Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Les Passerands du 97e RIA en 14-18

Lire notre revue Vatusium n° 18, 2015 « Les Passerands dans la Grande Guerre », 1ère partie : 1914 et 1915.

Cette page BONUS complète notre article «  A la recherche des poilus de Passy » publié dans Vatusium n ° 18, pages 6 à 8.

46 Passerands (dont 14 tués et 14 blessés) au moins ont servi dans les rangs du 97e Régiment d’Infanterie Alpine (RIA) pendant la Grande Guerre. 

Un Passerand du 97e RIA

Un Passerand du 97e RIA, non identifié (Doc. Jean Perroud, Passy)

Un Passerand du 97e RIA, non identifié (Doc. Jean Perroud, Passy)

Un clairon du 97e RI 

Un clairon du 97e RI (site alpins.fr)

Un clairon du 97e RI (site alpins.fr)

Voici les noms de ces Passerands, classés par ordre alphabétique (état actuel de notre recherche ; en rouge les « morts pour la France », en bleu les  blessés).

Année 1914 (24 Passerands dont 10 tués et 9 blessés)

BAUD Jean Louis, classe 1912, Armée active, 97e RI de Modane, blessé le 4 septembre 1914 au col de Barémont dans les Vosges. Cité à l’ordre de l’Armée du 5 juin 1915 a subi l’amputation de la jambe droite. » Croix de guerre avec palme et Médaille militaire. (Vatusium n° 18, p. 19)
BIAVO Noël Jean Baptiste, classe 1910, réserviste 97e RI, a été tué le 19 août 1914 en Alsace à Flachslanden, au sud de Mulhouse. C’est la première victime de la guerre à Passy. Il avait… 24 ans et 8 mois. Voir ARTICLE récit détaillé, dans Vatusium n° 18, p. 12 à 14.
BESSON Joseph (Armand), classe 1913, Armée active, 97e RIA Modane à compter du 28 novembre 1913. Passé au 17e RI le 5 février 1915 ; passé au 109e RI le 23 mars 1915 ; tué le 1er avril 1915 à Bois Bouvigny dans le Pas-de-Calais.
BOUDION Pierre Marius, classe 1910, réserviste rappelé au 97e RI en août 1914 ; passé au 414e RI le 5 mars 1915 sous-lieutenant au 414e RI, tué à l’ennemi le 3 août 1916 à Verdun dans le secteur de Tavannes (Meuse).
BOUILLET Jean François, classe 1909, réserviste rappelé le 2 août 1914 au 97e RI, blessé le 22 octobre 1914 à à Maroeuil au N.O. d’Arras ; rejoint le dépôt le 17 décembre 1914. Placé en sursis d’appel, puis détaché à l’usine de Chedde le 12 juillet 1915. Relevé d’usine le 18 décembre 1916 ; aux armées le 29 décembre 1916. Passé au 158e RI le 29 décembre 1916 ; puis 30e RI, Intoxiqué par les gaz le 28 septembre 1918 devant Tahure (Marne), évacué sur hôpital Champigny, retour aux armées le 8 octobre 1918. (Vatusium n° 18, p. 31)
BUTTOUD Marcel Alphonse, classe 1914, Armée active, incorporé le 7 septembre 1914 au 97e RI., affecté à la 31ème le 8 septembre 1915 ; parti en renfort au 97e RIA le 15 décembre 1915 (mitrailleur), Blessé le 9 mai 1915 à Souchez [Souchez en Artois, au nord d’Arras, au sud de Liévin]. Cité à l’ordre du Rgt du 12 juillet 1917 ; Croix de guerre, étoile de bronze. Affecté à la C.M.B. le 19 décembre 1916, passé à la Compagnie de Mitrailleuses du 97e RIA,  tué du 23 au 31 juillet 1918 à Mareuil le Port Chaumuzy et Bois de Reims dans la Marne.
COTTIN Jean Alexis, classe 1902, réserviste  classé dans les services auxiliaires pour perforation du tympan droit, dans le service armé le 19 novembre 1914 au 97e RI de Chambéry ; en sursis du 19 octobre 1914 au 14 juillet 1915 ; détaché à l’usine de Chedde en février 1915 ; affecté au 97e RI le 31 janvier 1916 ; passé au 2e Rgt de Dragons le 1er juillet 1917. Campagnes contre l’Allemagne : détaché du 15 juillet 1915 au 11 mars 1919.
DESCRUY Albert (Béli), classe 1912, Armée active, incorporé au 97e RI à Bourg-St-Maurice le 10 octobre 1913 ; Parti au front une 1ère fois avec le 97e RIA (Bourg-St-Maurice) le 2 août 1914. Blessé le 16 août 1914 à Mulhouse, évacué le 19 août. Passé au 414e RI le 1er mars 1915. Revenu au front une 2ème fois avec le 414e RI le 15 avril 1915 ; 11e Compagnie le 14 mars 1916. Nommé caporal le 29 mars 1917. Caporal au 414e RI., tué le 3 juillet 1917 à Craonne Vauclerc dans l’Aisne. Cité à l’ordre de la Division au G.G. le 2 août 1917.
GINDRE François Ulric Hermand, classe 1909, réserviste rappelé au 97e RI ; parti au front le 14 août 1914 ; sergent le 1er décembre 1915 au 97e RI blessé le 17 mars 1916 à Vaux au nord-est de Verdun ; cité à l’ordre du Régiment du 28 juin 1917 et à l’ordre de la Division du 27 septembre 1920 (pas de libellé) ; Croix de guerre avec une étoile d’argent et une de bronze ; médaille militaire.
GUICHONNET Armand, classe 1906, Réserviste rappelé au 97e RI de Chambéry, nommé caporal fourrier le 14 août 1914, sergent fourrier le 3 septembre 1914. Placé en sursis d’appel à l’usine de Chedde à partir du 26 octobre 1914, puis détaché. A la Société générale d’explosifs à Lamarche-sur-Saône (c.d.o.) par ordre du ministère de la guerre (Société des Poudres à Chedde) le 30 janvier 1915. Passé au 29e RI le 1er juillet 1917 ; au 27e RI le 30 juin 1918. Démobilisé le 1er avril 1919.
LAFORTERY Octave Emile, classe 1909, réserviste rappelé au 97e RI ; blessé à Ecurie à l’ouest de Roclincourt, au nord d’Arras (Pas-de-Calais) le 11 décembre 1914 (fracture du fémur gauche avec raccourcissement de 5 cm), voir  Vatusium n° 18, p. 31. Placé en sursis d’appel, puis détaché à l’usine de Chedde le 15 juillet 1915. Rayé des contrôles le 13 octobre 1916.
LAPORTE Joseph Eugène, classe 1908, Réserviste rappelé au 97e RI. Placé en sursis d’appel, puis détaché à l’usine de Chedde le 7 juillet 1915. Passé au 7e Rgt de Cuirassiers le 1er juillet 1917. Passé au 97e RI le 10 avril 1918. Relevé d’usine et rentré au dépôt le 1er juin 1918 (loi du 10 août 1917) ; Démobilisé le 31 mars 1919.
LORATO Simon Vincent, classe 1910, réserviste rappelé au 97e RI, blessé le 2 octobre 1914 devant Arras  (Vatusium n° 18, p. 31).
MILLION Léon François, classe 1911, Armée active, incorporé au 97e RIA à compter du 9 octobre 1912. Soldat de 1ère classe au 97e RIA. Campagnes contre l’Allemagne. « Aux armées du 2 août 1914 au 20 août 1919. » Cité à l’ordre du régiment le 18 novembre 1916 (bataille de la Somme et à l’ordre du régiment du 7 mai 1918 dans les Vosges. Croix de guerre, étoile de bronze.
NOGUET Gaston Henri, classe 1913, Armée active, incorporé au 97e RI le 3 septembre 1914 ; passé au 30e RI le 19 novembre 1914, cap-fourrier au 30e RI, mort de ses blessures de guerre le 16 mars 1915 à Dompierre dans la Somme.
PEILLET Maurice Jean, classe 1912, Armée active, 97e RIA, tué à l’ennemi le 22 août 1914 à Flaschlanden au sud de Mulhouse, en Alsace (Vatusium n° 18, p. 12).
PERROLAZ François Emile, classe 1915, Armée active, incorporé au 97e RI le 15 décembre 1914 ; blessé le 25 septembre 1915 à Souchez en Artois, impotence fonctionnelle au bras.
PERROUD Raymond Rodolphe, classe 1909, réserviste rappelé le 2 août 1914 au 97e RI ; caporal au 297e RI, mort le 16 janvier 1915 à Thann dans le Haut-Rhin, cote 425, de ses blessures de guerre.
PERTIN Joseph Abraham, classe 1911, Armée active, 97e RI, blessé par balle au coude droit avec limitation de la flexion le 19 août 1914 ; fait prisonnier le 19 août 1914 à Flaxlanden au sud de Mulhouse, en Alsace, interné à Sennelager jusqu’au 15 déc. 1918.
PETIT-JEAN-GENAT Eugène, classe 1915, incorporé le 15 décembre 1914 au 97e RI ; passé au 22e Btn de Chasseurs le 11 mai 1915, blessé à la main droite le 24 août 1916 à Maurepas dans la Somme ; amputé et réformé le 1er avril 1917 ; Médaille militaire.
PISSARD Jean Henri, classe 1912, Armée active, 97e RI, tué le 14 sept. 1914 à l’hôpital de Crémieu, Isère. (Vatusium n° 18, p. 20)
RICHELMY Marcel Joseph, classe 1915, Armée active, Incorporé au 97e RI le 15 octobre 1914, passé au 3e Rgt de Zouaves le 23 mai 1915, puis au 3e Rgt bis de Zouaves le 4 juin 1915 ; caporal le 1er octobre 1915, sergent le 6 juin 1916, tué le 17 avril 1917 secteur du Mont Haut dans la Marne.
VALLET Louis Victor Raymond, classe 1912, Armée active, 97e RI, blessé le 19 août 1914 à Mulhouse. (Vatusium n° 18, p. 12)
VIGUET-CARRIN Eugène Edouard, classe 1912, Armée active, incorporé le 27 novembre 1913 au 97e R.I.; aux Armées le 14 août 1914 ; fait prisonnier le 28 sept. 1914 à St-Benoît-la-Chipotte, dans les Vosges, interné à Fuchlem ; rapatrié d’Allemagne le 26 janvier 1919.

Année 1915 (ajouter 6 Passerands dont 3 tués)

BAUD Claudius Marie Marcel, classe 1916, Armée active, né aux Gets (canton de Taninges), garçon de chambre habitant aux Gets. Incorporé au 97e RI le 8 avril 1915 ; passé au 9e Btn du 97e RI le 6 décembre 1915, puis au 30e RI le 20 juin 1916 ; cité à l’ordre de la Brigade du 25 octobre 1917, Croix de guerre ; « disparu » le 25 avril 1918 au mont Kemmel (Belgique), fait prisonnier, interné à Stendal ; rapatrié d’Allemagne le 23 novembre 1918 ; rentré au dépôt le 26 décembre 1918 ; passé au 358e RI le 1er février 1919 (aux armées) ; passé au 151e RI le 15 mai 1919 ; démobilisé le 17 septembre 1919, se retire à St-Gervais. Inscrit par erreur sur le monument aux morts de Passy.
BAVOUX Gabriel François, classe 1916, Armée active, incorporé au 97e RI le 8 avril 1915, soldat de 1ère classe le 17 août 1915 ; passé au 9e Bataillon de dépôt du 97e RI en campagne (34e compagnie) le 6 décembre 1915. 97e RIA, décédé le 4 juin 1916 de blessures de guerre à l’ambulance 5/38 à Ménil-la-Tour en Meurthe-et-Moselle. Il avait 19 ans.
BUTTOUDIN Ernest Elie, classe 1903, réserviste, classé dans le service auxiliaire ; classé dans le service armé en janvier 1915 au 97e RI ; entré à l’hôpital le 26 mai 1915 pour bronchite ; détaché le 20 août 1915 à l’usine Bauer 140 rue St-Maur à Paris.
BUTTOUDIN Joseph François, classe 1916, Armée active, incorporé au 97e RIA à compter du 8 avril 1915 ; 2e classe ; passé au 111e Régt d’Infanterie le 16 juin 1916, puis au 321e Régt d’Infanterie le 5 juillet 1916,  tué le 24 octobre 1916 à Douaumont dans la Meuse ; il avait 19 ans.
CLERC Louis Félix, classe 1916, Armée active, incorporé au 30e RI le 8 avril 1915 ; passé au 97e RI le 4 décembre 1915, puis au 30e RI le 20 juin 1916. Décédé le 19 juin 1917 des suites de ses blessures de guerre à l’ambulance 2/14 à Oeuilly dans l’Aisne, Chemin des Dames.
SARTORIO Pascal, classe 1900, réserviste rappelé au 30e RI d’Annecy ; passé le 1er octobre 1914 au 107e Territorial d’infanterie ;  parti au front le 10 novembre 1914 ; passé au 97e RI le 4 décembre 1915, puis 140e RI ; aux armées du 11 novembre 1914 au 28 janvier 1919.

Année 1916 (ajouter 1 Passerand)

CHAPPAZ Henri Auguste, classe 1905, réserviste rappelé au 30e RI ; passé au 97e RI le 23 septembre 1916 ; disparu le 29 octobre 1916 aux tranchées de la Maisonnette près de Biaches dans la Somme, juste en face de Péronne ; fait prisonnier, rapatrié le 17 décembre 1918 ; passé au 30e RI le 18 janvier 1919.

Année 1917 (ajouter 3 Passerands)

DUCA Joseph Alphonse, classe 1906,  réserviste rappelé le 4 août 1914 au 4e Rgt du génie jusqu’au 14 juillet 1915 ; sursis détaché du 15 juillet 1915 au 30 juin 1917 ; armées du 1er juillet 1917 au 12 mars 1919 au 97e RI.
PERROUD Joseph, classe 1918, Armée active, incorporé le 1er mai 1917 au 97ème RIA ; passé au 15e RI le 22 mars 1918. Cité à l’ordre du Régiment n° 146 du 10 décembre 1918. Nommé caporal le 14 janvier 1919, sergent le 27 août 1919. Rejoint le dépôt le 28 août 1919 ; renvoyé dans ses foyers le 12 juin 1920.
VOUILLOZ François Ferdinand, classe 1899, Territorial mobilisé en août 1914 au 1er Btn Territorial de Chasseurs à pied. A l’hôpital n° 1 le 18 septembre 1914 ; détaché à l’usine de Chedde depuis sa convalescence à une date inconnue. Passé au 97e RI le 1er juillet 1917. Mis en congé le 28 février 1919.

Année 1918 (ajouter 12 Passerands dont 1 tué et 2 blessés)

BOUCHARD Jules Adrien, classe 1891, Réserve de la territoriale ; Services auxiliaires en 1893 ; classé service armé le 23 décembre 1914 ; incorporé au 28e Btn  Chasseurs le 20 mars 1915. Passé au 2e Rgt de Dragons le 1er juillet 1917, puis au 7e Rgt de Cuirassiers le 1er octobre 1917 ; au 97e RI le 10 avril 1918. Campagnes contre l’Allemagne : du 20 mars 1915 au 21 décembre 1918. Libéré définitivement le 20 décembre 1918.
COSSARD Edouard François, classe 1906, réserviste rappelé au 51e Btn de Chasseurs ; blessé le 26 septembre 1914  à Lihons dans la Somme ; évacué le 9 décembre 1914 à Ypres pour pieds gelés ; sergent le 1er avril 1915 ; blessé le 29 juillet 1915 au Barrenkopf près de Munster en Alsace ; Passé au 97e RI le 10 juin 1918, puis au 11e Btn de Chasseurs le 25 juillet 1918.
DECRET Armand Albert, classe 1908, réserviste classé services auxiliaires le 14 octobre 1914. Incorporé au 10e Rgt d’artillerie à pied à Lyon le 15 décembre 1914. Détaché à l’usine de Chedde le 7 février 1915 ; passé au 7e Rgt de Cuirassiers le 1er octobre 1917. Classé services auxiliaires apte à la zone des armées le 2 octobre 1917. Passé au 97e RI le 10 avril 1918. Démobilisé le 24 juillet 1919.
DESCRUY Marcel Adolphe, classe 1906, réserviste relevé d’usine et passé au 97e RI le 10 avril 1918 ; passé au 104e Rgt d’artillerie lourde le 24 septembre 1918 ; passé au 5e Rgt du génie le  31 janvier 1919. Démobilisé le 31 mars 1919.
DUCOUDRAY Eugène Alexandre, classe 1892, Territorial rappelé 4 au 107e RI ; détaché à la poudrerie de Chedde le 2 février 1915. Passé au 22e Btn de chasseurs le 1er juillet 1917 ; au 6e RI coloniale le 4 juin 1918 ; passé au 97e RI le 4 septembre 1918. Campagnes contre l’Allemagne : du 3 août 1914 au 1er octobre 1919.
FIVEL Théophile-Lucien, classe 1908, réserviste rappelé le 3 août 1914. Passé au 99e RI à Vienne le 2 septembre 1914 ; Placé en sursis d’appel jusqu’à nouvel ordre au titre de l’usine de Chedde le 5 juillet 1915 ; détaché à la même usine à dater du 15 juillet 1915. Passé au 7e Régt de Cuirassiers le 1er octobre 1917. Passé au 97e RI le 10 avril 1918. Démobilisé le 21 juillet 1919.
GRUZ Félix Hubert, classe 1895, Territorial rappelé au 107e RIT ; aux armées le 16 septembre 1914 ; détaché le 24 juillet 1915 à l’usine de La Bessée à l’Argentière ; hôpital mixte d’Annecy du 7 avril au 11 mai 1917 ; passé au 7e Cuirassiers le 1er juillet 1917 ; passé au 97e RI le 10 avril 1918 (armées). Campagnes contre l’Allemagne : intérieur du 3 août au 15 septembre 1914 ; armées du 16 septembre 1914 au 23 juillet 1915 ; détaché du 24 juillet 1915 au 9 avril 1918 ; armées du 10 avril au 17 janvier 1919. Démobilisé le 17 janvier 1919.
MERIEUX Joseph Léon, classe 1905, réserviste rappelé au 2e Artillerie de campagne en août 1914 ; nommé brigadier le 26 août 1914 ; détaché à l’usine de Chedde le 15 juillet 1915 ; relevé d’usine par application de la loi du 10 août 1917 ; passé au 7e Rgt de Cuirassiers le 1er octobre 1917, au 97e RI le 10 avril 1918 ; démobilisé le 27 mars 1919.
NOGUET Marc, classe 1916, Armée active, sergent au 97e RIA., tué le 15 octobre 1918 à Hooglede en Belgique. AUCUNE REPONSE ADHS ; mais fiche Mort pour la France et figure sur le Monument aux morts de Passy.
PUGNET Alexandre Eugène, classe 1894, Territorial rappelé le 8 août 1914 au 14e Escadron territorial du Train ; puis 14e Btn terrritorial du génie ; sursis d’appel à l’usine de Chedde le 28 janvier 1915 (jusque 1er juillet 1917) ; campagne contre l’Allemagne du 8 août 1914 au 28 janvier 1915 et du 1er juillet 1917 au 2 février 1919 : 7e Rgt de Cuirassiers le 1er juillet 1917, puis 97e RI le 10 avril 1918.
SIGAUD Henri-Pierre-Auguste, classe 1913, Armée active, 97e RI en 1918, déjà blessé en décembre 1914, blessé le 3 juin 1918  à La Courtille Montaigu dans l’Aisne : plaie à la joue gauche par éclat d’obus. Cité à l’ordre du génie Div. le 20 décembre 1918 : Croix de guerre.
TISSOT Pierre Joseph, classe 1907, réserviste rappelé au 4e Génie ; détaché à l’usine de Chedde en juillet 1915 jusqu’au 31 mai 1918. Relevé d’usine par application de la loi du 10 août 1917 ; rentré au dépôt le 1er juin 1918. Passé au 7e Rgt du Génie le 5 juin 1918 ; au 97e RI le 10 avril 1918.

Photo du 97e de Grenoble période 1916-1918 

Photo du 97e de Grenoble période 1916-1918 (Site lagrandeguerre.cultureforum.net)

Photo du 97e de Grenoble période 1916-1918 (Site lagrandeguerre.cultureforum.net)

97e RI, 3e section de mitrailleuses en décembre 1913 

: 97e RI, 3e section de mitrailleuses en décembre 1913 (Site alpins.fr)

: 97e RI, 3e section de mitrailleuses en décembre 1913 (Site alpins.fr)

Sources et sites à consulter pour en savoir plus :                                                                      

ADHS site des Archives départementales de Haute-Savoie

JMO du 97e RIA (Mémoire des hommes Journaux des unités 1914-1918) : Journaux des marches et opérations des corps de troupe > Régiments et bataillons > Infanterie > Régiments d’infanterie > 97e RI

Historique du 97e RI :
Site de Frédéric Dumoulin 97e Régiment d’Infanterie alpine (Division Barbot) Historique de guerre (1914 – 1918)
Site chtimiste  : cliquer sur Régiments ; puis 97e RI

Site heraut-tribune.com  : carnet de guerre Mémoire et Histoire 1914-1918 : Carnets de guerre de Pierre Pasquier, caporal au 97e Régiment d’Infanterie Alpine – Mino Faïta, éd. de l’Astronome

Site mémoire-des-alpins.com   (photos uniformes du 97e RIA) ;  Site lagrandeguerre.cultureforum.net : Photos du 97e  ; Site alpins.fr : photos

Voir nos autres pages sur
– Passy pendant la grande Guerre
en particulier
 

Le Passerand Joseph Besson du 109e RI tué à N.D. de Lorette le 1e avril 1915 (en construction)

Les troupes alpines

et notre page consacrée au monument aux morts de Passy.

– Passy de 1920 à nos jours.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
– L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882
–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter