Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les écoles du Chef-lieu de Passy

Written By: BT

Voir notre revue Vatusium n° 9, p. 20 (ancienne école du Chef-lieu) ; Vatusium n° 11, p. 34 et 36; Vatusium n° 16, p. 30-32, article « Cinq écoles pour un Chef-lieu », 30 à 33 (photos), p. 23 (filles) .

Voir aussi : Pierre Dupraz, Passy hier et aujourd’hui, p. 129 ; Pierre Dupraz, Traditions et évolution de Passy, p.  81 nouvelle école.

Une longue histoire…

Le Chef-lieu de Passy, siège de la paroisse St-Pierre-St-Paul,  a été l’endroit le plus ancien où de l’instruction a été donnée dans la commune (Voir Vatusium n° 16, p. 30).

De nombreux Passerands ont fait des dons à la paroisse St-Pierre et ont ainsi participé à la « fondation ». dont, par exemple, un document retrouvé dans la collection de Jean Perroud et daté de 1748 atteste l’existence. (Vatusium n° 16, p. 30)

14 juin 1748, Quittance du curé de Passy pour Marie Crottet veuve de Gaspard Soudan (Coll. Jean Perroud)

14 juin 1748, Quittance du curé de Passy pour Marie Crottet veuve de Gaspard Soudan (Coll. Jean Perroud)

« Je soussigné Joseph Marie Jacquemoud Curé moderne de Passy confesse avoir reçu trois livres de la Marie Crottet veuve de Gaspard Soudan pour l’acquittement de la fondation faite par la ditte Marie Crottet, en foy de quoy j’ay signé à Passy le présent qui n’est que pour mémoire faute de papier marqué, Le 14e juin1748. » J.M. Jacquemoud Curé.

Dans sa Monographie de Passy de 1904, F.-Henri Métral donne les précisions suivantes sur les legs et fondations qui ont permis la création d’un vicaire-régent à Passy (p. 18-19) :

« Ecoles du Chef-lieu. Fondation pour un prêtre instituteur. »

« Par codicille du 4 Janvier 1746, Fatibol Gervais a légué 600 livres.

Par acte du 15 Avril 1748, Me Cortay notaire, Cha­vouent Joseph a donné 1 200 livres.

Par testament du 19 Avril 1748, Ducroz Marie a légué 200 livres.

Par testament du 29 Avril 1749, Me Mabboux notaire, Déruttet Joseph-Nicolas a légué 60 livres.

Par testament du 6 Avril 1753, Me Babuty notaire, Rey joseph a légué 100 livres.

En 1777, Crottet François feu Prosper a donné 3 068 livres. »

« Autres fondations. Par testament du 15 Novembre 1689, Me Montbonet notaire, Delacquis Nicolas curé a légué 1033 florins.

Par codicille du 4 Janvier 1746, Me Mabboux notaire, Fatibol Gervais a légué 300 livres.

Par codicille du 15 Juin 1747, Me Mabboux notaire, Perrolaz Claude-Maurice a légué 300 livres.

Par testament du 23 Janvier 1749, Me Mabboux notaire, Jaccoux Pierre a légué 100 livres.

Par testament du 29 Décembre 1749, Me Collex notaire, Débex Marie femme Décruy a légué 60 livres.

Par testament du 6 Juillet 1753, Me Mabboux notaire, Fraret Géorgine femme Dumoulin a légué 60 livres.

Par testament du 15 Décembre 1754, Me Babuty no­taire, Noble Dufresney Gabrielle-Victoire a légué 100 livres.

Par testament du 6 Septembre 1756, Me Challamel notaire, Durafort-Déruttet Claude a légué 300 livres.

Par codicille du 3 Décembre 1763, Me Mabboux notaire, Daimaz Pierre a légué 40 livres.

Par acte du 8 Octobre 1769, Me Mabboux notaire, Mérieux Claude a légué 200 livres.

Par testament du 15 Mai 1773, Me Babuty notaire, Thierriaz Joseph a légué 60 livres. »

10 juillet 1776, établissement du premier prêtre régent à Passy

« Le 12 avril 1750, l’évêque avait uni quatre chapelles au vicariat-régence que l’on voulait fonder. Une maison avait été acquise le 11 nov. 1757. » (J.-F. Gonthier, « Histoire de l’instruction publique avant 1789 dans le département de la Haute-Savoie« , 1887)

« Le 3 Mars 1774, le conseil, sur la proposition de Rd Violland curé, demande que la somme de 2350 livres accordée par le roi Victor-Amédée III, pour dédommagement des grêles de 1763 et 1768 soit employée en un placement dont le revenu joint à ceux d’autres petites fondations servirait pour le traitement d’un instituteur. » (F. H. Métral, op. cit.). Lire Vatusium n° 16, p. 30.

« Les premiers instituteurs de Passy ont donc été des prêtres. Les archives communales citent les premiers : Rd (Révérend) Dupipet, Rd Croset, Rd Pierre Ducret… » (La première école de Passy, art. de Michel Denglos, Bulletin municipal de Passy, juillet 1998, p. 23 à 26).

Sur l’importance de l’aspect religieux, voir l’ Ordonnance du duc Emmanuel-Philibert en 1562 sur les obligations des maîtres et maîtresses d’écoles ainsi que l’ « Avis sur les petites Ecoles » donné par Monseigneur Jean d’Arenthon d’Alex aux prêtres de son diocèse de Genève en 1661.

Autres legs faits au XIXe siècle :

« Par testament du 6 Mars 1820, Me Crottet notaire, Ducrot Joseph-Marie et Marguerin Marie-Christine ont légué 40 livres.

Par testament du 12 Mars 1869, Me Conseil notaire, Pissard Pierre-Marie a légué 600 frs de rente italienne. (…)» (F. H. Métral, op. cit.). Voir notre page consacrée à Pierre Pissard décédé en 1887.

En 1872, Mlle Françoise Deblanc fait par testament un legs de 100 F. en faveur de l’école du Chef-lieu.

Délibération du Conseil municipal de Passy, 10 octobre 1875, concernant le legs de Dlle Deblanc Françoise

Délibération du Conseil municipal de Passy, 10 octobre 1875, concernant le legs de Dlle Deblanc Françoise

En 1876, l’avocat Chenal fait une généreuse soumission en faveur de l’école du Chef-lieu (lire Vatusium n° 16, p. 31).

Les premières écoles du Chef-lieu ont été installées dans les locaux successifs

du presbytère (1781 ; 1816 ; lire les détails dans Vatusium n° 16, p. 30),

puis de la mairiede 1863 à 1912 : voir Vatusium n° 16, p. 30-31  et notre page sur l’histoire de l’éducation à Passy.

Vue aérienne du chef-lieu de Passy : presbytère, mairie, nouvelle école (pilote Roland Sarkis, cliché Bernard Théry)

Vue aérienne du chef-lieu de Passy : presbytère, mairie, nouvelle école (pilote Roland Sarkis, cliché Bernard Théry)

Le local scolaire de la mairie est transformé en Bureau de Poste

En 1912,  « le bail du local du Bureau de Poste du chef-lieu, maison Vallet, finit au mois de novembre » et « par suite de la création d’un groupe scolaire au dit lieu, l’ancienne classe des filles et le logement de l’institutrice à la maison commune se trouvent libres ». Le maire « propose d’y aménager le bureau de Poste. » (Délibération de 1912 : Devis du Bureau de poste du Chef-lieu)

L’ancienne école du Chef-lieu (Vatusium n° 9, p. 20)

Pour en savoir plus sur la nouvelle école du Chef-lieu, voir le site de la mairie : cliquez ici.

La nouvelle école du CHEF-LIEU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres pages sur les écoles primaires de Passy.

A découvrir également…
– L’enseignement à Passy.
– Le PATRIMOINE CIVIL  de PASSY.
– Le PATRIMOINE de PASSY.
– HISTOIRE DES VILLAGES DE PASSY DU XVIe A NOS JOURS.
– HISTOIRE de PASSY DE LA PREHISTOIRE AU XXIe SIECLE.

Nous contacter ; Commander nos publications

Lettre d’information-Newsletter