Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

La ferme dite de « Saint-Pierre » : Passy au Moyen-âge

Written By: BT

Lire notre revue Vatusium n° 1, p. 9 et n° 9, p. 15.
Voir aussi : Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 15 ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 78b ; Paul Soudan, Histoire de Passy, p. 17, 27-28 ; Albert Mermoud, Mémoire du Mt-Blanc d’antan, p. 69, 78-79.

Après l’ implantation burgonde, « un événement considérable va, comme ailleurs, changer le cours de l’histoire locale : l’arrivée et la diffusion du christianisme. » (Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 15)

« Des seigneurs dont la mission était de protéger les populations ont fait souche pour devenir une aristocratie organisant le pouvoir régional aux côtés du clergé. Des ordres religieux prennent possession d’un pouvoir temporel important de même que les chapitres. (…) » (Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 15)

« Juste en contrebas du site du temple romain (rue des Outards), on trouve la maison dite « Saint-Pierre ». » (Voir notre page sur le temple romain des Outards). En 2013, cette ferme est menacée de disparition par un projet immobilier.

La ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

La ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

« Sur les montants de la porte sont gravés deux blasons, qui semblent être des réemplois d’une construction plus ancienne. »

Les clés de saint Pierre et le blason, ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

Les clés de saint Pierre et le blason, ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

« Les armoiries du Vatican (les clés du « portier » du paradis) figurent gravées dans un montant de porte » de cette maison. « Cet important lieu de vie de l’antiquité est abandonné pour des raisons inconnues et l’habitat reste présent seulement à la périphérie du site romain aux lieux-dits Marlioz et La Pérouse. » (Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p. 78)

« D’un côté il s’agit du blason martelé de la famille Du Fresnay. On retrouve ce blason au château de la Comtesse, à Saint-­Gervais. » Ce blason a été martelé, sans doute lors de la Révolution.

Le blason de la famille Du Fresnay, à la ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

Le blason de la famille Du Fresnay, à la ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

« Sur l’autre montant figurent deux grosses clefs entrecroisées : les clefs de Saint Pierre, d’où le nom de la maison. »

Les clés de saint Pierre, ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

Les clés de saint Pierre, ferme dite « de Saint-Pierre », rue des Outards, Passy (cliché Bernard Théry)

« L’église actuelle de Passy, au chef-lieu, est dédiée à Saint Pierre (voir notre page sur l’église St-Pierre). Comme l’ont proposé Henri de Gérin­-Ricart (Revue Savoisienne, 1920) et Paul Soudan (Au pays du Mont Blanc, Histoire de Passy, 1978), ce fait et la présence de cette maison sous l’emplacement du temple romain, font penser que le premier lieu de culte chrétien a dû être installé là, vers le temple païen auquel il a succédé, ce qui était souvent le cas.

Il y eut ensuite transfert à l’emplacement de l’église actuelle, le vicus gallo-romain fut oublié, mais des fouilles pourraient le réveiller. » (Vatusium n° 1, p. 9)

Autres pages sur Passy dans l’Antiquité.

A découvrir également nos autres pages sur les débuts du christianisme en Savoie :
Des persécutions à la liberté religieuse : IIe-IVe siècle
L’arrivée des Burgondes… christianisés : Ve siècle
Passy à l’époque burgonde, Ve siècle
Du temple de Mars au premier sanctuaire chrétien de Passy : Haut Moyen-âge
– 
L’église St-Pierre-St-Paul de Passy (Chef-lieu)

Pour en savoir plus, voir les sites suivants :

– site Ictus : Premiers chrétiens : des citoyens ou des parias ?
– site du diocèse de Belley  : Sur les pas des premiers chrétiens de Lyon
– Genève : les premiers édifices chrétiens de Genève

– site Archeothema : Des Burgondes aux Bourguignons
– site Allez savoir : Les Bourgondes, ces Barbares méconnus qui nous ont permis de rester latins
– site Savoie médiévale : Les Burgondes en Savoie
– site Musée militaire de Lyon et de la région Rhône-Alpes : Le royaume burgonde.

Nous contacter ; Commander nos publications

Lettre d’information-Newsletter