Culture, Histoire et Patrimoine de Passy

Inauguration à Passy de la plaque commémorative Hommage aux tués de l’atelier de cheddite pendant la Grande Guerre, 16 déc. 2016

Written By: BT

Lire notre revue Vatusium n° 18, 2015 « Les Passerands dans la Grande Guerre », 1ère partie : 1914 et 1915.

Cette page BONUS complète notre article « Surveillance, paranoïa, réalité à l’usine de Chedde » publié dans Vatusium n ° 18, pages 46 à 48.

Introduction : voir nos pages
– « La production de la cheddite à Passy en 14-18 »
« L’explosion du 16 février 1915 »

Une plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 a été dévoilée par M. Kollibay, maire de Passy à l’entrée de l’usine de Chedde le VENDREDI 16 DECEMBRE 2016.

Les 7 victimes sont présentées dans notre revue Vatusium n ° 18, page 48. Seul le jeune polytechnicien Jean Babu a été déclaré « mort pour la France » ; il a paru juste aux membres de notre association CHePP de rendre hommage à toutes ces personnes qui ont perdu la vie en travaillant pour l’effort de guerre.

Une des victimes, l’ingénieur Jules Maire, avait déjà eu le bras emporté le 26 décembre 1914 dans une première explosion pendant le chargement d’un obus ; le 16 février,  il assistait à l’essai en qualité de spectateur… Voir Vatusium n° 18, page 48 et notre page « La production de la cheddite à Passy en 14-18 »
« Hommage aux tués de l’atelier de cheddite pendant la grande Guerre. Explosion du 16 février 1915 »

Plaque commémorative « Hommage aux tués de l’atelier de cheddite pendant la grande Guerre. Explosion du 16 février 1915 » 

Plaque commémorative « Hommage aux tués de l’atelier de cheddite pendant la grande Guerre. Explosion du 16 février 1915 » (cliché Bernard Théry, 16 décembre 2016)

Cette cérémonie a eu lieu en présence de M. Serge Paget, Directeur de l’usine, de M. Pierre Dupraz, président de CHePP, de membres de l’association « Culture Histoire et Patrimoine de Passy », d’un représentant de l’association « Mémoire de Chedde », des représentants d’associations d’anciens combattants, Jean-Pierre Crettenand et M. Baudier de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie, des élus Danièle Dumax-Baudron, de la Commission municipale « Fêtes/Manifestations », Michel Duby et Annette Bordon, l’ancien maire Gilbert Perrin, et de représentants du personnel de l’usine, Marcel Mazzetino et Joël Rimbaud de la CGT.

Cette commémoration a été initiée, dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, par notre association « Culture Histoire et Patrimoine de Passy ».

Cette plaque en bronze rappelle le souvenir des 7 victimes du 16 février 1915 et de deux autres victimes de la période 14-18.

L’entrée de l’usine de Chedde avant le dévoilement de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 

L’entrée de l’usine de Chedde avant le dévoilement de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 (cliché Bernard Théry, 16 décembre 2016)

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 :
prise de parole du maire de Passy, M. Kollibay 

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 : prise de parole du maire de Passy, M. Kollibay (cliché Bernard Théry, 16 décembre 2016)

Circonstances de l’accident du 16 février 1915

Le président de CHePP, M. Pierre Dupraz, a rappelé les circonstances de l’accident : Voir les détails sur notre page « L’explosion du 16 février 1915 »

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 :
Le président de CHePP, M. Pierre Dupraz, rappelle les circonstances de l’accident 

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 : Le président de CHePP, M. Pierre Dupraz, rappelle les circonstances de l’accident (cliché Bernard Théry, 16 décembre 2016)

Dévoilement de la plaque commémorative

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 :
M. le maire de Passy dévoile la plaque 

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 : M ; le maire de Passy dévoile la plaque (cliché Bernard Théry, 16 décembre 2016)

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 :
M. Kollibay, maire de Passy, M. Serge Paget, et M. Pierre Dupraz entourent la nouvelle plaque

Inauguration de la plaque commémorative de l’explosion du 16 février 1915 : M. Kollibay, maire de Passy, M. Serge Paget, et M. Pierre Dupraz entourent la nouvelle plaque (cliché Bernard Théry, 16 décembre 2016)

Echos dans la presse
Dauphiné Libéré du dimanche 18 décembre 2016 :

DL 2016 12 18

DL 2016 12 18

Le Messager du 22 déc. 2016

Pourquoi cette démarche ?

Le Livre d’or national consacré aux « Morts pour la France » place Jean Babu dans la liste des victimes de Passy « mortes pour la France » :

Livre d’or de la commune de Passy, page 1

Livre d’or de la commune de Passy, page 1

Livre d’or de la commune de Passy, page 2 (extrait)

Livre d’or de la commune de Passy, page 2

La Base de données des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale confirme cette information :

Fiche décès de Jean Babu 

Fiche décès de Jean Babu (site Mémoire des hommes, Base de données des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale)

Par ailleurs, BABU Jean  est inscrit sur le Monument commémoratif de l’École Polytechnique situé dans la cour du Ministère de la Recherche, 21 rue Descartes anciennement Ecole Polytechnique – « A la gloire des polytechniciens morts pour la France » :

Le Monument aux morts 1914-1918, conçu par Gustave Umbdenstock, professeur d’architecture à l’École de 1919 à 1936 a été inauguré en 1926, cour d’honneur de l’école. La victoire ailée de Ségoffin est placée devant le monument « A la gloire des Polytechniciens morts pour la France ».  (site polytechnique.edu)

Monument commémoratif de l’École Polytechnique
(anciens locaux de l’Ecole polytechnique, Paris, 5e arrondisst), 1924

Monument commémoratif de l’École Polytechnique , (Paris, 5e arrondissement), 1924. Victor Ségoffin (Phot. Établissement photographique et cinématographique des armées, site insitu.revues.org)

Remarque : Le Monument aux morts de l’École polytechnique a été rénové le 8 octobre 2014. Depuis 1794, près de 2000 polytechniciens ont donné leur vie pour la patrie. (site polytechnique.edu.fr)

Rénovation du monument de l’Ecole polytechnique en 2014, Palaiseau 

Rénovation du monument de l’Ecole polytechnique en 2014, Palaiseau (site polytechnique.edu/fr)

Voir aussi le site x-monument.polytechnique.org  :

1980 noms sont maintenant gravés sur le monument, triés par année de décès, depuis la campagne d’Egypte en 1799 jusqu’à la guerre d’Algérie en 1961 en passant par St Domingue, Austerlitz, Saragosse, La Moskowa, Waterloo, Constantine, Sébastopol, Puebla, Sedan, Tombouctou, Verdun, Mers el Kebir, Auschwitz, Hanoï….

Jean Babu est la seule des 7 victimes du 16 février 1915 à avoir été reconnue comme « Mort pour la France ».

Cet oubli méritait d’être réparé. Mais qui étaient les 6 autres victimes ?

Une consultation des actes de décès à la mairie de Passy nous a permis de retrouver les noms de toutes ces personnes :

Ces actes ont été dressés « le 17 février 1915 à cinq heures du soir sur la déclaration de Bruno Adolphe cinquante ans et Baudin Louis trente-six ans, tous deux directeurs des Usines de Chedde et domiciliés en cette commune, voisins du défunt, qui, lecture faite, ont signé avec Nous, Jean Pierre Soudan, Maire de Passy. »

Décès de DAUTRICHE Henri
Le 16 février 1915, cinq heures du soir, Henri Dautriche, né à Lille (Nord) le 4 octobre 1876, Ingénieur Principal Militaire des Poudres, fils de Henry Auguste et de Céline Gruson, sans profession, domiciliés à Lille (Nord), marié à Marie Damoy, est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde présente commune. [Il avait 38 ans]

Le Site memorialgenweb.org, page memorial3  précise que DAUTRICHE Henri  était polytechnicien, « Promotion : 1896 – Ingénieur des poudres et salpêtres – Tué en service lors d’une explosion. » : Cette fiche apparaît dans le relevé suivant : 75 – Paris 05 – Monument commémoratif de l’École Polytechnique – par Bernard TISSERAND

Décès de MAIRE Jules
Le 16 février 1915, cinq heures du soir, Jules Maire, né à Lunéville (Meurthe-et-Moselle) le 30 novembre 1879, Directeur des laboratoires de la société Universelle d’Explosifs, fils de Jules Joseph Maire et de Marie Octavie Collin, sans profession, demeurant à Argenteuil (Seine-et-Oise), marié à Julie Coumates, est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde présente commune. [Il avait 35 ans]

Décès de DARIER Jean Antoine
Le 16 février 1915, cinq heures du soir, Jean Antoine Darier, né à Monsbonnot [Montbonnot] Saint-Martin (Isère) le 1er mars 1867, Directeur  des Ateliers de fabrication d’Explosifs, fils des défunts Louis Darier et de Julie Giroud, marié à Joséphine Perrod, est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde. [Il avait 48 ans]

Décès de BABU Jean Le 16 février 1915, cinq heures du soir, Jean Babu, né à Paris (Seine) [en réalité né au Mans (Sarthe) le 5 mai 1891, selon sa fiche décès, le Livre d’or et le Site memorialgenweb] âgé de 23 ans environ, [en réalité il avait presque 24 ans] ingénieur des Poudres et Salpêtres, fils (noms et prénoms inconnus des comparants), célibataire, est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde.
Mention ajoutée en marge : « Mort pour la France. Renvoi approuvé. Décision ministérielle du 20 décembre 1923. Rectifié par jugement du tribunal civil de Bonneville, en date du 20 novembre 1917 et transcrit le 30  novembre 1917 [à Passy]. Passy le 30 novembre 1917. Le Maire J.P. Soudan »

Acte de décès de Jean Babu 

Acte de décès de Jean Babu (mairie de Passy)

Le Site memorialgenweb.org, page memorial3  précise que Jean Babu est inhumé à  Paris 12 au cimetière de Bercy et qu’il appartenait à la Promotion 1910 – Ingénieur chimiste aux usines d’explosifs de Chedde

Décès de Jules POT
Le 16 février 1915, huit heures du soir, Jules Pot né à Chamonix (Haute-Savoie) le 6 mai 1896, manœuvre, fils de Jacques Pot et Marie Emma Balmat, tous deux cultivateurs et domiciliés à Chamonix (Haute-Savoie), célibataire, est décédé en son domicile au hameau de Chedde présente commune. [Il avait 18 ans]

Fiche matricule ADHS de Jules Pot :
« décédé le 16 février 1915, antérieurement à son incorporation, à Passy (Haute-Savoie) »

Fiche matricule ADHS de Jules Pot

Décès de PARMENTIER Léon
Le 16 février 1915, cinq heures du soir, Léon Parmentier né à Livry Gargan (Seine-et-Oise) le 22 juin 1872, ouvrier auxiliaire faisant fonctions de sous-agent Militaire des Poudres, fils de père et mère dont les prénoms ne nous sont pas connus, marié à Evanchouque (prénom inconnu des comparants) est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde. [Il avait 42 ans]

Décès de DEVOULX Célestin
Le 16 février 1915, cinq heures du soir, Célestin Devoulx, né à Saint-Chamas (Bouches-du-Rhône) âgé de 33 ans environ, Sous-Agent Militaire des Poudres, fils de Baptistin Devoulx et de Audiffren (prénoms inconnus), célibataire, est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde, présente commune.

Autres décès survenus pendant la Grande Guerre :

Décès de FAVRET Alexandre Ferdinand [mort asphyxié par les vapeurs nitreuses dégagées]
Le 8 juin 1915 à deux heures et demie du soir, Alexandre Ferdinand FAVRET, demeurant et né en cette commune le 11 avril 1876, manœuvre, célibataire, fils naturel non reconnu de défunte Marie Eugénie Favret, est décédé à l’Usine de Chedde, domiciliée au hameau de Chedde, en cette commune. Dressé le 9 juin courant, à neuf heures du matin, sur la déclaration de Prosper Henri Favret, 66 ans, cultivateur, oncle du décédé et de Léon Archer, 35 ans, employé d’usines, voisin du décédé, domiciliés en cette commune, qui, lecture faite, ont signé avec Nous, Jean Pierre Soudan, maire de Passy. [Il avait 38 ans]

Décès de JACQUIER Jean Joseph [entraîné par la courroie de transmission d’un élévateur à perchlorate]
Le 20 mars 1917 trois heures Jean Joseph Jacquier, né à Salvan, canton du Valais (Suisse) le 10 septembre 1867, manœuvre, fils majeur des vivants de Jean Jacquier, cultivateur et de (mots rayés) Marie Anne Bochatey son épouse, ménagère, domiciliés à Salvan (Suisse), marié à Victorine Lugon-Moulin, est décédé au lieu-dit les Usines de Chedde. Dressé le 21 mars 1917 quinze heures, sur la déclaration de Joseph François Giroud, 39 ans, et de Emile marcel Dupont, 25 ans, tous deux contremaîtres et voisins du décédé, qui, lecture faite, ont signé avec Nous, Jean Pierre Soudan, Maire de Passy. [Il avait 50 ans]

Sources et sites à consulter pour en savoir plus :

Livre d’or : Voir notre page Livre d’or des Passerands morts pour la France

site Mémoire des hommes, Base de données des Morts pour la France de la Première Guerre mondiale http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/article.php?larub=24&titre=morts-pour-la-france-de-la-premiere-guerre-mondiale

site memorial-genweb.org http://www.memorial-genweb.org/~memorial2/html/fr/resultcommune.php?pays=France&idsource=19073&insee=75105&dpt=75&table=bp

site polytechnique.edu https://www.polytechnique.edu/bibliotheque/fr/1924-thomas-fran%C3%A7ois-barbezieux-1869-bordeaux-1942

site insitu.revues.org https://insitu.revues.org/984

site x-monument.polytechnique.org  https://x-monument.polytechnique.org/

Voir nos autres pages sur
– Passy pendant la grande Guerre
en particulier
notre page consacrée au monument aux morts de Passy.

– Passy du XXe siècle à nos jours.

Découvrez aussi, sur notre site, la richesse et la variété du patrimoine de Passy :
 Les ex-voto du temple romain de Passy
– Le château médiéval de Charousse à Passy
– Le retable de la Chapelle de Joux, à Passy
– L’étonnant « Cahier » d’Eugène Delale, école de Passy, 1882
–  La méthode Freinet à l’école de Passy, 1932-1952
– La conduite forcée de 1947-1952 et la production hydroélectrique à Passy
– L’Arve des Gures aux Egratz, à Passy
– Vues panoramiques sur le Mont-Blanc depuis Passy
– L’inalpage dans les « montagnes » de Passy, « l’emmontagnée », et la « remuée » pendant l’été
– La gare de Chedde à Passy et la ligne Le Fayet-Chamonix
– La sculpture d’Albert FERAUD (1921-2008), La Porte du soleil (1973), sur la « Route de la Sculpture Contemporaine » à Passy
– La stèle de la Torchette à Passy et les commémorations du maquis de Montfort

Nous contacter ; Commander nos publications

S’abonner à notre lettre d’information-Newsletter