Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les Passerands des 11e BCAP et 51e BCAP en 14-18

Lire notre revue Vatusium n° 18, 2015 « Les Passerands dans la Grande Guerre », 1ère partie : 1914 et 1915.

Cette page BONUS complète notre article «  A la recherche des poilus de Passy » publié dans Vatusium n ° 18, pages 6 à 8.

34 Passerands au moins ont servi dans les rangs du 11e Bataillon de Chasseurs alpins (BCAP)  et du 51e BCAP pendant la Grande Guerre.

Photo du 11e BCAP : Le 1er peloton de la 6ème compagnie du capitaine Rosset en 1910

Photo du 11e BCAP : Le 1er peloton de la 6ème compagnie du capitaine Rosset en 1910 (site alpins.fr)

Photo du 11e BCAP : Le 1er peloton de la 6ème compagnie du capitaine Rosset en 1910 (site alpins.fr)

Un chasseur du 11e BCAP

Un chasseur du 11e BCAP avec l’insigne de bon tireur (Internet)

Un chasseur du 11e BCAP avec l’insigne de bon tireur (Internet)

Deux chasseurs du 11e BCAP posent avec des trophées fort recherchés, des casques à pointes.
Tous deux portent la médaille militaire. L’homme de droite porte des petits galons, alors que son camarade a conservé ses galons en pointe

Deux chasseurs du 11e BCAP posent avec des trophées (site forum-militaire)

Deux chasseurs du 11e BCAP posent avec des trophées (site forum-militaire)

Mobilisé à Chambéry, le 51e BCAP est le bataillon de réserve du 11e BCAP (son numéro d’ordre est obtenu en ajoutant 40 au numéro de son bataillon d’origine). Engagé sur les hauteurs de St Dié (hameau de Dijon) les 26,27 août, ses pertes sont importantes. En quelques heures de combat, le bataillon perd neuf officiers tués (dont son chef de corps), cinq officiers blessés, 1100 hommes tués, blessés et disparus. A la suite de cette hécatombe, les effectifs du 51e BCA ne lui permettent plus d’exister en tant qu’unité autonome. Du 1er septembre au 24 octobre 1914, il fusionne donc avec le 11eme BCA, dont il forme les 7e et 8e compagnies. C’est dans ces conditions que le 51e, dirigé sur un autre théâtre d’opérations, prend part aux combats de Lihons et de Dompierre. » (Sites tableaudhonneur et site alpins.fr )

Les diables bleu du 51ème BCA, le « groupe de Pélussinois ».
Ils sont originaires de la petite ville de Pélussin dans le département de la Loire. La scène se situe probablement en septembre-octobre 1915, lors d’une période de repos du bataillon à Corcieux.
Certains de ces hommes portent encore le n° du 11ème BCA, dont le 51ème est le bataillon de réserve.

 Les diables bleu du 51ème BCA, le "groupe de Pélussinois" (site alpins.fr)

Les diables bleu du 51ème BCA, le « groupe de Pélussinois » (site alpins.fr)

Voici les noms de ces Passerands, classés par ordre alphabétique (état actuel de notre recherche ; en rouge les « morts pour la France », en bleu les  blessés).

Sur le 11e BCA Passerands, voir le livre de Laurence Arnaud-Pillonel, présenté en vidéo sur youtube https://www.youtube.com/watch?v=BQFF4nTJjJcoior  )

Année 1914

(26 Passerands dont 9 seront blessés, 3 seront prisonniers, 9 seront tués)
BERGUERAND Ernest Alfred, classe 1904, réserviste parti en renfort le 22 août 1914 ; retour au dépôt le 19 septembre 1915. Détaché comme métallurgiste à l’usine de Chedde le 21 septembre 1915 ; relevé d’usine, aux armées le 11 juin 1918.
BEGUIN Pierre César, classe 1901, réserviste aux armées du 23 juin 1915 au 23 mars 1917 (présent au 1e C.M. [Compagnie de Mitrailleuses] du 11e BCA du 6 juin 1915 au 5 novembre 1916).
BIOLLEY Michel Joseph, classe 1910, réserviste évacué de Nantes pour œdème bi-latéral pied droit le 10 décembre 1914.
BOTTOLIER-DEPOIS Jules Alfred, classe 1906, réserviste fait prisonnier le 27 août 1914 à St-Dié, en captivité à Buckheim, à Diclengen, à Donau  jusqu’au 16 décembre 1918.
BOTTOLLIER Alexandre Emmanuel, classe 1905, Réserviste au 51e BCAP ; disparu au combat d’Ypres le 19 novembre 1914. Fait prisonnier et interné au camp de Rosstadt ; décédé le 9 décembre 1918 à Malzéville en Meurthe-et-Moselle, maladie contractée en captivité.
BOTTOLLIER Elie, classe 1901, réserviste aux armées du 26 août 1914 au 19 septembre 1915. Détaché aux usines de Chedde le 19 septembre 1915.
COSSARD Edouard François, classe 1906, réserviste rappelé au 51e BCAP, blessé le 26 septembre 1914  à Lihons dans la Somme ; évacué le 9 décembre 1914 à Ypres pour pieds gelés.
COUTTET Joseph Eugène, classe 1901, réserviste chasseur de 1ère classe, prisonnier « tombé aux mains de l’ennemi » le 20 février 1915 [bataille de Soultzeren, Vosges], interné au camp de Puchkeim, rapatrié le 25 décembre 1918. Passé au 30e RI le 8 mars 1919, puis au 140e RI.
DESCRUY Clovis, classe 1910, réserviste rappelé au 11e BCAP, passé au 12e Btn de Chasseurs à pied le 10 octobre 1915 et au 11e BCAP le 18 mars 1916 avant de revenir au 12e Btn de chasseurs le 21 avril 1916.
DEVOUASSOUX François Théophile, classe 1905, réserviste aux armées le 22 août 1914 ; blessé le 29 août 1914 à St-Dié ; retour aux armées le 6 décembre 1914 ; Croix de guerre étoile de bronze.
DILPHY Henri-Pierre, classe 1914, armée active, Chasseur de 2ème classe au 22e BCAP le 6 septembre 1914. Passé au 11e BCAP le 19 novembre 1914. Blessé le 22 février 1915 au bois du Sattel. Passé au 23e Btn de Chasseurs à pied le 19 novembre. Passé au 51e Btn de Chasseurs à pied le 9 septembre 1916. Tué à l’ennemi le 5 décembre 1917 à Pederobba (Italie). Médaille militaire
DUFFOUG Henri, classe 1907, réserviste rappelé au 11e BCAP ; détaché par décision ministérielle à l’usine de Chedde le 12  juillet 1915 jusqu’au 5 juin 1919.
FIVEL-DEMORET Félix, classe 1904, réserviste caporal, tué à StDié dans les Vosges le 24 août 1914.
FIVEL Ulysse Alexandre, classe 1903, Julliards, réserviste blessé devant St-Dié (Vosges) le 31 août 1914 et décédé à l’hôpital St-Charles de St-Dié le 31 octobre 1914 de ses blessures de guerre.
FIVEL-DEMORET Narcisse, classe 1906, réserviste rappelé au 11e BCAP, blessé les 26-27-28 août 1914 au combat de St-Dié.
FOULAZ Henri Joseph, classe 1914, armée active, incorporé au 22e BCAP le 6 septembre 1914 ; passé au 11e BCAP le 19 novembre 1914 ; passé au 28e BCAP comme skieur le 3 novembre 1915.
GABIOUX Félix Alexandre, classe 1901, réserviste rappelé le 3 août 1914 au 51e BCAP ; blessé le 21 février 1915 au Reichackerkopf dans les Vosges, à l’ouest de Colmar, évacué blessé du 22 février 1915 au 25 janvier 1916 ; passé au 129e RI le 1er juillet 1917 ; détaché du 26 janvier 1916 au 9 mars 1919 à la Société de Tréfileries et Laminoirs du Havre Site de Graville.
GROSSET-JEANNIN Eugène, classe 1912, armée active, 22e BCAP ; blessé à Thann le 15 août 1914. Amputation du pouce droit, Passé au 11e BCAP le 19 novembre 1914 ; chasseur de 1ère classe le 27 septembre 1915. Grièvement blessé le 1er  janvier 1916 au combat de l’Hartmannswillerkopf. Croix de guerre avec trois étoiles de bronze. Décédé le 1er septembre 1919, « avis de la mairie de Passy ».
GRUZ Auguste Gabriel, classe 1910, réserviste tué le 27 août (ou le 23 sept.) 1914 à StDié, Vosges.
FOULAZ Henri Joseph, classe 1914, armée active, incorporé au 22e BCAP le 6 septembre 1914 ; passé au 11e BCAP le 19 novembre 1914 ; passé au 28e BCAP comme skieur le 3 novembre 1915.
MABBOUX Eugène Ulysse, classe 1900, réserviste rappelé le 3 août 1914 au 51e BCAP ; blessé le 25 septembre 1914 à Lihons dans la Somme ; aux armées du 20 août 1914 au 17 août 1916. Croix de guerre avec 2 étoiles de bronze, médaille militaire.
MICHOLLIN Marcel Félix, classe 1914, armée active, incorporé au 22e BCAP le 6 septembre 1914 ; passé au 11e BCAP le 1er novembre 1914.
PISSARD-GIBOLLET Jacques Albert, classe 1905, réserviste Caporal en 1907 ; rappelé au 11e BCAP jusqu’au 29 mars 1915 ; en sursis d’appel le 30 mars 1915 à l’usine de Chedde jusque 1919.
PUGNET Anselme Alfred (surnom Canti), classe 1912, armée active, engagé volontaire le 27 mars 1913, au 13e BCAP, blessé le 3 septembre 1914 au combat du Col de Mandray dans les Vosges. Passé au 11e Btn Chasseurs à Pied le 19 novembre 1914. Caporal, blessé le 20 juin 1915 en Alsace au combat de Metzeral. Evacué des armées le 20 juin 1915 ; caporal passé au 13e BCAP le 4 octobre 1916. Sergent le 6 octobre 1916. Tué le 10 novembre 1916 à Sailly-Saillisel dans la Somme.
RICHELMY François
, classe 1913, armée active, engagé volontaire pour 4 ans le 5 août 1914 pour le 11e BCAP ; blessé le 28 août 1914 ;  fait prisonnier le 28 août 1914 à St-Dié ; interné au camp de Merseburg et évadé (médaille) ; hospitalisé en Suisse à Lazarotte le 24 juillet 1917 ; rapatrié de Suisse le 17 juillet 1918. Médaille des évadés.
ROCHE Henri-Joseph, classe 1913, armée active, 11e BCAP, blessé le 22 août 1914 en Alsace, évacué.

Année 1915 (ajouter 3 Passerands)

DECRET François Ulysse, classe 1916, armée active, incorporé au 11e BCAP le 8 avril 1915 ; passé au 116e BCAP le 17 mai 1916.
LAVIGNE Lucien Joseph, classe 1900, réserviste réformé en août 1914 ; détaché à l’usine de Chedde en septembre 1914 ; classé service auxiliaire le 26 juin 1915 ; incorporé au 11e BCAP le 7 septembre 1915 ; passé au 2e Dragons le 1er juillet 1917 ; démobilisé le 28 février 1919.
PUGNET François Eugène, classe 1894, Territorial ; exempté au Conseil de révision en 1895 ; pris bon service armé en octobre 1914 ; affecté au 107e RIT en novembre 1914 ; passé au 11e BCAP le 9 mars 1915 ; passé au 43e RIT le 18 juillet 1915 ; classé service auxiliaire le 4 janvier 1917 ; maintenu services auxiliaires le 15 avril 1917 ; détaché aux travaux agricoles le 31 mai 1917 catégorie A. Campagnes contre l’Allemagne : du 13 novembre 1914 au 31 mai 1917.

Année 1916 (ajouter 3 Passerands)

GERARD Narcisse, classe 1910, réserviste réformé n° 2 le 8 janvier 1914 ; puis incorporé au 11e BCAP le 15 août 1915, tué le 18 août 1916 au combat de Maurepas dans la Somme.
GROSSET JANIN Marcel, classe 1916, armée active, incorporé au 23e RI le 8 avril 1915 ; passé au 28e BCAP en qualité de skieur le 5 novembre 1915 ; passé au 7e BCAP le 28 janvier 1916 ; passé au 51e BCAP le 4 novembre 1916. En Italie du 2 nov. 1916 au 8 avril 1918 avec le 51e BCAP, 9e Compagnie, blessé le 31 décembre 1917 au Mont Tomba ; médaille Interalliée.
RAPIN Michel Eugène, classe 1916, armée active, incorporé au 14e BCAP le 8 avril 1915 ; passé au 11e BCAP le 31 juillet 1916, blessé le 16 août 1916 au combat de Maurepas dans la Somme ; rejoint sa compagnie le 30 septembre 1916. Passé au 51e Btn de chasseurs le 6 novembre 1916. Croix de guerre avec 2 étoiles de bronze.

Année 1917 (ajouter 1 Passerand)

CHATELLARD Louis Eugène, classe 1916, armée active, incorporé au 30e RI le 8 avril 1915 ; passé au 28e BCAP comme skieur le 5 novembre 1915 ; passé au 6e BCAP le 31 janvier 1916 ; passé au 28e BCAP (4e Compagnie de skieurs) le 28 juillet 1916 et au 11e BCAP le 4 mars 1917.

Année 1918 (ajouter 1 Passerand)

CHATELLARD Jean-François, classe 1915, armée active, incorporé au 14e BCAP le 15 octobre 1914,; passé au 114e BCAP le 31 mars 1915 ; blessé le 22 juillet 1915 au Linge. Croix de guerre avec étoile de bronze. Chasseur de 1ère classe le 12 août 1917 ; caporal le 7 septembre 1918 ; caporal au 51e BCAP, tué le 1er octobre 1918 à Lesdins dans l’Aisne.

Année 1919 (pas de nouveau Passerand)

Chasseurs du 11e BCAP à Saint-Amarin en Haute-Alsace,
aquarelle de Georges Scott. Photographie prise au Musée des troupes de montagne, La bastille, Grenoble

 Chasseurs du 11e BCAP à Saint-Amarin en Haute-Alsace, aquarelle de Georges Scott. (site rosalielebel75, art. troupes alpines)

Chasseurs du 11e BCAP à Saint-Amarin en Haute-Alsace, aquarelle de Georges Scott. (site rosalielebel75, art. troupes alpines)

Voir autre photo du 11e BCAP à notre page « Mitrailleuses de 14-18  et mitrailleurs passerands« .
Et sur notre page « Les Passerands chasseurs alpins en 14-18, histoire et uniforme« 

Vers 1917-1918 : un adjudant du 11e BCAP ;
il porte encore sa vareuse de la mobilisation en drap bleu foncé. 5 brisques sur le bras gauche, soit 4 années d’ancienneté dans la zone des armées

Vers 1917-1918 : Un adjudant du 11e BCAP (site alpins.fr)

Vers 1917-1918 : Un adjudant du 11e BCAP (site alpins.fr)

Élèves caporaux du 11e BCA d’Annecy :
photo prise devant l’église face à l’actuelle mairie. Collection M.S. , article « Les faits d’armes des chasseurs alpins savoyards en 1914-1918 »

Élèves caporaux du 11e BCA d’Annecy (site ledauphine.com)

Élèves caporaux du 11e BCA d’Annecy (site ledauphine.com)

Un caporal du 51e BCAP

Un caporal du 51e BCAP (site alpins.fr)

Un caporal du 51e BCAP (site alpins.fr)

Sources et sites à consulter pour en savoir plus :                                                                                                      

ADHS site

Site alpins.fr : le 11e BCAP    et le 11e BCAP, guerre 14-18  : PHOTOS du 11e BCAP en 1910

Et PHOTOS du 51e BCAP

site forum-militaire.fr portaits des combattants de 14-18

site rosalielebel75, art. troupes alpines

site ledauphine.com

youtube

Sur la vie du 11e BCAP dans les postes d’altitude : site memoire-des-alpins

Voir nos autres pages sur
– Passy pendant la grande Guerre
en particulier
 notre page consacrée au monument aux morts de Passy.

– Passy de 1920 à nos jours.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
– L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882
–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter