Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Originalité et message du monument aux morts de Passy

 Lire notre revue Vatusium n° 19, 2016 « Les Passerands dans la Grande Guerre » 2e partie : 1916 à 1919.

Cette page BONUS complète nos articles « Le monument aux morts de Passy », « La statue du monument aux morts de Passy » et « La commune de Passy à ses enfants morts pour le Droit et l’Humanité » publiés dans Vatusium n° 19 pages 65 à 68.

Introduction : Voir notre page « Monument aux morts de Passy »

Le monument aux morts de Passy est très original, à plus d’un titre…

Le monument aux morts de Passy, Chef-lieu (cliché Bernard Théry, octobre 2015)

Le monument aux morts de Passy, Chef-lieu (cliché Bernard Théry, octobre 2015)

Extrait du Vatusium 19, p. 66 : « La municipalité de Passy a choisi en 1921 une variante de la statue « Poilu mourant en défendant le drapeau » dans le catalogue des Marbreries Générales de Paris […].[…]Voir le Site monumentsmorts.univ-lille3.fr, marbreries générales de Paris, Gourdon directeur : (n°2152 du catalogue)

MARBRERIE GÉNÉRALE

« Entreprise basée 33 rue Poussin à Paris et dirigée par Urbain GOURDON qui signa un certain nombre des œuvres éditées par son entreprise. Cette firme avait à son catalogue plusieurs dizaines de modèles qu’elle réussit à vendre à plus de 500 communes.

Une statue de 1,50 m en marbre représentant “La France Victorieuse”  était vendue 7.500 Francs, “Le Poilu mourant en défendant le Drapeau” se négociait à 8.800 Francs franco de port, emballage en sus. » (site pierresdememoire)

Selon le convertisseur de l’INSEE, compte tenu de l’érosion monétaire due à l’inflation, cette somme de 8800 anciens francs en 1921 correspond à 9 623,35 euros en 2015. (site insee.fr)

Le nom du sculpteur qui a conçu le modèle de Passy est inconnu.

« L’entreprise pouvait sous-traiter la fourniture des parties en bronze ou en fonte, sans que les noms des fondeurs apparaissent. La statuaire était aussi bien d’origine française qu’étrangère, italienne notamment. Les clients pouvaient choisir, sur catalogue, les différents éléments qu’ils souhaitaient voir figurer sur le monument (Poilu, Victoire, obélisque, pyramide, emblèmes militaires ou funéraires) et les faire assembler comme ils le souhaitaient, ce qui leur permettait d’individualiser leur monument. L’amélioration des techniques de la fonte et de la pierre reconstituée offrait la possibilité de reproduire le même modèle en nombre et de réduire ainsi le coût de ces œuvres d’art de série. » (Site audealaculture.fr, monument d’Alzone : dessin Poilu mourant… avec Victoire)

Pierre Dupraz  présente dans le Vatusium 19, p. 65, un classement des monuments : « stèles pacifistes, stèles patriotes et stèles exprimant l’amour de la patrie, la bravoure des soldats sans ostentation guerrière ».

Mino Faïta et J. F. Vérove classent eux aussi les monuments en trois catégories et insistent sur le « message » délivré par les municipalités : « Le monument aux morts […] porte un message. […] Le classement le plus simple en distingue trois : les monuments funéraires, les moins nombreux, les monuments civiques […], et enfin les nombreux monuments patriotiques, à message clairement guerrier ou inspiré de références militaires, même s’il s’agit d’une figure féminine comme la Jeanne d’Arc à l’allure doucement martiale pour laquelle on a opté à Sallanches. » (Le temps du sacrifice, du deuil et de la reconnaissance durant la Grande guerre,  éditions de l’Astronome, 2015 ; livre CHePP disponible à la bibliothèque de Passy, p. 80)

La Jeanne d’Arc du monument aux morts de St-Roch à Sallanches 

La Jeanne d’Arc du monument aux morts de St-Roch à Sallanches (cliché Bernard Théry)

La Jeanne d’Arc du monument aux morts de St-Roch à Sallanches (cliché Bernard Théry)

Dans les monuments « guerriers », le soldat est représenté dans une attitude de combat. A St-Gervais-les-Bains, par exemple, le bras droit lance une grenade.

Monument aux morts de Saint-Gervais-les-Bains, commune voisine de Passy 

Monument aux morts de Saint-Gervais-les-Bains, commune voisine de Passy (Site lycees.ac-rouen.fr et site panoramio.com)

Monument aux morts de Saint-Gervais-les-Bains, commune voisine de Passy (Site lycees.ac-rouen.fr et site panoramio.com)

Statue du monument aux morts de Morzine en Haute-Savoie

Statue du monument aux morts de Morzine en Haute-Savoie (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue du monument aux morts de Morzine en Haute-Savoie (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Quels choix et quel message pour Passy ?


Le choix de la variante du Poilu mourant en défendant le drapeau pour Passy n’a pas été fait au hasard.

La statue du monument aux morts de Passy 

La statue du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

La statue du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Pour comprendre l’originalité du monument aux morts de Passy, il est intéressant de le comparer à d’autres monuments du même type.

Le soldat de Passy est penché en arrière. La jambe droite, en appui sur le sol, porte le poids du corps alors que la jambe gauche est fléchie.

Statue du monument aux morts de Passy, Chef-lieu : jambe droite en appui sur le sol 

Statue du monument aux morts de Passy, Chef-lieu : jambe droite en appui sur le sol (cliché Bernard Théry)

Statue du monument aux morts de Passy, Chef-lieu : jambe droite en appui sur le sol (cliché Bernard Théry)

Statue du monument aux morts de Passy, Chef-lieu : jambe gauche fléchie vers l’arrière

Statue du monument aux morts de Passy, Chef-lieu : jambe gauche fléchie vers l’arrière (cliché Bernard Théry)

Statue du monument aux morts de Passy, Chef-lieu : jambe gauche fléchie vers l’arrière (cliché Bernard Théry)

Le soldat de Passy est représenté sans arme, les yeux mi-clos, le bras droit tendu vers le bas et le poing fermé.

Visage et casque du soldat du monument aux morts de Passy

Visage et casque du soldat du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Visage et casque du soldat du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

La statue de Passy « représente un artilleur dans une tenue et un équipement de 1916 ou 1917. […] » comme le montrent certains détails :

Le casque et son agrafe d’artilleur

Le casque Adrian n’équipera les poilus qu’à partir de l’automne 1915. Voir notre page « Du képi au casque Adrian »

Casque et visage du soldat du monument aux morts de Passy 

Casque et visage du soldat du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Casque et visage du soldat du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

La boîte rectangulaire du masque à gaz

Le soldat porte, apparemment, sur le côté gauche le 2e modèle de la boîte métallique rectangulaire de protection du masque M2, produit de mars 1916 à novembre 1918.

Voir notre page « Passerands gazés et vésiqués en 14-18 »

Ce boitier typique des fabrications à partir de fin 1916-début 1917 remplace les pochettes de compresse, puis la housse de rangement en tissu : « A partir du printemps 1916, les boîtes métalliques de rangement obtiennent une section rectangulaire et non plus ovale, permettant une plus grande contenance. » (site lesfrancaisaverdun-1916.fr et site royal-dragons.fr)

En 1917, apparaîtra le masque ARS 17, plus perfectionné et équipé d’une cartouche filtrante, avec un boîtier cylindrique. (site laguerre14-18.webnode.fr)
site guerredesgaz.fr)

Site bleuhorizon.canablog.com

Le soldat du monument aux morts de Passy et son équipement 

Le soldat du monument aux morts de Passy et son équipement (cliché Bernard Théry)

Le soldat du monument aux morts de Passy et son équipement (cliché Bernard Théry)

A l’arrière de la statue, on distingue nettement le brelage qui supporte les cartouchières ainsi que le bidon ; le drapeau français enveloppe l’épaule gauche du soldat

L’arrière de la statue du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

L’arrière de la statue du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Brelage équipé du poilu 

Brelage équipé du poilu (site armesfrancaises.free.fr)

Brelage équipé du poilu (site armesfrancaises.free.fr)

Le soldat du monument aux morts de Passy : bidon du poilu 

Le soldat du monument aux morts de Passy : bidon du poilu (cliché Bernard Théry)

Le soldat du monument aux morts de Passy : bidon du poilu (cliché Bernard Théry)

Le poilu de Passy est représenté le poing droit fermement serré, sans arme

Le soldat du monument aux morts de Passy : gros plan du bras droit tendu vers le bas et du poing fermé (cliché Bernard Théry)

Le soldat du monument aux morts de Passy : gros plan du bras droit tendu vers le bas et du poing fermé (cliché Bernard Théry)

Or, le soldat des monuments aux morts est souvent représenté avec une arme :

D’autres statues de monument aux morts représentant elles aussi un « Poilu mourant défendant son drapeau » présentent le soldat avec un fusil, voire un canon :

Statue du monument aux morts de Magnières, Meurthe-et-Moselle : Poilu mourant dans les bras de la Victoire et avec fusil  

 Statue du monument aux morts de Magnières, Meurthe-et-Moselle : Poilu mourant dans les bras de la Victoire et avec fusil (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue du monument aux morts de Magnières, Meurthe-et-Moselle : Poilu mourant dans les bras de la Victoire et avec fusil (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue du monument aux morts de Plonévez-du-Faou, Finistère : Poilu mourant défendant son drapeau, avec canon et fer de lance 

Statue du monument aux morts de Plonévez-du-Faou, Finistère : Poilu mourant défendant son drapeau, avec canon et fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue du monument aux morts de Plonévez-du-Faou, Finistère : Poilu mourant défendant son drapeau, avec canon et fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Exemples de monuments aux morts où le soldat est représenté avec une arme :

– Monument aux morts de Marignier (site http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/74164_Marignier.html )

– Monument aux morts de St-Julien-en-Genevois (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)  http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/9500/saint-julien-en-genevois-place/ )

Voir aussi la statue du monument aux morts Lingreville, Manche : « Poilu mourant défendant son drapeau », avec un fusil (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)
http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/7886/lingreville-place/

Et la statue du monument aux morts d’Allaire 56350 Morbihan : « Poilu avec drapeau » et fusil (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)
http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/31399/allaire-presdeleglise/

On observe aussi que même la hampe du drapeau est tronquée : elle est dépourvue de pointe

Le soldat du monument aux morts de Passy : la hampe du drapeau 

Le soldat du monument aux morts de Passy : la hampe du drapeau (cliché Bernard Théry)

Le soldat du monument aux morts de Passy : la hampe du drapeau (cliché Bernard Théry)

On trouve une statue identique sans fer de lance à Cajarc dans le Lot :

Le soldat du monument aux morts de Cajarc, Lot : « Poilu mourant défendant son drapeau », sans fer de lance 

Le soldat du monument aux morts de Cajarc, Lot : « Poilu mourant défendant son drapeau », sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Le soldat du monument aux morts de Cajarc, Lot : « Poilu mourant défendant son drapeau », sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

D’autres communes ont fait ce choix d’un drapeau sans fer de lance. Exemples :

Statue du monument aux morts d’Arques (62) : « Poilu mourant défendant son drapeau », sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr) http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/1866/arques-place/

– Statue du monument aux morts de Canisy, Manche : Poilu mourant défendant son drapeau, sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/17514/canisy-presdeleglise/

– Statue du monument aux morts de Cappelle-Broucq, Nord : Poilu mourant défendant son drapeau, sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/164/cappelle-brouck-place/

Statue du monument aux morts de Biville-la-Baignarde 76890 : Poilu mourant défendant son drapeau, sans fer de lance 

Statue du monument aux morts de Biville-la-Baignarde 76890 : Poilu mourant défendant son drapeau, sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue du monument aux morts de Biville-la-Baignarde 76890 : Poilu mourant défendant son drapeau, sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Habituellement la hampe du drapeau se termine par un fer de lance. C’est le cas, par exemple, à Campagnac-les-Quercy en Dordogne, pour la même statue :

Le soldat du monument aux morts de Campagnac-les-Quercy, Dordogne (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Le soldat du monument aux morts de Campagnac-les-Quercy, Dordogne (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Autres exemples :
– Statue du monument aux morts de Cappelle-Broucq, Nord : Poilu mourant défendant son drapeau, DESSIN (site monumentsmorts.univ-lille3.fr) http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/164/cappelle-brouck-place/

– Statue du monument aux morts de Saint-Pair-sur-Mer, Manche, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/7885/saint-pair-sur-mer-presdeleglise/ :

– Statue du monument aux morts de Saint-Rémy-sur Avre, Eure-et-Loir, avec fer de lance au drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/13999/saint-remy-sur-avre-place/

– Statue du monument aux morts de Charquemont, Doubs : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance au drapeau :

Statue du monument aux morts de Charquemont, Doubs : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance au drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue du monument aux morts de Charquemont, Doubs : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance au drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

– Statue du monument aux morts de Changy, Loire : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance au drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/8104/changy-presdeleglise/

Autres exemples de statue de monument aux morts avec fer de lance :

– Statue du monument aux morts de Craon, Mayenne : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance au drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/5414/craon-place/

– Statue du monument aux morts d’Ezy-sur-Eure, Eure : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/22599/ezy-sur-eure-place/

– Statue du monument aux morts de Serley, Saône-et-Loire : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance au drapeau et inscription « PRO PATRIA » (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/15335/serley-place/

Le drapeau de la statue de Passy ne comporte aucune inscription ; ce n’est pas toujours le cas :

Exemple, la statue en bronze du monument aux morts d’Uxegney, Vosges, Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance et inscriptions sur le drapeau (« Honneur… »), PRO PATRIA :

Statue en bronze du monument aux morts d’Uxegney, Vosges, Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance et inscriptions sur le drapeau (« Honneur… »), PRO PATRIA (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Statue en bronze du monument aux morts d’Uxegney, Vosges, Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance et inscriptions sur le drapeau (« Honneur… »), PRO PATRIA (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

D’autres monuments de Haute-Savoie ont, eux aussi, un drapeau avec fer de lance :

– Statue du monument aux morts de Chevaline : hampe avec pointe http://mapio.net/o/928820/

Voir aussi le monument aux morts de Vaulx (site http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/74292_Vaulx.html ), St-Cergues (site http://www.annuaire-mairie.fr/ville-saint-cergues.html ), Annecy-le-Vieux (site http://vdujardin.com/blog/article-trois-republique-sur-des-monuments-aux-morts-haute-savoie-55067591/ )

Autre détail du monument aux morts de Passy : à l’intérieur du ban, des obus sans fusée…            

Quatre obus d’artillerie lourde (diamètre extérieur 260 mm) sont placés aux 4 coins du monument aux morts de Passy, à l’intérieur du ban ;
ils ne servent pas à soutenir une chaîne délimitant le ban :

Quatre obus d’artillerie lourde (diamètre extérieur 260 mm) sont placés aux 4 coins du monument aux morts de Passy, à l’intérieur du ban (cliché Bernard Théry, octobre 2015)

Quatre obus d’artillerie lourde (diamètre extérieur 260 mm) sont placés aux 4 coins du monument aux morts de Passy, à l’intérieur du ban (cliché Bernard Théry, octobre 2015)

 

Passy, les fusées ont été dévissées, il n’y a plus de mécanisme de mise à feu :

Un des quatre obus d’artillerie lourde du monument aux morts de Passy 

Un des quatre obus d’artillerie lourde du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Un des quatre obus d’artillerie lourde du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Qu’est-ce que la « fusée » d’un obus ?

Chaque obus était équipé d’une « fusée » destinée à le faire exploser au moment voulu (Site passioncompassion1418.com)  :

Site passioncompassion1418.com)

Site passioncompassion1418.com)

Les divers systèmes de fusées d’obus de tête peuvent se ramener à 3 types :
– La fusée percutante, qui agit par le choc au moyen d’une amorce disposée pour éclater quand le projectile touche le sol; c’est la fusée obligatoire pour les obus à explosifs.
– La fusant fusante ou à temps, qui s’allume au départ du coup, et qui arrive à enflammer la charge au bout d’un temps plus ou moins long, réglable d’avance.
– La fusée à double effet comporte la réunion des 2 systèmes qui restent indépendants l’un de l’autre ; c’est celle qu’on emploie pour les obus à shrapnells dans la plupart des cas (ainsi si le mode fusant ne fonctionne pas, l‘obus éclatera grâce au mode percutant de la fusée, en touchant le sol).

Ill. : Fusée d’un obus allemand (site bleuhorizon, page grenades et obus : La ZmWM n’est destinée qu’aux Minenwerfer moyen (17 cm), graduée jusqu’à 21. Pour les Minenwerfer moyens et lourds, c’est la ZsumWM, graduée jusqu’à 25.  Site bleuhorizon.canalblog.com

Fusée d’un obus allemand (site bleuhorizon)

Fusée d’un obus allemand (site bleuhorizon)

Voir aussi le site bleuhorizon et le site humanbonb.free.fr (TOUT sur les fusées d’obus : photos, schémas, explications)

Un exemple de monument semblable à celui de Passy mais avec fer de lance, obus avec fusée et avec l’inscription « PRO PATRIA », à La Crouzille dans le Puy-de-Dôme

Monument aux morts de La Crouzille, Puy-de-Dôme : fer de lance, et obus avec fusées, et avec l’inscription « PRO PATRIA » 

Monument aux morts de La Crouzille, Puy-de-Dôme : fer de lance, et obus avec fusées, et avec l’inscription « PRO PATRIA » (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Monument aux morts de La Crouzille, Puy-de-Dôme : fer de lance, et obus avec fusées, et avec l’inscription « PRO PATRIA » (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Par comparaison, d’autres statues de monuments aux morts de Haute-Savoie où le soldat est droit et/ou avec des obus qui ont gardé leurs fusées ou mécanisme de mise à feu : Chatillon-sur-Cluses, Domancy, Thairy (St-Julien-en-Genevois), Cusy, Meythet, Fillinges, Chêne-sur-Semine ou La Chapelle-Rambaud

Monument aux morts de Domancy, commune voisine de Passy  

Monument aux morts de Domancy, commune voisine de Passy (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Monument aux morts de Domancy, commune voisine de Passy (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

Monument aux morts de Chatillon-sur-Cluses 

Statue du monument aux morts de Chatillon-sur-Cluses (site annuaire-mairie.fr)

Statue du monument aux morts de Chatillon-sur-Cluses (site annuaire-mairie.fr)

Monument aux morts de La Chapelle-Rambaud

Monument aux morts de La Chapelle-Rambaud (site cartesdefrance.fr)

Monument aux morts de La Chapelle-Rambaud (site cartesdefrance.fr)

Monument aux morts de Cusy 

Monument aux morts de Cusy (site mapio.net)

Monument aux morts de Cusy (site mapio.net)

Autres exemples de statue de monument aux morts avec bras droit tendu :

Statue du monument aux morts de Châtillon-sur-Loire, Loiret (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/25822/chatillon-sur-loire-rueroute/

– Statue du monument aux morts de Pignan, Hérault : sans fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/15341/pignan-place/

Autres exemples de « Poilu mourant défendant son drapeau » :

– Statue du monument aux morts de Tournon-d’Agenais, Lot-et-Garonne : Poilu mourant défendant son drapeau, sans fer de lance, PRO PATRIA (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/13449/tournon-dagenais-autre/

– Statue du monument aux morts de Vinassan, Aude : Poilu mourant défendant son drapeau, sans la partie supérieure de la hampe, PRO PATRIA (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/13154/vinassan-presdeleglise/

– Statue du monument aux morts de Vains, Manche : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/7898/vains-presdeleglise/

– Statue du monument aux morts d’Orsans, Aude : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/17853/orsans-autre/

– Statue du monument aux morts d’Ostricourt, Nord : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/552/ostricourt-presdeleglise/

– Statue en bronze du monument aux morts de Sauveterre-de-Guyenne, Gironde : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/13570/sauveterre-de-guyenne-presdeleglise/

– Statue du monument aux morts de Varaire, Lot : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/9001/varaire-rueroute/

Exemples de Poilu mourant défendant son drapeau avec Victoire ailée          

– Statue du monument aux morts de Les Fourgs, Doubs : Poilu mourant défendant son drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/26725/fourgs-place/

– Statue du monument aux morts de Honnecourt-sur-Escaut, Nord : Poilu mourant défendant son drapeau, avec pointe de lance qui a disparu (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/370/honnecourt-sur-escaut-place/

– Statue du monument aux morts de Vendeuil, Aisne : Poilu mourant dans les bras de la Victoire (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/2827/vendeuil-place/

Exemples de Poilu mourant défendant son drapeau avec deux bras entourant le drapeau :

Les « Poilus mourant défendant le drapeau » n’ont pas toujours le bras droit tendu ni le poing fermé.

Statue du monument aux morts du Vigan, Lot : Poilu mourant défendant son drapeau, avec le bas de la hampe brisé 

Statue du monument aux morts du Vigan, Lot : Poilu mourant défendant son drapeau, avec le bas de la hampe brisé (site lycees.ac-rouen.fr)

Statue du monument aux morts du Vigan, Lot : Poilu mourant défendant son drapeau, avec le bas de la hampe brisé (site lycees.ac-rouen.fr)

Par comparaison :

Statue du monument aux morts de Passy 

Statue du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

Statue du monument aux morts de Passy (cliché Bernard Théry)

On note que le poing du soldat de Passy est vertical, le pouce en haut, ce qui n’est pas le cas de toutes les statues de ce type… Ce choix renforce l’impression dominante, et le message !

– Statue du monument aux morts de Blaisy-Bas 21540 : Poilu mourant défendant son drapeau (site monumentsmorts.univ-lille3.fr) http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/16498/blaisy-bas-place/ )

– Statue du monument aux morts de Châteaubriant, Loire-Atlantique : Poilu mourant défendant son drapeau, l’entourant de ses deux bras (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/15380/chateaubriant-place/

– Statue du monument aux morts de Lalbenque, Lot : Poilu mourant défendant son drapeau, avec fer de lance (site monumentsmorts.univ-lille3.fr)

http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/8966/lalbenque-presdeleglise/

– Statue du monument aux morts de Frangy-en-Bresse, en Saône-et-Loire (site monumentsmorts.univ-lille3.fr) http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/monument/14872/frangy-en-bresse-place/

L’inscription centrale du monument aux morts de Passy : « Pour le Droit et l’Humanité » : Voir explications dans Vatusium 19, page 67)

Alors que c’est souvent l’inscription « PRO PATRIA » (« Pour la Patrie ») que l’on trouve sur les monuments…

Plaque centrale et palme du monument aux morts de Passy, Chef-lieu

Plaque centrale et palme du monument aux morts de Passy, Chef-lieu (cliché Bernard Théry)

Plaque centrale et palme du monument aux morts de Passy, Chef-lieu (cliché Bernard Théry)

Comment interpréter ces choix ?    Quel est donc le message du monument aux morts de Passy ? Voir nos pistes dans Vatusium 19, pages 66-67.

Après Jean-Pierre Soudan, maire de 1908 à 1919, c’est Henri Théophile Vallet qui devient maire de Passy et le restera de 1919 à 1944.

L’ensemble des éléments décrits tend à montrer que le monument aux morts de Passy délivre un message patriotique non belliqueux. (Voir explications dans Vatusium 19, p. 66)

Une autre originalité : le monument aux morts de Passy sert de tombeau à 6 soldats. Voir Vatusium 19, page 65.

Sources et sites à consulter pour en savoir plus :                    

site pierresdememoire http://pierresdememoire.fr/?page_id=300

site insee.fr http://www.insee.fr/fr/service/reviser/calcul-pouvoir-achat.asp?sommeDepart=8800&deviseDepart=AncFranc&anneeDepart=1921&deviseArrivee=Euro&anneeArrivee=2015

Site audealaculture.fr, monument d’Alzone : dessin Poilu mourant… avec Victoire  http://audealaculture.fr/sites/default/files/Archives/monument_alzonne.pdf

Site lycees.ac-rouen.fr http://lycees.ac-rouen.fr/anguier/memoire/spip.php?article694

site  panoramio.com http://www.panoramio.com/photo/92746505

site armesfrancaises.free.fr (brelage)   http://armesfrancaises.free.fr/FR%20Mle%201886%20M93.html

Site memorialgenweb.org  http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?idsource=45127 :

Sur Félicien Pinon : Site http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/auteur/2458/pinonfelicien/?elm=1520 : Mur, Poilu mourant défendant son drapeau, Vase(s), Palme(s)

Félicien Pinon est aussi l’auteur du monument aux morts de Sallanches (site http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?pays=France&idsource=2653&insee=74256&dpt=74&table= )

C’est lui aussi qui a construit le groupe scolaire au Chef-lieu de Passy : adjudication publiée dans La construction lyonnaise du 1er octobre 1911, page 226 (site http://collections.bm-lyon.fr/BML_01PER0030300543/ISSUE_PDF

monumentsmorts.univ-lille3.fr : Les Monuments aux Morts sculptés de la Première Guerre Mondiale en France : Site monumentsmorts.univ-lille3.fr, marbreries générales de Paris, Gourdon directeur http://monumentsmorts.univ-lille3.fr/auteur/50/marbreriesgeneralesdeparisgourdondir/ : Poilu mourant en défendant le drapeau (n°2152 du catalogue)

Autres sites présentant des monuments aux morts :
site mapio.net  http://mapio.net/o/928820/
site cartesfrance.fr  http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/74292_Vaulx.html
site annuaire-mairie.fr  http://www.annuaire-mairie.fr/ville-saint-cergues.html
site vdujardin.com  http://vdujardin.com/blog/article-trois-republique-sur-des-monuments-aux-morts-haute-savoie-55067591/
site lycees.ac-rouen.fr  http://lycees.ac-rouen.fr/anguier/memoire/spip.php?article906

Sur les masques à gaz :

site lesfrancaisaverdun-1916.fr http://www.lesfrancaisaverdun-1916.fr/uniforme-masque.htm

site royal-dragons.fr  http://www.royal-dragons.fr/fiche-vente-antiquite-militaire-boite-metallique-transport-masque-m2-3575.html

site laguerre14-18.webnode.fr  http://laguerre14-18.webnode.fr/les-dossiers/la-protection-contre-les-gaz/

En savoir plus : http://laguerre14-18.webnode.fr/les-dossiers/la-protection-contre-les-gaz/
site guerredesgaz.fr)  http://www.guerredesgaz.fr/Protection/Lesmasques/France/M2/masqueM2.htm

Site bleuhorizon.canablog.com  http://bleuhorizon.canalblog.com/archives/2007/05/18/4997577.html

Sur les fusées des obus :

Site passioncompassion1418.com http://www.passioncompassion1418.com/decouvertes/fusees.html

(autre page très documentée sur les fusées : http://www.passioncompassion1418.com/decouvertes/fusees_collection_fr.html )

Site bleuhorizon.canalblog.com  http://bleuhorizon.canalblog.com/archives/2007/05/08/4886367.html

Site humanbonb.free.fr (TOUT sur les fusées d’obus : photos, schémas, explications) : http://humanbonb.free.fr/indexFuseedobus.html

Bibliographie :

Mino Faïta et J. F. Vérove, Le temps du sacrifice, du deuil et de la reconnaissance durant la Grande guerre,  éditions de l’Astronome, 2015 ; livre CHePP disponible à la bibliothèque de Passy, p. 80.

Voir nos autres pages sur
– Passy pendant la grande Guerre
en particulier
 notre page consacrée au monument aux morts de Passy.

– Passy de 1920 à nos jours.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
– L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882
–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter