Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Aimer à Passy, mourir dans les Vosges : Félix Fivel-Démoret, tué le 27 août 1914

Lire notre revue Vatusium n° 18, 2015 « Les Passerands dans la Grande Guerre », 1ère partie : 1914 et 1915.

Félix Fivel-Démoret a été incorporé au 22e Bataillon de Chasseurs à pied à compter du 9 octobre 1905 et nommé caporal le 11 octobre 1906.

Félix Fivel-Démoret au service militaire. Un repas au 22e Chasseurs. La présence d’enfants confirme que la photo a été prise avant la guerre ; Félix Fivel-Demoret est sans doute assis parmi les caporaux assis au milieu du premier rang (Doc. Claude Bibollet, son petit-fils)

Félix Fivel-Démoret au service militaire. Un repas au 22e Chasseurs. La présence d’enfants confirme que la photo a été prise avant la guerre ; Félix Fivel-Demoret est sans doute assis parmi les caporaux assis au milieu du premier rang (Doc. Claude Bibollet, son petit-fils)

Le 4 juin 1908, Félix Fivel-Démoret épouse Marie Aline Fivel-Démoret, à la mairie de Passy :

Photo du mariage de Félix Fivel-Démoret et Marie Aline devant la mairie de Passy (Doc. Claude Bibollet)

Photo du mariage de Félix Fivel-Démoret et Marie Aline devant la mairie de Passy (Doc. Claude Bibollet)

1er rang de gauche à droite : GRUZ René, GRUZ Cécile, JACCOUX François Henri, FIVEL-DEMORET Eudoxie, JACCOUX Pierre François, FIVEL-DEMORET Victorine, FIVEL-DEMORET Félix (le marié), FIVEL-DEMORET Marie Aline (la mariée), FIVEL-DEMORET Jacques François et Hélène, FIVEL Marie Geneviève, FIVEL-DEMORET Léonidas, BIBOLLET Joseph Henri.
2ème rang : FIVEL-DEMORET Arsène, FIVEL Alice, FIVEL-DEMORET Ulysse, FRARET Augustine, FIVEL-DEMORET Armand, FIVEL-DEMORET Cécile, FIVEL-DEMORET Modeste, FIVEL Marie Caroline, FIVEL-DEMORET Emma, METRAL Octavie
3ème rang : GRUZ Félix, FIVEL-DEMORET Léonie ; ? ; ? ; ? ; FIVEL Pierre Hippolyte.

Voir la photo de Félix et Marie Aline Fivel-Démoret le jour de leur mariage, devant la mairie de Passy, le 4 juin 1908 dans notre revue Vatusium n° 10 page 25.

Félix Fivel-Démoret fait partie de ces jeunes mariés de Passy tués peu après leur mariage. Exemples :
VALLET Joseph Clovis, classe 1907, marié le 14 avril 1914 avec Bossonney Sophie Judith, « tué à l’ennemi » à La Roche St-Martin dans les Vosges le 29 août 1914 ;
FIVEL Auguste, classe 1908, marié avec Jaccoux Marie Augustine le 23 avril 1914, « tué à l’ennemi » à Lesseux (St-Dié) dans les Vosges le 23 septembre 1914 ;
SOCQUET-JUGLARD Joseph Emile, classe 1907, marié à Passy le 28 janvier 1913 avec Bapney Nathalie Octavie, mort des « suites de ses blessures de guerre » à Suippes dans la Marne, château de Nautivet, ambulance 5,  le 25 février 1915.

Ses « périodes » de réserviste

Après son mariage, il a accompli une 1ère période d’exercices dans le 22e Btn de Chasseurs à pied du 29 août au 20 septembre 1910 et une 2ème période d’exercices dans le 11e Btn de Chasseurs à pied du 29 mai au 14 juin 1912.

Carte envoyée par Félix Fivel-Demoret aux Juillards à son épouse Aline, depuis le camp de La Valbonne*, le 2 juin (1912 ?) pendant son service militaire. Le caporal Fivel-Démoret du 22e, à gauche, avec des chasseurs du 11e (Doc. Claude Bibollet)

Carte envoyée par Félix Fivel-Demoret aux Juillards à son épouse Aline, depuis le camp de La Valbonne*, le 2 juin (1912 ?) pendant son service militaire. Le caporal Fivel-Démoret du 22e, à gauche, avec des chasseurs du 11e (Doc. Claude Bibollet)

idem, détail.

idem, détail.

carte postale 1912 06 02 texte web

* Le camp militaire de La Valbonne est situé dans l’Ain. Implanté à la fin du XIXe siècle, le camp est d’abord constitué de tentes de toile pour le casernement des troupes, puis de baraquements. L’école d’application pour le tir de l’infanterie était située sur le camp, au début du xxe siècle.

Camp_laValbonne_1914

Félix Fivel-Démoret est tué le 27 août 1914 dans les Vosges, près de Saint-Dié. Voir le récit sur notre page « Combats du 11e bataillon de chasseurs alpins autour de St-Dié le 27 août 1914 »  

Voir nos autres pages sur
 
Passy pendant la grande Guerre
en particulier
notre page consacrée au monument aux morts de Passy.

– Passy du XXe siècle à nos jours.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
 L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882
–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter