fortes de Haute-Savoie, Sutton Editions, 2017.
Patrick JAGOU, Henri des PointièresHenri Molliex, paysan, ouvrier, poète savoyard, Coll. Témoignages, éd. les Passionnés De Bouquins, 2018.

Sur les sports de montagne :

Pierre MILLION, Face aux géants des Alpes, Les plus belles randonnées, éd. Glénat, 2018.
Marcel PERES, James COUTTET, La fabuleuse histoire d’une légende du ski français, éd ; du Château, 2019.

Blaise AGRESTI, Une histoire du secours en montagne, Glénat, 2018.

Thomas JOUANDET, Crapahute : Deux ans au pays du Mont-Blanc, éditeur Thomas Jouandet, 2018.

Franck PICCARD, Petites chroniques d’un champion olympique, éd. les Passionnés De Bouquins, 2018.
Anselme BAUD, Mont-Blanc et Aiguilles Rouges à ski, éd. Nevicata, nouvelle édition 2017.

Sur la montagne :

Jean DAUMAS, Les plus beaux villages des Alpes, Coll. Beaux livres de montagne, éd. Glénat, 2018.

Patrice LEBARBE, Panoramas du Mont-Blanc, éd. La Fontaine de Siloé, 2018.

Jean-Philippe BUORD, Origine des noms des montagnes. Petites et grandes histoires des sommets, éd. Color Verba, 2015.

Autres :

Michel SERRES, Morales espiègles, éd. Le Pommier, 2019.

Sylvain TESSON, Sur les chemins noirs, Gallimard, 2016, rééd. Folio, 2019.


ROMAN
Yves BALLU, 100.000 dollars pour l’Everest, Coll. Polars En Montagne, éd. du Mont-Blanc, 2018.

LIVRE POUR ENFANTS

Elisa GIACOMOTTI
(scénario), Joël ALESSANDRA, BD, Coll. Chamonix Mont-blanc, Vallorcine, la Vallée des ours, éditions Elisa, 2018.


PRESENTATION des LIVRES achetés en 2018 par CHePP et confiés à CBPT Passy-Chedde :

RECITS, ESSAIS ET DOCUMENTS

Sur l’histoire :

Pierre HOFFMANN, Ces Savoyards qui ont fait l’histoire, éd. Papillon Rouge, 2018.
Ils ont forgé l’histoire de la Savoie. Par leurs talents, leurs innovations, leurs aventures, ces personnages d’exception ont offert un grand destin à leur région de naissance ou d’adoption. Bon nombre d’entre eux sont restés célèbres comme Pierre Balmain, Joseph Opinel, le pape Nicolas II, Joseph Marie Dessaix appelé « le chevalier Bayard de la Savoie » ou Claude-Louis Berthollet, l’inventeur de l’eau de Javel. 
Mais qui se souvient de Louis Armand, incroyable ingénieur surnommé « l’homme le plus intelligent de France » ; de Marie- Louise Jaÿ, modeste gardienne de chèvres qui fondera un empire dans les affaires ; d’Emile Allais, le père du ski moderne ; ou encore de Guillaume Fichet qui fabriquera le tout premier livre imprimé en France ! Epoustouflante, enlevée, la vie de ces 50 explorateurs, écrivains, peintres, hommes d’église, révolutionnaires, médecins, sportifs, scientifiques, artisans savoyards se lit comme un véritable roman. Prêts à s’émerveiller ?

Julien COPPIER, Châteaux et maisons fortes de Haute-Savoie, Sutton Editions, 2017.
Le département de la Haute-Savoie est une terre riche en châteaux et maisons fortes qui présentent une grande diversité. Du Moyen Age à la fin du XVIIIe siècle s’élevèrent ou se transformèrent de nombreux châteaux. Ils furent, avant la Révolution française, des lieux de défense et de protection, de pouvoir politique et administratif ou encore de résidence. Puis, à compter du XIXe siècle, ils furent progressivement redécouverts sous des angles scientifiques et historiques, devenant des lieux patrimoniaux et touristiques. 
Ce patrimoine haut-savoyard a fait l’objet de multiples gravures, dessins, photographies ou cartes postales. Après un long travail de collecte et de recherches historiques, Julien Coppier nous propose ici une sélection de documents agrémentés de textes concis et détaillés.

Patrick JAGOU, Henri des PointièresHenri Molliex, paysan, ouvrier, poète savoyard, Coll. Témoignages, éd. les Passionnés De Bouquins, 2018.

Le destin d’Henri Molliex ressemble à une fresque romanesque. De paysan en Beaufortain à ouvrier aux aciéries d’Ugine, il exerça plusieurs métiers. Il comprit rapidement l’évolution des vallées de Savoie chamboulées par l’avènement du tourisme, en créant plusieurs gîtes ruraux, en rénovant des lieux de mémoire et en conservant un regard avisé sur les mutations profondes que vivait sa région natale. Il fut notamment atterré par l’exode rural qui décima les fermes dans les années soixante, au point qu’il créa un sentier sur ce thème, sentier que le poète reconnu qu’il fut aimait nommer : « Le seul livre d’histoire qui se lit en marchant. » Henri des Pointières, ouvrage publié initialement en 2012 et écrit sous la forme d’un abécédaire, est aujourd’hui réédité par les éditions les Passionnés de bouquins. Ce livre retrace la vie d’Henri Molliex marquée par les valeurs ancestrales du monde paysan et, avant tout, par le bon sens que l’on trouve chez les sages du terroir savoyard.

Sur les sports de montagne :

Pierre MILLION, Face aux géants des Alpes, Les plus belles randonnées, éd. Glénat, 2018.
Des randonnées pour aller contempler les sommets qui, par leur silhouette ou leur altitude de plus de 4000 mètres, sont parmi les plus emblématiques de l’arc alpin.

Gravir ces géants est réservé aux alpinistes. En revanche, les approcher et les admirer depuis un sentier balcon est offert à tous les randonneurs relativement entraînés. C’est ce que propose Pierre Millon dans cet ouvrage, en nous emmenant vers une trentaine de sommets des Alpes ! Les parois de Tre Cime ou de la Civetta (dans les Dolomites) ou le sommet de la Bernina dans les Alpes orientales, les cimes maîtresses de l’Oberland (dont l’Eiger), le Cervin, le mont Rose et le Grand Combin en Valais, le Grand Paradis, les massifs du Mont-Blanc, de la Vanoise (Grande Casse) et des Écrins, la pyramide solitaire du Viso, au sud des Alpes…

Au-delà des descriptifs précis d’itinéraires, ce beau livre revient sur l’histoire de ce massif, de ses vallées, de ses hommes et de ses sommets. Enfin, grâce aux photographies, ces paysages de haute montagne menacés par le réchauffement climatique sont figés pour l’éternité. Des faces glaciaires et des glaciers voués à disparaître… Il est urgent de venir les contempler !

Marcel PERES, James COUTTET, La fabuleuse histoire d’une légende du ski français, éd ; du Château, 2019.
Ce livre écrit par Marcel Pérès, ancien Directeur de L’ENSA qui eut l’honneur de côtoyer cette légende du ski pendant cinq longues années, a pu bénéficier de la collaboration et de l’iconographie d’Anselme Baud, son gendre, autre « figure » du ski extrême. 
Plus jeune champion du monde de descente à skis à 16 ans, le Chamoniard James Couttet sera reconnu comme l’un des pères du ski français et deviendra – de 1937 à 1956 – une figure centrale de l’équipe de France de ski. Une longévité exceptionnelle, au cours de laquelle il tint le haut du pavé de la compétition internationale, en remportant une vingtaine de titres de champions de France, en ski alpin et saut sans compter ses belles médailles aux JO et aux championnats du monde ainsi que ses victoires retentissantes dans la quasi-totalité des plus grandes épreuves du Cirque Blanc. Ainsi fut-il l’un des très rares à obtenir deux exceptionnels « K » de diamant.
Grâce à son extraordinaire expérience, acquise tout au long d’une exceptionnelle carrière, il eut le grand honneur d’être désigné par la Fédération Française de Ski à la fois comme coureur et capitaine entraîneur.
Avec Paul Gignoux, il définira la fameuse technique du Christiania Léger, emblématique « virage du Moniteur » dont les bases perdurent toujours. Sa position sera des plus précieuses et bénéfiques pour le développement et l’aménagement de Chamonix, station de ski de haute montagne, si difficile à équiper, avec ses multiples glaciers et ses reliefs si abrupts ; sans oublier de mettre en exergue la création ex nihilo du magnifique Stade de neige des Bossons, au pied du glacier.
Sa passion sincère pour la compétition, toujours empreinte d’humilité, n’eut d’égal que son côté visionnaire et entreprenant dans de nombreux registres, sans omettre ses talents de grimpeur, pour lesquels il fut reconnu major du 1er stage officiel de guide de haute-montagne en 1945.

