Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

L’école de Joux, à Passy

Références :
Lire notre revue Vatusium n° 4, p. 18-19 (cliquez ici) ; Vatusium n° 9, p. 18-19 ; Vatusium n° 12, p. 9 (photos : intérieur et extérieur) ; Vatusium n° 16, p. 40-41.
Voir aussi :
– Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 88, 155-156 ; Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 124-125 ;
– Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 80.
– le site de la Mairie de Passy : cliquez ici.

La chapelle de Joux et son école au XIXe siècle

Extrait de la Monographie de Passy. Notions géographiques, physiques, historiques et administratives de la commune de Passy (Haute-Savoie), par F.-Henri Métral, ancien instituteur, géomètre et secrétaire de mairie,  1904, p. 19 :

« Ecole de Joux. Par acte du 17 Mars 1787, Me Cart notaire, Pierre Biollay et Pernette Devillaz, ont légué 200 livres.

Par acte du 28 Août 1886, Me Brêches notaire, la com­mune achetait de Jacques Muller 3 ares 82 centiares de terrain pour le prix de 320 frs, pour un jardin, une cour et un emplacement de bûcher. »

Au début du XIXe siècle, grâce à la fondation de Pierre BOSSON (voir notre page consacrée à sa fondation et à son testament), une école est construite à côté de la chapelle du XVII e siècle.

La chapelle et, à droite, l’école de Joux (cliché Bernard Théry)

Jean-Pierre Vallet, instituteur public à la fin du XIXe, décrit fort bien l’évolution de l’enseignement à Passy dans sa monographie de 1892 :

« Bien avant la loi sur l’obligation scolaire, des habitants de Passy ont compris l’importance et la nécessité de l’instruction. Pénétrés de cette idée, ils ont devancé le législateur dans l’œuvre de l’éducation populaire au centre des hameaux les plus importants, on a vu s’élever successivement les bâtiments scolaires actuels édifiés par les intéressés eux-mêmes qui ont fourni leur travail (corvées personnelles) et leur argent. » (page 9)

C’est ainsi que furent construits les locaux scolaires de Bay (1818), vers 1820-1821 ceux de Joux, de La Motte, de Chedde, et de Maffrey. (Voir notre page consacrée aux écoles de la fondation Bosson ).

L’école de Joux au XXe siècle
L’école comportait une classe unique qui accueillait régulièrement une vingtaine d’élèves. A une époque, certains venaient même de Montcoutant, situé sur le versant opposé, avant que ce hameau ne soit doté de sa propre école. Les enfants descendaient de Tête Noire, traversaient l’Arve sur le Pont des chèvres et remontaient jusqu’à Joux ! (voir notre page sur les chapelles-écoles de Passy, la Fondation et le testament de Pierre Bosson).

La salle de classe était attenante à la chapelle. L’ensemble avait été doté en 1820 par Pierre Bosson. Une inscription rappelait d’ailleurs ce legs sur les murs, comme c’est le cas sur les murs des autres écoles de la Fondation : Maffrey, La Motte et Chedde le Haut. Malheureusement cette inscription n’a pas été reproduite lors d’un récent ravalement.

Une nouvelle salle de classe fut construite en face de la chapelle en 1976, à l’emplacement de l’ancien bûcher.

Pour en savoir plus, lire notre page sur l’histoire de Joux  de 1953 à 1985 par Odette Marchal.

La nouvelle classe de l’école de Joux (cliché Bernard Théry)

Le 4 décembre 1984, les écoliers de Joux ont eu la joie de recevoir le premier prix national des écoles fleuries !

Le village de Joux ; à droite, le nant Bordon (pilote Roland Sarkis, cliché Bernard Théry, 2013)

Le village de Joux et son école ; à droite, le nant Bordon (pilote Roland Sarkis, cliché Bernard Théry, 2013)

Une première fermeture de l’école avait été envisagée en 1994 ; cela avait mobilisé le village avec une occupation des locaux relayée par la télévision… L’école a pu rester en activité. Mais lorsque les effectifs sont tombés au-dessous de 10 élèves, il a fallu se résoudre à la fermer définitivement en 2008, malgré une nouvelle mobilisation des habitants et des élus dont la presse locale s’est fait l’écho le 21 juin 2008.

Madame Marchal a fait toute sa carrière d’institutrice à Joux ; peu après son départ en retraite, elle a rédigé l’histoire de « son » école dans un cahier d’une vingtaine de pages qu’elle a confié à l’Amicale.

Autres pages sur Joux :
Présentation du village de JOUX
Association Amicale de JOUX
Les journées du Patrimoine 2012 à Joux
L’Amicale de Joux : Fête d’automne
La chapelle de Joux
Le retable de la Chapelle de Joux

Autres pages sur les chapelles-écoles de Passy.

Nous contacter ; Commander nos publications