Anselme BAUD, Mont-Blanc et Aiguilles Rouges à ski, éd. Nevicata, nouvelle édition 2017.

Le majestueux Mont Blanc figure parmi les plus grands sanctuaires mondiaux du ski. Il offre une fois l’hiver venu un éventail unique de pentes de rêve. Anselme Baud, guide de montagne et précurseur du ski extrême, nous invite à découvrir ce fabuleux terrain de jeu. Des classiques en ski de rando aux pentes les plus extrêmes, ce topo réunit la description précise et complète de plus de 400 descentes des massifs du Mont Blanc et des Aiguilles Rouges. De l’amateur de belles pentes au freerider extrême, les passionnés de grand ski trouveront dans ce guide toutes les informations nécessaires pour tracer des lignes parfaites !

Blaise AGRESTI, Une histoire du secours en montagne, Glénat, 2018.

En 2018, le PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne) fête ses 60 ans. L’occasion de se plonger dans l’épopée du secours en montagne, écrite par un spécialiste et illustrée de nombreux documents.

Souvent épique, parfois dramatique, toujours profondément humain, le secours en montagne jalonne l’histoire de l’alpinisme. Sentinelles bienveillantes, les secouristes en montagne sont aussi de fins observateurs des comportements, des pratiques, des réussites, des échecs, des exploits, des folies… Les premiers pas d’Ötzi, découvert dans les glaces à la frontière entre l’Italie et l’Autriche à plus de 3 000 mètres d’altitude, ouvrent le long chemin de cette histoire. Blaise Agresti nous fait traverser les Alpes et le temps pour cheminer jusqu’en Himalaya avec le récent sauvetage – inédit et hypermédiatisé – d’Elisabeth Revol. Cette chronique nous permet également de revisiter les étapes marquantes de l’histoire de l’alpinisme indissociablement liées à celle du secours. La tragédie du docteur Hamel au Mont-Blanc, l’affaire Whymper au Cervin, des secours mémorables en Oisans et dans les Pyrénées, des crashs d’avions… Souvent aussi de belles rencontres avec des figures de l’alpinisme et, en toile de fond, des métiers (guide de haute montagne, secouriste, médecin, pilote…), parce que le secours en montagne est un travail d’équipe, un engagement fort au service des autres, au service d’une communauté. Une grande aventure humaine, profondément émouvante.

Thomas JOUANDET, Crapahute : Deux ans au pays du Mont-Blanc, éditeur Thomas Jouandet, 2018.

Arrivé à Sallanches pour le travail, je ne connaissais rien des Alpes. J’ai bien essayé d’apprendre à skier, mais une épaule luxée m’a vite renvoyé à ma première passion : randonner en pleine nature. À pied l’été, en raquettes l’hiver, je suis sorti presque chaque semaine, pendant un an et demi. Quasi toujours dans les environs immédiats de Sallanches, avec une prédilection pour les endroits déserts, la caillasse, et les beaux points de vue. Et toujours avec mon fidèle petit appareil photo. Au moment de repartir, j’ai eu envie de rassembler ces souvenirs et de les partager avec vous — en particulier les glaciers, méconnus et si changeants. Pour les enfants : des photos assorties d’explications simples sur la géologie, les glaciers, les plantes… Pour les parents : un choix de sujets originaux pour donner envie de visiter ainsi que des conseils pour sortir avec plaisir et prudence… et faire de belles photos. And for all who don’t speak French, the content of this book is fully bilingual !

Franck PICCARD, Petites chroniques d’un champion olympique, éd. les Passionnés De Bouquins, 2018.
Initié au ski dès son enfance aux Saisies par son père René, Franck Piccard touche la gloire lorsqu’il devient champion olympique en 1988 à Calgary. Au-delà de l’immense palmarès du champion se cache un homme passionné, engagé et profondément optimiste. Ses chroniques en sont le reflet. Elles abordent ses souvenirs de courses, ses difficultés et ses nouvelles passions pour le ski de fond et le cyclisme. Mais elles traitent également de ses souvenirs de jeunesse dans les Alpes, de sa vision de l’évolution du ski et, enfin, des stations de montagne qui font aujourd’hui face à un défi écologique majeur. À travers ce livre, derrière l’image du champion olympique, c’est aussi l’homme et ses convictions que le lecteur découvre. 

Jean DAUMAS, Les plus beaux villages des Alpes, Coll. Beaux livres de montagne, éd. Glénat, 2018.

Une invitation à découvrir les 60 plus beaux villages des Alpes et leur patrimoine.

Ils sont l’âme des Alpes françaises. Ces villages perchés ou au bord d’un lac ont été choisis pour leur situation exceptionnelle, la richesse de leur patrimoine, leur authenticité. Belvédères privilégiés sur une vallée ou un massif, ils s’imposent comme des escales incontournables lors d’un grand tour dans les Alpes. Boudin et ses chalets à l’architecture traditionnelle savoyarde, Moustiers-Sainte-Marie ou encore Saint-Véran, la commune la plus haute d’Europe: des bords du Léman au rivage méditerranéen, tous montrent comment les hommes ont su très tôt dompter la pente et composer avec un climat souvent rude en inventant de nouvelles formes architecturales. Ce beau livre, écrit par un amoureux des Alpes, donne les clés essentielles pour comprendre l’histoire de ces villages, leur identité, et repérer les sites à ne pas manquer. Une balade en mots et en images. 

Patrice LEBARBE, Panoramas du Mont-Blanc, éd. La Fontaine de Siloé, 2018.

Toute la beauté de la nature et la force des éléments du mont Blanc magnifiés par Patrice Labarbe dans un voyage initiatique à La recherche de la place de l’homme dans la montagne. Le mont Blanc, l’aiguille du Midi, les Drus, les Grandes Jorasses, autant de monuments de légendes présentés ici dans leur écrin naturel, grâce à des images qui mettent en valeur, de jour comme de nuit, la richesse visuelle à couper le souffle de la région de Chamonix. Des photographies large vision permettent un regard véritablement panoramique de ce territoire d’exception. Ce livre contient 7 dépliants de largeur 1 mètre.

Jean-Philippe BUORD, Origine des noms des montagnes. Petites et grandes histoires des sommets, éd. Color Verba, 2015.
D’où viennent les noms des montagnes ? Qui ne s’est jamais posé cette question ? Autrefois, nos Anciens les classaient en deux catégories : celles qui ne servaient à rien (que l’on ignorait ou qu’on appelait, globalement, « monts maudits ») et celles qui étaient utiles. Et pourtant, chaque aiguille, chaque mont, aussi modeste soit-il, porte un nom… Qu’il soit évident, curieux, loufoque, incompréhensible, désuet ou mystérieux, chaque nom à un sens, une histoire… 
Illustré d’histoires (petites et grandes), d’anecdotes, de légendes et de faits divers qui ont émaillé la vie de plus de 1000 noms de sommets et de cols, « Origine des noms des montagnes de la Haute-Savoie » est un voyage dans le temps, un retour aux sources parfois oubliées, pour comprendre ces merveilles qui nous entourent, ces colosses majestueux qui, pourtant, font partie de notre horizon et de notre ciel. 
On vous a probablement déjà raconté des histoires de montagnes. Ici ce sont les montagnes qui vous racontent leurs histoires.

Autres :

Michel SERRES, Morales espiègles, éd. Le Pommier, 2019.

 » Pour chanter les vingt ans du Pommier, mon éditrice me demanda d’écrire quelques lignes. Les voici. Pour une fois, j’y entre en morale, comme en terre nouvelle et inconnue, sur la pointe des pieds. On disait jadis de l’Arlequin de mes rêves, bienheureux comédien de l’art, qu’il corrigeait les moeurs en riant. Devenu arrière-grand-père, son disciple a, de même, le devoir sacré de raconter des histoires à ses petits descendants en leur enseignant à faire des grimaces narquoises. 
Parvenus ensemble à l’âge espiègle, j’en profite pour leur dire de l’austère en pouffant de rire.  » Michel Serres

Sylvain TESSON, Sur les chemins noirs, Gallimard, 2016, rééd. Folio, 2019.
Il m’aura fallu courir le monde et tomber d’un toit pour saisir que je disposais là, sous mes yeux, dans un pays si proche dont j’ignorais les replis, d’un réseau de chemins campagnards ouverts sur le mystère, baignés de pur silence, miraculeusement vides. 
La vie me laissait une chance, il était donc grand temps de traverser la France à pied sur mes chemins noirs. 
Là, personne ne vous indique ni comment vous tenir, ni quoi penser, ni même la direction à prendre.

ROMAN

Yves BALLU, 100.000 dollars pour l’Everest., Coll. Polars En Montagne, éd. du Mont-Blanc, 2018.
Après deux romans à succès, Yves Ballu confirme son art consommé du thriller de montagne, un genre qu il a profondément renouvelé au point de devenir une référence en la matière. Puisant ses ingrédients dans les archives de la montagne, les accommodant avec une maîtrise jubilatoire du suspens, il vous emmènera très haut et très loin… et certainement pas là où vous pensiez le suivre, dans ce roman tour à tour drôle et triste, tendre et puissant, étonnant, détonnant.
« L’Everest, pour des gars qui n’en ont rien à battre de la montagne, y’a pas pire châtiment ! »

Basile, un guide d’origine citadine reconverti en éducateur de rue, les a prévenus. Mais avec une prime de 100 000 dollars à la clé, Freddo, Karim et Kevin qui n’ont jamais mis les pieds en montagne, sont prêts à prendre tous les risques. C’est précisément ce qu’escomptait le président Laurier, sponsor de cette expédition improbable. Il espère ainsi venger sa fille Caroline qu’ils ont sauvagement agressée dans le RER.

Pour Basile, il s’agit d’un double challenge : ramener les trois voyous sains et saufs, et les conduire sur le chemin de la rédemption par la montagne. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est la rencontre à huit mille mètres d’altitude avec un alpiniste en perdition et les conséquences dramatiques de sa décision… Parfois, les hommes sont plus dangereux que la montagne, car la montagne ne connait ni haine, ni vengeance.

LIVRE POUR ENFANTS

Elisa GIACOMOTTI (scénario), Joël ALESSANDRA, BD, Coll. Chamonix Mont-blanc, Tome 7, Vallorcine, la Vallée des ours, éditions Elisa, 2018.
Vallis Ursina – Vallorcine – Vallée des Ours En 1885 est aperçu le dernier ours dans le massif du Mont-blanc. Le petit Joseph adopte un ourson orphelin qu’il protège envers et contre tout… et tous. Une histoire vraie, pour petits et grands ! 

VOIR aussi

a. Bibliothèque de C.H.e.P.P. : LISTE des LIVRES achetés en 2013 par CHePP et confiés à CBPT Passy-Chedde 

b. Bibliothèque de C.H.e.P.P. :achats 2014

Nous contacter ; Commander nos publications 
S’abonner à la lettre d’information-Newsletter

Adhérer à notre association